Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : comment

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 >>

1246 dissertations trouvées

Commentez: Etre libre n'est rien, le devenir est tout (Fichte) ?

Dans les Principes de la philosophie du droit, Hegel réfléchit sur cette supériorité du devenir libre, et la difficulté à l?atteindre. Pour Hegel, devenir libre n?est plus le pouvoir de faire n?importe quoi, mais le pouvoir de se rendre indépendant de ses désirs et de reconnaître une norme. La liberté n?est atteinte que lorsque nous sommes libre envers...

2 pages - 1,80 €

Comment se peut-il que nous puissions faire ce qui nous répugne et ne pas faire ce qui nous séduit ?

||  L’expression « Comment se peut-il que nous puissions faire … ? » nous invite à nous interroger sur les causes du comportement que nous adoptons. Si nous cherchons à savoir comment il se peut que nous fassions quelque chose, ou au contraire, comment il se peut que nous ne la fassions pas, cela signifie que nous cherchons...

4 pages - 1,80 €

On a dit : « La vie est ce Qu'elle doit être pour un homme actif, c'est-à-dire pleine d'obstacles. » Commentez cette réflexion.

.. B. Mais qu'elle soit toujours parsemée d'obstacles, on pourrait en douter : si souvent nous avons entendu vanter la facilité de vie d'avant la Grande Guerre de 1914 ! Mais un peu de réflexion dissipe vite cette illusion. a) En fait, c'est bien ainsi qu'en juge l'homme : ceux qui ont vécu les années qui précédèrent 1914 savent...

1 page - 1,80 €

Comment la bonté, pour être une vertu véritable, réclame-t-elle d'être intelligente ?

II est aisé de voir le désordre moral de telles attitudes et même parfois leur illogisme; ce qui d'ailleurs est normal, si on se laisse guider par un pur sentiment, aveugle de sa nature. II. La bonté intelligente, vertu morale. ? a) Ce qui précède ne tend certes pas à montrer le caractère nocif du sentiment lui-même dans la...

2 pages - 1,80 €

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré.

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré. INTRODUCTION. ? Au XIXe siècle, les sciences de la nature avaient fait, en se fondant sur l'expérience, des progrès spectaculaires qui avaient renforcé les tendances positivistes : pas de spéculations ou de systèmes a priori;...

1 page - 1,80 €

Expliquez comment et pourquoi la psychologie peut être définie comme la science du comportement ?

Expliquez comment et pourquoi la psychologie peut être définie comme la science du comportement. INTRODUCTION. ? Pendant longtemps la psychologie eut pour source essentielle sinon presque unique l'introspection. Aussi lorsque apparut le béhaviorisme qui la définissait comme la science du comportement, de vives oppositions se manifestèrent-elles contre cette façon de voir. Aujourd'hui les opposants se montrent plus compréhensifs. Mais...

1 page - 1,80 €

Commentez et appréciez ce texte de Kant : « La morale n'est pas à proprement parler la doctrine qui nous enseigne comment nous devons nous rendre heureux, mais comment nous devons nous rendre dignes du bonheur. »

Ce bonheur, nous pouvons chercher à l'obtenir, à la condition de rester fidèles à nos devoirs, et KANT s'insurge contre ceux qui lui font dire « que l'observation de la loi morale, sans aucun égard au bonheur, est pour l'homme l'unique but final, et qu'elle doit être regardée comme la seule fin de la créature ». Non seulement nous...

3 pages - 1,80 €

Caractères particuliers des sciences mathématiques comparées aux sciences de la nature. Comment expliquez-vous le lien entre les deux groupes de sciences ?

Le sens commun répondra avec les empiristes : les mathématiques sont sans doute construites par l'esprit, mais à partir de données abstraites du monde réel. Il n'est donc pas étonnant qu'il y ait une certaine correspondance entre les constructions du mathématicien et la réalité physique. Mais à cette explication on peut opposer les géométries non euclidiennes : elles semblent...

2 pages - 1,80 €

Un savant, invité à préciser l'influence que lui semblait pouvoir exercer sur le bonheur de l'humanité le progrès scientifique, formulait la réponse suivante : « La science est aveugle elle est capable de servir tous les maîtres et de répondre à tous les

? 1° II est bien vrai que les progrès de la science ont permis dans les pays civilisés un équipement économique et social qui a singulièrement réduit la souffrance physique (anesthésiques, asepsie, chirurgie), réduit la fatigue de l'homme tout en décuplant sa productivité (machines, moteurs...); d'où augmentation de bien-être. 2° Mais cette augmentation de bien-être restée fort restreinte a...

2 pages - 1,80 €

Commentez cette phrase de Nietzsche : Le monde me doit ce dont j'ai besoin.

La nature n'est pas toujours abondante, l'homme doit nécessairement agir pour satisfaire ses désirs. Le monde, de lui-même, ne m'apporte pas ce qui est nécessaire à ma survie, l'action est nécessaire pour survivre. b) Dans les sociétés primitives, une grand part du temps était consacrée à la recherche de nourriture, à la chasse... c) Ce n'est qu'avec le développement de...

2 pages - 1,80 €

« Le raisonnement hypothético-déductif est le lieu commun entre les mathématiques et les sciences expérimentales. » Commen¬tez cette pensée.

La méthode a pour but d'assurer aussi économiquement que possible l'obtention du résultat cherché. Dans le domaine scientifique, ce résultat est la découverte de la vérité. II est facile de voir l'embarras dans lequel doit nous mettre cette remarque. A. ? Essai de réduction. D'après ce que nous avons dit, procédant rationnellement, la déduction est méthodique et il est légitime...

3 pages - 1,80 €

« Le raisonnement hypothético-déductif est le lieu commun entre les mathématiques et les sciences expérimentales. » Commentez cette pensée.

Comme on le voit, le raisonnement hypothétique est un raisonnement qui a pour majeure une proposition hypothétique ou conditionnelle. Quant à la mineure, elle se contente d'affirmer ou de nier la condition énoncée dans la majeure. Enfin, suivant que la mineure est affirmative ou négative, la conclusion. affirme ou nie le conditionné, c'est-à-dire ce qui, d'après l'énoncé de la majeure,...

2 pages - 1,80 €

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré.

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré. INTRODUCTION. ? Au XIXe siècle, les sciences de la nature avaient fait, en se fondant sur l'expérience, des progrès spectaculaires qui avaient renforcé les tendances positivistes : pas de spéculations ou de systèmes a priori;...

1 page - 1,80 €

Expliquez comment et pourquoi la psychologie peut être définie comme la science du comportement.

Expliquez comment et pourquoi la psychologie peut être définie comme la science du comportement. INTRODUCTION. ? Pendant longtemps la psychologie eut pour source essentielle sinon presque unique l'introspection. Aussi lorsque apparut le béhaviorisme qui la définissait comme la science du comportement, de vives oppositions se manifestèrent-elles contre cette façon de voir. Aujourd'hui les opposants se montrent plus compréhensifs. Mais...

1 page - 1,80 €

Comment peut-on définir la vérité ?

Recherche des idées A. Rappel : ? La vérité est adéquation de l'esprit et de la réalité. Cette définition formulée par les scolastiques est reprise en général par la conscience commune, qui confond très spontanément le vrai et l'être : dire la vérité c'est dire ce qui est, le menteur est celui qui falsifie la réalité. La vérité serait en ce...

3 pages - 1,80 €

Comment accorder le déterminisme condition de la science, avec la liberté fondement de la morale ?

La liberté de Dieu en effet peut être conçue comme une, unique en ce qu'elle est sans limite ; mais l'homme est libre dans un monde déjà là, il est libre «en situation» selon la formule de l'existentialisme. Il faut donc distinguer plusieurs aspects de la liberté humaine et voir jusqu'où elle s'étend. Il y a liberté de...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette pensée de Simone Weil : «II n'est rien en nous qui ne proteste contre le temps et pourtant, tout en nous est soumis au temps.»

Dans l'ordre du sentiment, sans mémoire nous serions réduits à des réactions émotives instantanées. 3. La connaissance implique la mémoire ; la moindre perception déjà implique la synthèse de représentations diverses dans le temps. ? Le temps objectif et le temps subjectif : 1. Le temps emporte tout sans retour, il est irréversible : nous ne pouvons pas revivre l'année qui...

2 pages - 1,80 €

Commenter cette phrase de M. Édouard Le Roy : « La science a besoin de la philosophie dans la mesure où elle veut parvenir à se comprendre elle-même comme ?uvre de l'esprit. »

.. s'appliquent tout entiers, en ce moment-là, à tel ou tel problème spécial et nettement délimité et s'abstiennent de soulever des problèmes plus vastes. B) Dépassement du scientisme. ? 1°) Reste à savoir si cette attitude peut raisonnablement être tenue de façon constante et générale. Or : a) le positivisme lui-même a dû faire une place, bien réduite, à...

2 pages - 1,80 €

Commenter cette réflexion de J.-J. Rousseau : « Penser est un art qui s'apprend, comme tous les antres, même plus difficilement. »

D'ailleurs il y a pensée et pensée. I. ? ON APPREND A PENSER La pensée qui nous est naturelle, la pensée spontanée est en effet très loin de la pensée logique. A) Elle est très vague, inconsistante, incohérente. La pensée qui ne nous coûte aucun effort, est celle de la rêverie et du rêve... Sans doute, cette pensée n'est pas totalement...

2 pages - 1,80 €

Comment l'homme se reconnaît-il dans l'enfant Qu'il se souvient d'avoir été ?

Or, si de tout ce que je fais, je peux dire que c'est moi qui le fais, le moi est-il pour autant quelque chose qui existe à part ou pour lui-même ? Désigne-t-il réellement une substance ? Faut-il conclure, en somme, à l'existence de quelque chose comme une "subjectivité" ? B) LES PARADOXES DE L'IDENTITE PERSONNELLE 1.     L'illusion substantialiste (la thèse...

6 pages - 1,80 €

Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?

b) Impossibilité d'une démonstration authentique de l'Idéal moral. ? 1) Lorsqu'on s'est donné une définition du Bien absolu et lorsqu'on a rattaché l'obligation au bien, il est théoriquement possible de déduire des biens valables à titres de moyens ou des « impératifs hypothétiques ». En fait (voir critique de Kant et plus tard de Lévy-Bruhl), les moralistes, partis...

1 page - 1,80 €

Commentez cette pensée de Leibniz : « La justice est la charité du sage » ?

Commentez cette pensée de Leibniz : « La justice est la charité du sage ». a) Etat de la question. ? Distinction traditionnelle des devoirs de justice et des devoirs de charité, ou du mobile de la justice et du mobile de la charité. Tendance actuelle à intégrer la charité à la justice (charité...

1 page - 1,80 €

Comment concevez-vous les rapports de la science et de la philosophie ? La philosophie doit-elle tenir compte de faits et d'idées étrangers au domaine scientifique ?

Vous verrez ainsi que la spécialisation scientifique ne répond pas entièrement au voeu de l'esprit, lequel aspire à une explication une, totale, définitive de l'univers; que la philosophie se pose des problèmes qui débordent, non seulement en étendue, mais en profondeur (le problème de Dieu par exemple) la compétence de la science ; que le philosophe juge la...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com