Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : defini

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

735 dissertations trouvées

Définition: INTELLIGENCE.

Faculté de connaissance, d'adaptation, de choix, de synthèse, d'unité. — Bergson l'oppose à l'instinct. « L'intelligence n'évolue avec facilité que dans l'espace et ne se sent à l'aise que dans l'inorganisé. »...

1 page - 1,80 €

Définition: INTELLIGIBLE.

Ce qui s'oppose à sensible. Pour Platon, le monde intelligible est celui des Idées. — Pour Malebranche, « l'étendue intelligible représente des espaces infinis, mais elle n'en remplit aucun ». — Pour Kant, les noumènes sont des réalités intelligibles....

1 page - 1,80 €

Définition: INTENTION.

Pour les Scolastiques, l'intention première est « l'application de l'esprit à un objet de connaissance ». L'intention seconde est « la réflexion de l'esprit sur l'acte même de sa pensée ». — Pour Kant, c'est l'intention, et non le résultat, qui détermine la moralité de notre action....

1 page - 1,80 €

Définition: INTENTIONALITÉ.

Pour Brentano et Husserl, c'est le caractère essentiel de la conscience, celui de tendre vers quelque chose. « Le mot intentionalité ne signifie rien d'autre que cette particularité foncière qu'a la conscience d'être la conscience de quelque chose. » (Husserl.)...

1 page - 1,80 €

Définition: INTERSUBJECTIVITÉ.

Processus par lequel les consciences individuelles communiquent entre elles et peuvent dire : nous....

1 page - 1,80 €

Définition: INTUITION.

Perception immédiate et directe, sans le secours du raisonnement. L'intuition sensorielle nous permet de saisir les sensations ; l'intuition immédiate interne l'existence de notre conscience ; rationnelle les vérités transcendantes.« L'intuition s'étend d'une part à toutes les natures simples, de l'autre à la connaissance des liaisons nécessaires qui sont entre elles, enfin à...

1 page - 1,80 €

Définition: INTUITIONNISME.

Doctrine pour laquelle la raison, par intuition, nous permet de saisir des vérités supérieures à celles que nous fait saisir l'expérience (Hamilton). — Doctrine pour laquelle l'intuition, par opposition à la connaissance discursive, nous permet d'atteindre l'absolu (Bergson). ...

1 page - 1,80 €

Définition: IPSÉITÉ.

Pour les Existentialistes, c'est e le caractère du Dasein comme sujet de l'existence quotidienne ». (Cuvillier)....

1 page - 1,80 €

Définition: IRONIE.

Méthode interrogative de Socrate feignant l'ignorance pour amener ses auditeurs à découvrir leurs erreurs, afin de les conduire ensuite à la vérité....

1 page - 1,80 €

Définition: IRRATIONALISME.

Doctrine selon laquelle la raison ne joue qu'un rôle secondaire dans l'activité de l'esprit. ...

1 page - 1,80 €

Définition: JE.

Première personne, en tant que sujet, alors que le moi est la première personne en tant que régime. — Synonyme de soi. — Pour W. James, « en même temps que je pense, j'ai plus ou moins conscience de moi, de mon existence personnelle. Et c'est le Je qui a conscience de ce Moi....

1 page - 1,80 €

Définition: JUGEMENT.

Opération de l'esprit qui discerne d'une façon réfléchie et établit un rapport entre les termes. — LOG. : Les jugements sont classés d'après leur quantité, leur qualité, leur relation et leur modalité ; il y a des jugements analytiques et des jugements synthétiques. — mou. : le dernier jugement pratique s'identifie avec la conscience...

1 page - 1,80 €

Définition: LOGICISME.

Doctrine pour laquelle toutes les sciences se ramènent à la forme mathématique, et toutes les relations mathématiques elles-mêmes à des relations de logique pure. « Le logicisme est aux antipodes du pragmatisme. » ...

1 page - 1,80 €

Définition: LIBERTÉ.

MÉTA.: Etat de ce qui ne subit aucune contrainte extérieure dans ses actions. — « Toute substance a une spontanéité, qui devient liberté dans les substances intelligentes... La liberté suppose trois caractères : l'intelligence ou faculté de choisir, la spontanéité et la contingence. » (Leibniz.) — Aristote soutient la réalité de la contingence ...

1 page - 1,80 €

Définition: LANGAGE.

Système social de signes. — Pour Démocrite, c'est une pure convention. — Pour Cratyle, l'origine du langage est due à une force surhumaine. — La première explication psychologique du langage fut donnée par Épicure. — Pour Bonald, le langage tient de la révélation divine. — Pour Max Müller et Renan, —  il est une révélation de...

1 page - 1,80 €

Définition: ACTUEL.

Qui se réalise, qui est en acte, par opposition à potentiel ou à virtuel. « Tout ce qui est actuel peut être conçu comme possible. » (Leibniz.) — THÉOL. : la grâce actuelle est un secours que Dieu nous donne pour nous éviter de faire le mal et nous inciter à faire le bien. Le...

1 page - 1,80 €

Définition: ACTUALISATION.

Action d'actualiser, de rendre actuel, de faire passer de la puissance à l'acte. ...

1 page - 1,80 €

Définition: LOGIQUE.

Science des conditions formelles et idéales de la vérité. — La logique formelle ne tient pas compte du contenu des concepts, mais seulement de leur structure et de leurs relations. — La logique générale s'attache à l'étude de la méthode scientifique : méthode inductive et méthode déductive. — Pour Kant, la logique transcendantale est ...

1 page - 1,80 €

Définition: LOGISTIQUE.

Logique présentée sous forme d'algorithme. On dit aussi logique algorithmique. Elle utilise une idéographie logique, qui est une notation symbolique des formes de pensées et ramène tous les syllogismes à deux formes. Leibniz et Morgan en furent les précurseurs. Les logisticiens modernes les plus importants sont Peano, Russell et Couturat....

1 page - 1,80 €

Définition: LOGOS.

Pour Platon, c'est Dieu en tant que source des Idées. — Pour Philon, c'est un intermédiaire entre Dieu et le monde. — Pour les néoplatoniciens, c'est une forme de la divinité. — Pour Maine de Biran, c'est une « raison suprême », un principe plus haut que le moi....

1 page - 1,80 €

Définition: LOI.

LOG : Règle qui gouverne l'exercice de la pensée. — Mort.: Ordonnance de la raison : « L'impératif catégorique seul a la valeur d'une loi pratique. » — Pour Montesquieu, « les lois sont, dans la signification la plus étendue, les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses. » — Pour Stuart...

4 pages - 1,80 €

Définition: LUMIÈRES (Philosophie des)

||Les Lumières désignent le vaste mouvement intellectuel et philosophique qui s'est développé en Europe au xviiie siècle. Animé par la conviction selon laquelle le progrès dans les sciences et les arts conduira l'humanité vers la paix et le bonheur, ce courant de pensée s'est efforcé de développer et de diffuser la connaissance, en luttant activement contre toute forme...

2 pages - 1,80 €

Définition: LYCÉE.

Mouvement philosophique du xviiie siècle, d'origine allemande, de tendance rationaliste et déiste, et croyant aux causes finales et au progrès. On peut classer dans ce mouvement Locke, d'Alembert, Helvétius, La Mettrie, Condorcet....

1 page - 1,80 €

Définition: MAIEUTIQUE.

  Promenade d'Athènes, sur les bords de l'Ilissus, où Aristote donnait ses leçons. — Par ext., école philosophique d'Aristote, fondée en 335 av. J.-C.  || Terme d'origine grec qui signifie littéralement « art de faire accoucher ». Socrate, fils d'une sage-femme, affirme posséder cet art qui lui permet d'accou­cher les esprits, c'est-à-dire de faire surgir chez son interlocu­teur des connaissances qui...

2 pages - 1,80 €

Définition: MAL.

Méthode par laquelle Socrate accouchait les esprits, pour leur faire découvrir la vérité qu'ils portaient en eux sans le savoir....

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com