Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu aux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

7341 dissertations trouvées

Discuter ce jugement de G. Lanson : « Le reproche qu'on pourrait faire à Corneille, ce serait plutôt, tout au contraire de ce qu'on a dit, d'avoir trop exclusivement tiré l'action des caractères : à tel point que sa tragédie a parfois quelque chose de fa

||Sujet difficile en ce sens qu'il faut comprendre : « Tout au contraire de ce qu'on a dit ». Lanson fait allusion à cette idée, en effet courante, que la volonté du héros cornélien est telle qu'elle surmonte l'obstacle dès qu'il se présente; d'où la nécessité d'imaginer un second, un troisième obstacle et de...

1 page - 1,80 €

Les Goncourt ont écrit dans leur journal : Voltaire est immortel et Diderot n'est que célèbre. Pourquoi ? Voltaire a enterré le poème épique, le conte, le petit vers, la tragédie. Diderot a inauguré le roman moderne, le drame et la critique d'art. L'un e

|| Les intentions des Concourt sont claires : à leurs yeux, Voltaire représente un Classique sur le déclin, Diderot un préromantique et même un précurseur du roman réaliste du XIXe siècle. Ce jugement est-il justifié? Développement. a) Voltaire, le dernier des Classiques. b) Diderot, le premier génie de la France nouvelle. Cette partie du jugement...

1 page - 1,80 €

Au mois d'octobre 1750, paraissait le prospectus de l'Encyclopédie, Vous supposerez que Diderot, quelques semaines auparavant, écrit à Voltaire pour lui demander sa collaboration. Il lui montre la grandeur et l'utilité de ce dictionnaire raisonné des sci

|| 1° CIRCONSTANCES : tout d'abord, il convient de se reporter à l'histoire de l'Encyclopédie et de ses vicissitudes. A l'origine, l'Encyclopédie, devait être une simple traduction française de l'Encyclopédie des Arts et des Sciences (1727) de l'Anglais Chambers, Le libraire Le Breton, après la mort de Sellius et l'abandon de Mills, ses deux premiers...

1 page - 1,80 €

"On ne peut être juste, si on n'est pas humain." Commentez cette maxime de Vauvenargues.

|| Justice : équité, chacun son dû, le symbole de la balance. Humanité : bienveillance pour l'homme, compréhension de sa faiblesse. La véritable justice ne consiste pas à appliquer mécaniquement les lois et les règlements, mais à examiner le cas humain; aussi y a-t-il à côté du code le juge pour interpréter la loi et l'avocat...

2 pages - 1,80 €

ROUSSEAU ET LE SENTIMENT DE LA NATURE ?

|| Justice : équité, chacun son dû, le symbole de la balance. Humanité : bienveillance pour l'homme, compréhension de sa faiblesse. La véritable justice ne consiste pas à appliquer mécaniquement les lois et les règlements, mais à examiner le cas humain; aussi y a-t-il à côté du code le juge pour interpréter la loi et l'avocat...

2 pages - 1,80 €

ROUSSEAU ET LE THÉÂTRE ?

||Dès 1750, Rousseau a trouvé l'unité de sa doctrine : loin de défendre la civilisation, il l'attaque dans ses manifestations les plus marquantes, en particulier le théâtre.  Genève faisant des difficultés à Voltaire pour ses représentations aux Délices, celui-ci suggère à d'Alembert de regretter l'absence d'un théâtre à Genève. Rousseau prend la défense de...

1 page - 1,80 €

Qu'y a-t-il de commun, qu'y a-t-il de différent dans les systèmes pédagogiques de Rabelais, de Montaigne et de Rousseau ?

|| Le système de Rousseau. a) Suivre la nature, en isolant l'enfant de la société et en le confiant à un précepteur. b) Education suivant l'évolution physique : éducation des sens jusqu'à 12 ans, de l'intelligence jusqu'à 16, puis du cœur. c) éducation à la campagne; importance de l'hygiène, des exercices physiques ; instruction par...

1 page - 1,80 €

Quand on aura marié le Grand Turc avec la République de Venise, on réconciliera Voltaire avec Rousseau, déclare Brunetière (Etudes critiques, 3e série). En quoi vous paraît consister cette irréconciliable opposition, si vous considérez leur existence, le

|| Le plan est fourni par le sujet même : Voltaire, bourgeois parisien, vite initié aux plaisirs et aux profits de la société, sera toujours un épicurien avide de richesses et de bien-être; les vicissitudes de sa vie ne sont rien à côté de la persécution que subit Rousseau. Voltaire termine sa vie en...

1 page - 1,80 €

LA SINCÉRITÉ DE ROUSSEAU: Que faut-il penser de l'affirmation de Rousseau au début des Confessions : "J'ai dit le bien et le mal, avec la même franchise" ?

Depuis les Confessions de saint Augustin et les Essais de Montaigne, le débat sur la littérature autobiographique reste ouvert. Peut-on parler de soi ? A-t-on, en parlant de soi, la même objectivité qu'en parlant d'un arbre comme le soutient Montaigne ? Toute confession ne tourne-t-elle pas à l'apologie?    Les ennemis de Rousseau (Grimm,...

1 page - 1,80 €

L'UNITÉ DE ROUSSEAU: Peut-on trouver un principe commun qui explique et comprenne les oeuvres si diverses de Rousseau ?

||La diversité des œuvres de Rousseau est incontestable :  à ses débuts, il hésite entre la chimie, la musique et la littérature. Arrivé à l'âge mûr, il écrit des Discours philosophiques, des romans (la Nouvelle Héloïse, l'Emile), des traités politiques (le Contrat Social). Cependant n'y a-t-il pas un principe qui se retrouve dans ces...

1 page - 1,80 €

Qu'appelle-t-on un philosophe au XVIIIe siècle ? Buffon paraît-il devoir être rangé parmi les philosophes à côté de Diderot et de d'Alembert ?

|| Rappelez la définition du « philosophe » au XVIIIe siècle et les caractères de la philosophie (irréligieuse, agressive, révolutionnaire, éprise de progrès scientifique) a) Différences : Buffon se distingue des «philosophes » par ses convictions religieuses, son respect de la monarchie et de l'ordre social, par l'ampleur et l'unité de ses travaux. Par ses ...

1 page - 1,80 €

Expliquer et commenter ce vers où André Chénier a résumé sa théorie poétique : "Sur des pensers nouveaux faisons des vers antiques".

||Ce vers est extrait du poème l'Invention, qui devait servir de préface à l'Hermès, épopée de la pensée moderne. Il contient à la fois la deuxième manière de concevoir l'imitation des Anciens et le problème de la poésie scientifique.    L'antithèse entre pensers nouveaux et vers antiques est expliquée par le contexte :  Tous...

1 page - 1,80 €

L'encyclopédie donne du conte la définition suivante :" récit fabuleux dont le but est moins d'instruire que d'amuser" Cette définition correspond-elle selon vous et selon votre expérience de lecteur au conte tel que l'a conçu Voltaire ?

||  Le conte est un récit de fiction généralement assez bref qui relate les actions, les épreuves, les péripéties vécues par un ou plusieurs personnages. La plupart du temps, le conte avoue expressément son caractère de fictivité, c'est-à-dire le fait que l’histoire narrée se déroule dans un temps lointain et indéfini, comme l’annonce presque magiquement...

4 pages - 1,80 €

Comment Giraudoux dans ce dénouement revisite-il le myhe de la famille des Atrides ?

|| Extrait scène 9, acte 2 de Electre de Griaudoux   Le mendiant : Alors voici la fin. La femme Narsès et les mendiants délièrent Oreste. Il se précipita à travers la cour. Il ne toucha même pas, n'embrassa même pas Electre. Il a eu tort. Il ne la touchera jamais plus. Et il atteignit ...

2 pages - 1,80 €

L'expression du jugement personnel de Montaigne dans les Essais fait-elle de cet auteur un critique sévère de la société de son temps ?

||Michel Eyquem de Montaigne a entrepris de dicter les Essais autour de 1572. Les Essais se nourrissent autant de son expérience d'homme dévoué à la communauté (Montaigne fut Maire de Bordeaux) autant que de son expérience des lecture de l'humanisme dans la « retraite » de sa « librairie ». Montaigne publie les livres I et II à...

4 pages - 1,80 €

Que vaut une preuve contre un préjugé ?

|| Rappel de l'analyse du sujet :   - De l'analyse de la formulation du sujet, nous avons vu qu'il ne peut s'agir de montrer uniquement la supériorité de la preuve sur le préjugé d'un point de vue théorique. Ce serait éviter le problème que pose la question, à savoir : que se passe-t-il lors de...

11 pages - 1,80 €

La modernité inaugurée par Descartes conduit-elle au Bonheur ?

|| La modernité est tout d'abord le changement dans le temps de l'environnement, de la technologie et d'une société qui remplace le passé pour un présent plus évolué. Et le bonheur se trouve à être un état de plénitude en satisfaction, une phase agréable où il y a équilibre entre le corps et l'esprit....

3 pages - 1,80 €

L'autorité politique peut-elle dériver d'une relation naturelle ?

||  L’autorité est une relation de personne à personne ; en effet, un objet n’a pas, semble-t-il, d’autorité sur un autre objet ou sur une personne. Plus précisément, l’autorité hiérarchise, spatialise les individus en les distinguant les uns des autres. On parle en effet de l’autorité d’un père « sur » ses enfants, d’un maître « sur » ses disciples...

4 pages - 1,80 €

En quoi peut-on dire que je est un autre ?

||  Si « je » peut être un autre, cela sous-entend que « je » existe, et ce « je » peut-être considéré comme le sujet de conscience, le sujet qui pense, qui crois et qui désire, le sujet « transcendantal » d'après Kant. Mais la formule « je est un autre » est antinomique si le « je » est considéré comme le responsable des actions,...

2 pages - 1,80 €

Le travail n'a-t-il de sens que grâce aux loisirs ?

||On le sait, le terme de travail vient d'une étymologie latine :« Tripalium » renvoyant à un instrument de torture, à une image de pénibilité. Les loisirs, quant à eux, désignent le temps libre - hors de celui du travail. Les deux termes du sujet s'opposeraient donc diamétralement.          Depuis plusieurs décennies, on assiste à une réelle baisse du temps...

3 pages - 1,80 €

La beauté nous rend-elle libre ?

||La beauté est un concept qui a été définie de diverses manières, puisqu’elle devait, selon les époques, répondre à des critères précis, à un besoin déterminé de l’esprit. Dès lors, la beauté n’est pas la même quand elle est conçue au moyens de règles strictement rationnelles, ou quand elle est le produit d’une imagination libre et créatrice. L’artiste...

3 pages - 1,80 €

Le religieux nous fait-il bâtir des chateaux en espagne ?

||  Partout où nous regardons, dans toutes les sociétés, nous constatons l'existence de croyance religieuses, de rites et de cérémonies. La religion est encore partout présente dans le monde. On trouve ainsi une multitude de croyances religieuses et de Dieux et il existe d’innombrables formes de religion, dans le temps comme dans l’espace. Ainsi Bergson...

6 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com