Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : pas

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

6579 dissertations trouvées

Le naturaliste Jean Rostand a écrit : « Il suffit de quelques savants pour doter l'humanité d'un monstrueux pouvoir, mais pour la rendre digne d'en user, il ne suffit pas de quelques hommes. » Que pensez-vous de cette affirmation ?

||Introduction. — Avant le développement de la science moderne, l'homme se complaisait aux récits fantastiques dans lesquels il se voyait revêtu d'une puissance magique capable de transformer le monde. Aujourd'hui, ces contes ne nous intéressent guère plus que par leur valeur littéraire ou comme témoins d'une époque, car le rêve est devenu réalité, et...

4 pages - 1,80 €

État, Nation, Patrie. Quelle distinction établir entre ces termes ? Quelles attitudes l'individu peut-il et doit-il avoir devant les réalités qu'elles désignent ?

||Au seuil de sa morale, Aristote proclamait déjà que l'homme est un être social : « Anthropos zoon politikon. ». Affirmation pleine de bon sens qu'après le maître antique, philosophes et moralistes ne devaient jamais oublier au cours des siècles. Mais aucune époque sans doute plus que la nôtre ne s'est intéressée à la...

3 pages - 1,80 €

L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?

|| Introduction :   L’histoire, érigée en discipline scientifique, exige l’objectivité en tant qu’elle se donne comme « réalité historique ». L’histoire constitue la connaissance de la vérité des faits, c’est-à-dire des faits tels qu’ils se sont déroulés, et non de leur interprétation subjective. Il semble donc que l’historien, qui reconstitue l’histoire, soit tenu d’avoir un point de...

3 pages - 1,80 €

« La raison, c'est quand on a couru, qu'on a soif et qu'on ne boit pas », disait un enfant pour définir la raison. Et le philosophe Rauh après avoir cité la formule, ajoute : « Voilà le devoir intellectuel. » Expliques et discutez. ?

||Introduction. — Improviser une définition est fort difficile, Aussi s'en tire-t-on parfois en recourant à un exemple. C'est ce que fit cet enfant, qui expliqua : « La raison, c'est quand on a couru et qu'on ne boit pas». » Réponse que Rauh approuve, en ajoutant : « Voilà le devoir intellectuel. » Tâchons...

1 page - 1,80 €

Discutez cette pensée de Joubert et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles : « Les écrivains qui ont de l'influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres sentent, et qui réveillent

||Pour transformer ce sujet de dissertation littéraire en sujet de dissertation philosophique, ou plutôt psychologique, il suffit d'omettre la proposition : « et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles ».Sans doute, une dissertation philosophique, et surtout une dissertation psychologique, comporte des exemples; mais ces exemples doivent se ...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Mme de Lambert : « L'admiration est le partage des sots » ?

||Introduction. — La maxime est un genre littéraire dangereux. Elle doit avoir une portée générale et, en même temps, une forme concise: aussi est-il bien difficile d'y introduire les distinctions nécessaires. Elle doit frapper par son air de nouveauté et sonner comme un paradoxe : ce n'est pas le meilleur moyen d'arriver à l'exacte...

1 page - 1,80 €

Un philosophe a écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux le long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais,...

2 pages - 1,80 €

L'association des idées. Quelle est, dans cette fonction, la part de l'automatisme, et quelle est la part de l'activité de sélection ?

||Introduction. — Pour se faire une idée juste de cette fonction très générale qu'on appelle d'une façon uniforme « association des idées », le procédé le plus simple et le plus objectif paraît être d'envisager d'abord un certain nombre de ces cas d'associations mentales, et d'examiner ensuite, par une analyse détaillée de ces faits,...

3 pages - 1,80 €

La parole intérieure.

||Introduction — Les traités de psychologie qui consacrent un chapitre au langage font à peine mention de la parole intérieure. On reconnaît bien son importance; mais la parole intérieure étant difficile à observer, comme tout ce qui est instable, on se dispense le plus souvent d'une étude approfondie, dette étude, tentons-la.I. Nature et degrés....

1 page - 1,80 €

Analysez et comparez les trois façons d'agir sur l'esprit des autres exprimées par ces mots : suggérer, persuader, convaincre. ?

||Introduction. — L'âme de l'homme est comme une citadelle inviolable dont aucune attaque directe ne peut mettre bas les remparts. Pour agir sur elle, nous sommes obligés de parlementer de l'extérieur. Mais dans l'attitude que peut prendre le parlementaire il peut y avoir bien des variétés : suggérer, persuader, convaincre, semblent bien exprimer les...

1 page - 1,80 €

 partir de deux ou trois cas concrets d'émotion, de passion, ou de sentiment, tâchez de préciser le rôle du physiologique, du psychologique et du social dans la vie affective et de déterminer quel est le facteur essentiel de l'affectivité. ?

||Identifier est la tendance fondamentale de l'esprit humain. Cette tendance se manifeste jusque dans l'étude de la réalité la plus complexe qu'il nous soit donné de connaître: l'âme humaine.L'activité psychologique dépend de l'organisme; nous né le savons que trop. Mais, du moins sous ses formes les plus élevées, elle se révèle si différente des...

5 pages - 1,80 €

Maine de Biran écrit dans son journal, en 1822 : « Une personne que je croyais spirituelle me niait aujourd'hui qu'il y ait énergie sans passion et elle paraît avoir lié étroitement ces deux idées. J'ai soutenu fortement que là où il y avait passion entr

||Introduction. — Analyse d'une passion : celle d'Harpagon par exemple : elle apparaît surtout avec deux caractères :— une grande ardeur et une énergie formidable dans une direction unique;— un assujettissement du sujet, sans ce§se harcelé par sa tendance, et qui la suit;C'est sans doute ce qui aura donné lieu à la double opinion...

2 pages - 1,80 €

Discutez cette pensée de Pascal : « Instinct et raison, marques de deux natures. » ?

||INTRODUCTION. - Pascal, pour qui « pensée fait la grandeur de l'homme » (488), est bien un esprit du XVIIe siècle, un contemporain de Descartes qui croyait n'être qu' u une substance dont toute l'essence ou la nature n'est que de penser ». Mais il déborde son siècle et, en reconnaissant, à côté ou...

2 pages - 1,80 €

On a dit : « La science moderne est née le jour où Galilée s'est demandé non pas pourquoi les corps tombent mais comment ils tombent. » Expliquez et discutez. ?

||Pourquoi, signifie ici dans quel but. On vous demande donc si la science moderne a commencé lorsqu'on a renoncé à la recherche des fins pour se borner à celle des causes efficientes. Distinguez entre : 1° les sciences biologiques et même les sciences morales, et 2° les sciences physico-chimiques.||...

1 page - 1,80 €

Un bon moraliste ne doit-il pas être un bon psychologue ?

||La question semble assez claire. Cependant, il est préférable de préciser, dans l'introduction, le sens des mots « moraliste » et « psychologue ».La psychologie scientifique, avec ses recherches de laboratoire et ses mesures, n'est pas encore bien utile pour la vie pratique. Il n'en est pas de même de la psychologie vulgaire, qui...

3 pages - 1,80 €

Quelle part peut-on faire à l'enthousiasme dans le développement de la moralité ?

||Introduction. — Les philosophes nous ont habitues à voir dans le sage dont toute l'activité est soumise à la raison le type de l'homme parvenu au plus haut développement de la moralité. Les morales religieuses insistent sur l'excellence morale de la conformité à la volonté de Dieu. Mais ces conceptions ne sont-elles pas trop...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez cette pensée d'un philosophe contemporain : « Le monde fait partie de la réalité humaine, bien qu'il embrasse à la fois tout ce qui existe et la réalité humaine en particulier. » ?

||Celui qui connaît un peu Brunschvicg aura l'impression que cette pensée est de lui. Bien peu de candidats, même de candidats parisiens, ont une idée, même vague, de la philosophie de Brunschvicg, bien qu'il soit un des penseurs contemporains les plus marquants. Qu'importe! On demande, non pas de deviner l'auteur de la pensée en...

2 pages - 1,80 €

Par quelles voies différentes les philosophes arrivent-ils à poser le problème de Dieu ? Ces voies sont-elles sans influence sur la réponse qu'ils y apportent ?

||Dieu est postulé par le monde (preuves cosmologiques) : par là on aboutit à un premier moteur, en réalité, un inconnu mystérieux sans ressemblance et sans relation avec l'homme (le Dieu d'Aristote). Il est postulé par la psychologie humaine (idées et raison, sentiments moraux); par là on aboutit à un pur esprit analogue à...

1 page - 1,80 €

L'explication par analogie. Ses diverses formes. Sa valeur. ?

||Ainsi que l'a bien montré Émile Meyerson, la loi fondamentale de la pensée est le principe d'identité. Dans la diversité qui se présente à lui, l'homme cherche l'identique. Ne trouvant que des individus différents les uns des autres, il ne peut constater de véritables identités. Alors, cette identité qui n'existe pas, il la fait;...

5 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de Bergson : « La philosophie ne mérite pas d'être louée ou critiquée comme une construction personnelle. Elle n'est que la résolution une fois prise de regarder naïvement en soi et autour de soi. » ?

||Introduction. — Les philosophes du passé — grâce sans doute au recul du temps et aux simplifications de l'enseignement — se groupent aisément en grandes écoles auxquelles un chef donne l'inspiration fondamentale et les thèses essentielles. On n'éprouve pas la même aisance avec les philosophes contemporains : ils paraissent tous différents les uns des...

2 pages - 1,80 €

Claude Bernard a dit en parlant des rapports de la science et de la philosophie : « L'union solide de la science et de la philosophie est utile aux deux : elle élève rune et soutient l'autre ». Expliquez et appréciez cette pensée. ?

||||I. — La philosophie élève la science. Sans la philosophie la science serait trop terre à terre. Sans doute elle ne tomberait pas complètement clans l'empirisme, mais elle y confinerait. Elle s'interdirait les grandes hypothèses, les vues d'ensemble. Elle aurait « des semelles de plomb ».II. — La science soutient la philosophie. Sans la...

1 page - 1,80 €

Quelle action pouvons-nous avoir, et par quels moyens, sur nos émotions et sur nos passions ?

||Les émotions et les passions ont une influence si puissante sur nous qu'elles risquent de nous enlever la maîtrise et le contrôle de nous-même. Aussi est-il intéressant de nous demander si nous pouvons avoir prise, et par quels moyens, sur les unes et sur les autres ? C'est une question qui intéresse à la fois...

2 pages - 1,80 €

Analyse psychologique du sentiment de la sympathie ?

  Analyse Décomposition d'un tout en ses éléments constitutifs. • L'analyse décompose afin de mieux saisir les relations qui unissent les parties au tout. • L'analyse, chez les Grecs anciens, consiste à supposer le problème résolu pour remonter à un principe dont la conséquence nécessaire était la solution supposée.  ||Les psychologues s'accordent à dire que les consciences sont impénétrables et fermées les unes...

2 pages - 1,80 €

La sympathie et l'imitation. Comment peut-on concevoir leurs rapports ?

||I. — 1° Le mot sympathie n'a pas dans la langue philosophique le même sens que dans le langage ordinaire. Il signifie non pas la bienveillance particulière que nous avons pour quelqu'un, mais la tendance qu'ont les émotions à se propager d'une conscience à une autre. Il faut le prendre ici dans ce dernier sens,...

1 page - 1,80 €

Histoire littéraire: Qu'est-ce que le Parnasse ?

||• DéfinitionLe mouvement parnassien est, avant tout, un rejet du lyrisme romantique. Dans la préface des Poèmes antiques (1852), Leconte de Lisle déclare : «Le thème personnel et ses variations trop répétées ont épuisé l'attention. » Farouchement élitiste, le Parnasse aspire à unir art et science par du travail méthodique sur la langue, les...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com