Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : errer

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

738 dissertations trouvées

Quelle différence y a-t-il entre l'erreur et la faute ?

Quelle différence y a-t-il entre l'erreur et la faute ?|| « Nul ne se nuit volontairement, donc on ne fait pas le mal volontairement. Car le méchant se nuit à lui-même, il ne le ferait pas s'il savait que le mal est mal. Le méchant n'est donc méchant que par erreur. Qu'on lui enlève son...

5 pages - 1,80 €

Quelle différence y a-t-il entre l'erreur et la faute ?

En début d'analyse il peut paraître utile de noter que l'erreur ainsi que la faute sont saisies comme des manquements à des exigences qui auraient dû être reconnues théoriquement et pratiquement. On parle ainsi couramment des 'Mites morales, esthétiques, grammaticales, professionnelles autant que d'erreurs diplomatiques, logiques, scientifiques voire esthétiques ou morales. Cette «confusions, ce recouvrement par deux termes...

5 pages - 1,80 €

La guerre est-elle la continuation de la politique par d'autres moyens ?

Seconde partie   La formule clausewitzienne se trouve cependant menacée de façon à la fois conjoncturelle et structurelle.   - D?abord, l?apparition de nouveaux conflits met en péril la définition de la guerre comme désignant exclusivement un affrontement inter-étatique : « guerre de partisans » (campagne d?Espagne sous Napoléon ? cf. Carl Schmitt, Théorie du partisan), « guerres coloniales » (« Bataille » d?Alger, 1961), « guerres civiles » ou...

2 pages - 1,80 €

Faut-il négliger nos erreurs ?

|| Analyse.   ·         Ce sujet est à prendre avec précaution, car il semble donner la voie à une réponse catégorique, voulant que bien entendu, non on ne doit absolument pas négliger nos erreurs ! Cependant, nous ne pouvons répondre cela sans analyse. C’est ainsi ce que nous devons faire. Aussi, définissons en premier lieu...

2 pages - 1,80 €

La paix est-elle toujours préférable à la guerre ?

On doit en réalité comprendre qu?en ce sens la paix n?est pas le souverain bien, et que symétriquement, la guerre n?est pas non plus le souverain mal. Car élevé au rang d?impératif catégorique (l?on doit absolument préférer la paix à la guerre), la paix peut être instaurer au sacrifice même de sa liberté, de son bonheur, etc. on...

4 pages - 1,80 €

Peut-on dire qu'une guerre est un désordre politique ?

Peut-on dire qu'une guerre est un désordre politique ?|| La guerre, telle qu’elle nous apparaît le plus souvent, est une lutte qui prend la forme d’un conflit à la fois collectif et armé. Elle représente ainsi le plus haut degré de violence parmi tous les conflits possibles, et est synonyme de morts d’hommes. A l’inverse, la...

4 pages - 1,80 €

La passion de la vérité peut-elle être source d'erreur ?

La compréhension possible du monde procède de la donation de sens par l?exercice philosophique ayant saisi la vérité (l?essence des choses qui sont). Mais ce qui alors pose problème, outre le caractère apparemment présomptueux de la tâche philosophique, est que l?exercice de la raison en quête de la vérité, une fois sa détention supposée (l?eidos de la chose appréhendé),...

2 pages - 1,80 €

Puis-je revendiquer un droit à l'erreur ?

            Si la revendication peut être légitime, ce que nous verrons, sa formulation est discutable : plutôt qu?un droit à l?erreur il faudrait montrer que l?erreur n?est pas nécessairement du domaine du droit (pénal), sans en revenir pour autant au fatum de la Grèce antique. La notion même de droit à l?erreur est insatisfaisante puisqu?un droit s?accompagne généralement de...

2 pages - 1,80 €

La guerre contre les préjugés est-elle compatible avec la liberté de penser ?

La guerre contre les préjugés est-elle compatible avec la liberté de penser ?|| Qu’est-ce qui à première vue pourrait opposer radicalement ces deux parties principales de la question ? La guerre contre les préjugés, d’abord et avant tout, semble être un combat ayant pour but la destruction des préjugés. Nous nommons « préjugé », suivant ainsi l’étymologie,...

2 pages - 1,80 €

Sommes-nous responsables de nos erreurs ?

a) Interprétation commune : Le jugement étant affirmation de vérité, si l'on déclare que cette affirmation est produite par une option décisoire de la volonté, on postule que, comme tout acte volontaire, celui-ci entraîne la responsabilité du sujet quant à sa valeur et à sa portée. Si donc l'affirmation posée est fausse, cette fausseté...

2 pages - 1,80 €

CARTESIANISME ET CRITIQUE DANS LES PENSEES DIVERSES SUR LA COMETE DE PIERRE BAYLE.

Dans la correspondance entretenue par Descartes avec la princesse  Elizabeth, l'inclusion des passions dans le domaine de la morale qui se fait sur fond de l'union du corps et de l'esprit a pour finalité de démontrer la possible emprise de la raison sur les passions par la volonté. Energie convertible par la méditation, le gain à tirer de...

3 pages - 1,80 €

L'usage de la raison est-il une garantie contre l'erreur ?

Donc pour éviter l?erreur, il faut raisonner avec méthode. Descartes  donne les 4 principes qu?il faut employer pour y arriver : 1) ne croire que ce qui est évident 2) décomposer les choses complexes en éléments simples 3) partir toujours des choses les plus simples pour comprendre les plus complexes 4) dénombrer (c'est-à-dire compter) tous les éléments en jeu...

5 pages - 1,80 €

Peut-il y avoir de bonnes raisons de faire la guerre ?

Une guerre peut donc, dans une telle perspective utilitariste être engendré pour de « bonnes raisons », toutefois le caractère « bon » n?est que relatif par rapport au mal évité, et ne peut être pris au sens fort du terme. Il s?agit d?une morale du choix, qui se constitue « par défaut ». - Il apparaît que la guerre n?est pas une fin en...

4 pages - 1,80 €

La logique d'une démonstration est-elle une garantie contre l'erreur ?

Ainsi, si :   - P1 : Tout homme est mortel - P2 : x est un homme - C : Donc x est mortel   Je peux remplacer x par n?importe quel homme (Socrate ou Alcibiade), la démonstration reste vraie. « Et même, il n?est pas nécessaire que ce soit un nom d?homme : car si j?écris « Bucéphale » ou « l?Himalaya », ma mineure assurément sera une proposition fausse et ma conclusion...

2 pages - 1,80 €

Pourquoi l'homme commet-il des erreurs ?

|| Nous pouvons commettre des erreurs dans de multiples circonstances : de l’erreur de l’écolier lorsqu’il recopie un phrase, à l’erreur du scientifique lorsqu’il élabore une théorie qui s’avère par la suite être fausse, il existe de multiples degrés d’erreur. Nous pouvons aussi bien nous tromper dans les choix existentiels que nous faisons que dans...

8 pages - 1,80 €

L'histoire des hommes est l'histoire de leurs erreurs et non de leur vérité ?

||L’histoire des hommes ne saurait être un résumé des succès accumulés et des progrès réalisés, que ce soit à propos de la connaissance de la nature, de la maîtrise des ressources de cette dernière ou des évolutions vers une plus grande humanité. L’histoire n’est qu’une fable si elle ne rend pas compte des échecs ...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com