Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : pas

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

6579 dissertations trouvées

La liberté disparaît-elle dans l'action ?

Nous cherchons toujours des excuses à nos actions, nous voulons sans cesse expliquer les raisons de nos actes, en montrer la signification, identifier les causes qui en rendraient compte. On suppose donc derrière nos actions une liberté qui en rendrait compte et quand on essaie de l'identifier elle disparaît, justement car il n'y a...

3 pages - 1,80 €

La sagesse est-elle compatible avec l'ignorance ?

 De surcroît, l'ignorance peut être bénéfique pour une personne. Effectivement, ignorer une personne plutôt que d'entrer en conflit dans une relation de crise, constitue une preuve de sagesse, de maîtrise de soi, puisque cette personne refuse tout conflit avec autrui. Or l'ignorance ne serait-elle pas une preuve d'intelligence lorsque celle-ci est employé à bon...

3 pages - 1,80 €

Le passionné est-il excusé ?

.../... Or celle-ci est une faculté originelle de l'Homme et qui nécessite de se traduire en actes ; de cette façon elle est toujours à même d'entrer en jeu pour affiner, modérer, maîtriser les passions. C'est cette capacité de l'Homme qui est au coeur de nombreuses doctrines philosophiques : épicurisme, stoïcisme... L'Homme a toujours la possibilité de se détacher de...

4 pages - 1,80 €

Conditions de la passion.

1 - Conditions caractérologiques. Certains caractères sont portés aux excès passionnels, d'autres non. De même dans tout parti politique ou religieux, on trouve des « durs » et des « mous ». 2 - Conditions psychologiques. Pierre Janet, rapprochant passion et idée fixe, dit que l'abaissement de la tension psychologique, c'est-à-dire un certain degré de psychasthénie, est la condition...

1 page - 1,80 €

Caractéristiques de la conscience passionnée.

Tendance dominatrice et unificatrice, la passion est : 1 - Exclusive de tous les autres intérêts et de toutes les autres tendances dont elle semble avoir absorbé le dynamisme ou l'avoir détourné à son profit. Un homme normal a de multiples centres d'intérêt ; même le spécialiste qui s'occupe exclusivement d'un certain secteur du réel, reste père de famille,...

1 page - 1,80 €

Évolution de la passion.

1 - La passion est constituée dès que la systématisation de la vie affective s'est produite, dès que le contrôle supérieur de la conscience (sens du réel, relativisme, inhibition réfléchie, sens critique, etc.) a été submergé par l'affectivité, dès que l'intelligence et la raison sont devenues esclaves du sentiment, ne servant qu'à concevoir et organiser comment atteindre les...

1 page - 1,80 €

Les théories de la passion.

Parmi les interprétations de la passion comme phénomène psychologique, il faut connaître deux thèses classiques (Descartes, Ribot) et deux thèses modernes (Dugas, Alquié). 1 - La thèse de Descartes. D'après le « Traité des passions », les passions sont des « affections de l'âme » qui lui sont transmises par l'agitation du corps. La diversité des passions ne vient...

2 pages - 1,80 €

L'apprentissage de l'espace.

|| La « mise à distance » du monde extérieur est une acquisition de la conscience au cours de son développement. Pour le nouveau-né — pour autant que les expériences et les déductions sont valables —, il n'y a ni Moi, ni non-Moi, ni distance. La « distance » s'acquiert par l'intégration des sensations articulaires, musculaires...

1 page - 1,80 €

Le passage de la nature à la culture.

||1 — La constitution des interdits. La Culture doit être mise en rapport avec le travail, le rationnel, la médiation. Toute culture est rendue possible par la critique, le refoulement, le primat du principe de réalité. Pour Levi-Strauss, «le problème central de l'anthropologie [...] est celui du passage de la nature à la culture...

1 page - 1,80 €

La poésie invite parfois au rêve. Est-ce le seul intérêt de la poésie pour le lecteur ?

||Y a-t-il d’autre utilité à la poésie comme art poétique que sa puissance à produire de l’imaginaire ? En reprenant la double dimension caractéristique, épistémologique et pratique, de la notion d’utilité, nous sommes désormais en mesure de structurer les enjeux de la problématique de l’énoncé autour de la question de l’articulation du langage et...

3 pages - 1,80 €

Peut-on ne pas croire ?

Si l’on a aucune croyance alors nous n’avons plus d’aspiration en rien, plus d’espoir. Croire en quelque chose c’est se permettre d’aller de l’avant. Croire en ses capacités, ses possibilités de réussites, ce qui apparaît primordial dans la vie sociale et professionnelle. Un étudiant doit croire ce que lui enseigne un professeur,...

7 pages - 1,80 €

La parole est-elle une trahision ?

  Nous pourrions dire que la fonction première de la pensée est certainement de satisfaire l’homme. Cela est une chose facile car pour l’homme il n’a pas toujours besoin de mettre des mots sur ses sentiments et ses sensations. Les sentiments du corps sont présents pour s’en occuper. En éloignant l’idée de partage nous...

1 page - 1,80 €

L'art va t-il au-delà de l'apparence ?

||On reproche souvent à l’art qu’il est illusion. Au contraire, Hegel dira son Esthétique que l’apparence est essentielle à l’essence. Il n’y aurait pas de vérité s’il n’apparaissait pas pour elle-même et pour autrui. On a tendance a opposer le Monde Extérieur, matériel, jugé véritable et le Monde Intérieur et sensible de l’art d’illusoire....

5 pages - 1,80 €
1 page - 1,80 €

Parler est-ce renoncer à la violence ?

Le langage n'est-il pas lié à une violence au moins symbolique? En effet, le langage est proche du pouvoir. C'est un constat classique en anthropologie: le scribe est proche du pharaon, la colonisation s'accompagne d'un discours (administratif, écrit). Dans le quotidien, il y a usage dominateur du langage: différents niveaux de langue ...

1 page - 1,80 €

« Ceci n'est pas de l'Art ». Peut-on justifier ce jugement ?

Ainsi ce qui fait d’une œuvre, une œuvre d’Art c’est d’abord l’artiste qui créer son œuvre. La beauté n’est pas un critère pertinent pour définir une œuvre comme appartenant à l’Art puisque tout ce qui est beau n’est pas forcément Art. Enfin, la singularité, le caractère unique et irremplaçable d’une œuvre est caractéristique...

1 page - 1,80 €

Le paradis est-ce les autres ?

Sans autrui, je suis juste un individu, et seulement un individu. On ne peut pas vivre seul. Tous les actes de la vie sont en relation avec l’autre. J’ai besoin d’autrui pour dialoguer, pour exprimer des émotions, et en recevoir aussi, pour confronter et partager mes opinions, mes pensées.             Autrui est un ...

2 pages - 1,80 €

Si les sciences évoluent, peut-on encore parler de connaissance ?

On peut douter méthodiquement pour trouver la vérité, mais ce n'est pas dans la nature d'un homme de douter « méthodiquement », en effet lorsqu'un homme doute c'est se certitude et donc tout ce qui fait sa vie s'écroule. Si un homme est dans le doute, le désespoir l'accapare aussi. Ainsi, il est possible qu'un homme doute de tout ce...

2 pages - 1,80 €

Peut-on parler d'une « culture jeune » ?

Les membres d'une même société ne partagent par tous des normes et des valeurs identiques. La culture est une référence commune pour des individus qui se sentent appartenir à un groupe. Les jeunes, par exemple, n'ont pas les mêmes valeurs que les adultes et forment ainsi un groupe caractérisé par une certaine cohérence, dans leurs pratiques notamment. L'adolescence...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com