Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : pas

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

6579 dissertations trouvées

LA CONNAISSANCE RATIONNELLE DE L'ESPACE

|| A. L'espace géométrique. L'analyse qui précède n'est nullement psychologique, elle étudie l'espace en tant qu'il est cette forme pure de la sensibilité dont parlait Kant. L'analyse psychologique de l'espace étudie en fait une certaine connaissance qui se situe dans un domaine de rationalité, ou du moins, elle tente d'étudier la genèse psychologique de cette...

2 pages - 1,80 €

L'espace-temps.

||Le temps mathématique est un temps abstrait au sens où il exprime le travail d'abstraction par quoi on peut dominer logiquement le changement. Mais l'opposition de ce temps abstrait à un temps concret, parce que vécu, est dépourvue de signification. De même si le temps n'est exprimable que dans la relation espace-temps (mouvement), on...

1 page - 1,80 €

Peut-on ranger l'histoire parmi les sciences ?

|| CONSEILS PRÉLIMINAIRES Pour traiter ce sujet, il faut avoir présente à l'esprit la conception que les savants se font de la science, ce dont on trouve l'exemple dans la méthode des sciences de la nature. Mais ceci doit rester comme sous-entendu. Il ne s'agit pas d'établir un parallèle entre la physique et l'histoire. D'autre part,...

4 pages - 1,80 €

Grandeurs d'établissement et grandeurs naturelles chez PASCAL.

||RÉSUMÉ    Parlant aux grands, Pascal distingue deux sortes de grandeurs : les grandeurs d'établissement et les grandeurs naturelles. Les grandeurs d'établissement dépendent des .coutumes d'un pays qui ont attaché des honneurs particuliers à certains états ; les grandeurs naturelles tiennent aux qualités réelles des hommes. Aux premières nous devons des signes extérieurs de...

2 pages - 1,80 €

Peut-on parler de progrès dans l'art et la moralité ?

||Voltaire fait volontiers le bilan du progrès historique de son siècle au moyen d'une allégorie : celle du voyage de la Raison. Dans l'Homme aux quarante écus, il conte l'épanouissement de son personnage, M. André, grâce à l'accès simultané à la prospérité et à l'instruction (André fait un héritage et il s'offre une bibliothèque...)....

7 pages - 1,80 €

Y a-t-il contradictoire à parler d'un inconscient psychique ?

|| "psychique" renvoie à "âme" (psyché"), donc, aussi, à "esprit". On sait que l'âme s'oppose au corps, que l'esprit s'oppose à la matière. Cf. dualisme cartésien : on a d'un côté la substance pensante, l'esprit, à qui on attribue les phénomènes conscients, et de l'autre, la substance matérielle. Le psychisme, c'est quelque chose...

3 pages - 1,80 €

Texte de KANT: L'homme est un animal qui, du moment où il vit parmi d'autres individus de son espèce, a besoin d'un maître...

||Parce que nous sommes des êtres de raison, nous savons ce qui est juste et injuste, ce qui est bien et mal : le criminel agit mal, sans doute, mais il le sait parce qu'il porte en lui ce que Kant nomme « la voix de la conscience », qui le juge, et le condamne....

4 pages - 1,80 €

Un homme peut-il être juste par lui-même ?

||Dans ce texte, Alain s'attache à définir celui qu'on désigne comme inconscient. A cette qualification, il défend l'idée selon laquelle il est nécessaire de prendre conscience, montrant qu'il s'agit d'une exigence morale. En effet, il affirme qu'un inconscient est un esprit irréfléchi qui ne se rend pas compte de ce qu'il fait ou même...

1 page - 1,80 €

Dans l'article "Philosophe" de l'Encyclopédie, DUMARSAIS propose cette définition: L'esprit philosophique est donc un esprit d'observation et de justesse, qui rapporte tout à ses véritables principes; mais ce n'est pas l'esprit seul que le philosophe cul

xxx ?||Le mot « philosophe » est un de ces vocables dont il serait certainement passionnant d'étudier de près les différentes significations. Le philosophe, étymologiquement, c'est l'ami de la sagesse. Chaque fois qu'une époque applique ce terme à certains de ses penseurs, elle révèle par là même sa conception de la sagesse : connaissance des...

3 pages - 1,80 €

Commentaire de "A une heure du matin" (Le Spleen de Paris) - BAUDELAIRE ?

À UNE HEURE DU MATIN Enfin ! seul ! On n'entend plus que le roulement de quelques fiacres attardés et éreintés. Pendant quelques heures, nous posséderons le silence, sinon le repos. Enfin! la tyrannie de la face humaine a disparu, et je ne souffrirai plus que par moi-même. Enfin ! il m'est donc permis de me délasser dans...

2 pages - 1,80 €

BAUDELAIRE écrit dans son grand article sur Victor Hugo : Quand on se figure ce qu'était la poésie française avant qu'il apparût, et quel rajeunissement elle a subi depuis qu'il est venu, quand on imagine le peu qu'elle eût été s'il n'était pas venu, com

Il nous est difficile de nous rendre compte exactement du rayonnement exercé par Victor Hugo sur ses contemporains. Son génie torrentiel, qui n'est pas sans traîner quelque boue, allait-il défier le temps? L'article de BAUDELAIRE sur HUGO, paru dans la Revue fantaisiste, le 15 juin 1861, prend donc pour nous la valeur d'un document : cri d'admiration d'un poète...

3 pages - 1,80 €

Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche, Friedrich

« Quand Zarathoustra eût atteint l'âge de trente ans, il quitta son pays natal et alla dans les montagnes. » Dix ans plus tard, il souhaite offrir aux hommes sa sagesse et descend à la ville. En chemin, il croise un saint ermite qui n'a pas encore appris la mort de Dieu et lorsqu'il arrive en ville, personne ne...

3 pages - 1,80 €

Pascal: Dieu et l'homme

Ainsi, l'homme se voit malheureux car il se détourne de l'essence même de son bonheur : Dieu. Mais Celui-ci, dans son infinie bonté donne à l'homme l'opportunité de changer, de retourner à Lui et de trouver la véritable lumière qui lui permettra d'être heureux. L'homme souhaitant trouver le salut, sera donc prêt à abandonner les choses vaines du monde :...

1 page - 1,80 €

Platon par Victor Goldschmidt

Ses détracteurs et certains de ses amis sont d'accord : la doctrine platonicienne est le fruit d'une vocation politique manquée. A partir de là, les appréciations divergent. Ceux-ci le louent de l'intérêt porté à la chose publique et au bien commun. L'éloge n'est d'ailleurs pas sans arrière-pensée ; il est apologétique. Cet idéaliste sublime s'est penché sur les misères de...

8 pages - 1,80 €

Bouddha (Siddhârta Gautama)   par Jean Filliozat

Selon la chronologie traditionnelle dans " l'École des Anciens ", le Theravâda, la plus proche en général de l'enseignement primitif, le Bouddha est mort à quatre-vingts ans, il y a eu exactement 2 500 ans à la Pleine Lune de mai 1956. Cette date est toutefois en désaccord avec celle qui se déduit des chroniques de la même école quand on...

6 pages - 1,80 €

Blaise Pascal

Pascal n'appartient à personne. Un éditeur bien pensant publiait naguère un recueil des Pensées catholiques de Pascal (Spes, 1935) L'auteur de ce choix, Maurice Souriau, affirmait dans sa préface la nécessité d'expurger Pascal, en procédant à la " discrimination du bon et du mauvais ", afin qu'il puisse être mis entre toutes les mains. Cette audace naïve fait bien voir...

8 pages - 1,80 €

Hypathie

Dans l'histoire de la pensée humaine, le nom d'Hypathie est demeuré célèbre à un double titre. Première femme dont l'oeuvre ait laissé une trace durable en histoire des sciences, cette philosophe et mathématicienne grecque est également l'une des premières martyres de la pensée libre et de la science.       Fille du mathématicien Théon...

1 page - 1,80 €

Jean-Paul Sartre

Jean-Paul Sartre est né à Paris dans une famille bourgeoise. Orphelin de père, il fut élevé par sa mère et son grand-père. Enfant chétif et affecté d'un strabisme, peu enclin à lier des sympathies, il se retrancha dans le monde imaginaire de l'écriture. Étudiant à l'École normale supérieure, il noua avec Simone de Beauvoir une relation sentimentale qui...

2 pages - 1,80 €

BACHELARD: "Il suffit que nous parlions d'un objet pour nous croire objectifs".

" Il suffit que nous parlions d'un objet pour nous croire objectifs ". Cette première phrase de la Psychanalyse du feu est pleinement valable, pour nous mettre en garde, nous qui devons parler de l'oeuvre de Bachelard, comme si elle était une, comme si elle n'éveillait pas en nous, en même temps que le désir de savoir, l'émerveillement...

3 pages - 1,80 €

Paul Veyne

Historien et philosophe français, professeur au Collège de France, il a notamment étudié, dans Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? (1962) les modalités de croyance d'une société, en rejetant leur description par les critères réducteurs : vrai/faux ; d'autres paramètres entrent en compte pour fonder la validité subjective d'une croyance, comme l'imagination collective et la tradition. ...

1 page - 1,80 €

Talcott Parsons

Sociologue américain, il a proposé une théorie générale formelle de la sociologie, en prenant pour unité de description la notion d'action sociale ; il élabore des classifications en termes de fonctions primaires, de systèmes et sous-systèmes. The Structure of social action (1937), The Social System (1951). ...

1 page - 1,80 €

Rhodes de Panétius

Il prit, en 129, la direction de l'école à Athènes ; il était dépourvu de l'assurance hautaine des anciens stoïciens. Il appréciait beaucoup Platon et fort peu le dogmatisme théologique. Avec lui, le stoïcisme s'oriente vers la réflexion morale. Au cours d'un long séjour qu'il fit à Rome, il se lia intimement avec les Romains les plus en...

1 page - 1,80 €

Paul Natorp

Philosophe allemand, professeur à Marbourg, disciple d'Hermann Cohen ; il étendit l'interprétation de Kant par Cohen à une relecture de l'histoire de la philosophie. Platos Ideenlehre (1903), Die Logische Grundlagen der exakten Wissenschaften (1910). ...

1 page - 1,80 €

Maximilien Paul Émile Littré

Né et mort à Paris, Littré, dont le Dictionnaire de la langue française (1863-1872) fonde la notoriété de philologue, sans doute plus que de philosophe, qui, pour les uns, a figure de saint laïque, de savant, pour les autres incarne l'horreur de l'athéisme, du matérialisme, du socialisme (ce que dit Mgr Dupanloup, quittant l'Académie française, en 1871, à l'élection...

1 page - 1,80 €

La philosophie de Parménide

Parménide naquit dans une famille noble d'Élée. Sa seule oeuvre est un poème, De la nature, écrit en hexamètres, qu'il présentait comme un texte inspiré par une déesse. Il influença doublement la philosophie. D'une part, il transforma la cosmologie en une théorie très aboutie de l'Être, initiant un débat sur la nature de l'Être qui s'est poursuivi à...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com