Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : pas

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

6579 dissertations trouvées

Peut-on ne pas s'intéresser à la politique ?

||              « La politique, entendons-nous dire, est une nécessité impérieuse pour la vie humaine, qu’il s’agisse de l’existence de l’individu ou de celle de la société » (Hannah Arendt, dans Qu’est-ce que la politique ?). Cette nécessité de la politique semble de premier ordre dans la mesure où nous vivons en société....

4 pages - 1,80 €

Expliquez cette pensée de Franklin : « Le travail et l'ennui ne passent jamais par la même porte ». ?

|| L'ennui est une triste et déprimante maladie; il est en général une conséquence de l'oisiveté. Le travail est son antidote et notre meilleur ami: par lui nous sommes toujours divertis, car il possède un attrait qui ne lasse jamais. C'est, en outre, une obligation morale, il éloigne de nous les vices qu'engendre la ...

1 page - 1,80 €

ANALYSE DE « L'AUTORITÉ EN MATIÈRE DE PHILOSOPHIE » DE PASCAL. ?

|| Cet opuscule n'est qu'un fragment, ou plutôt la préface d'un Traité du vide. Le titre qu'on lui a donné est tout à fait arbitraire; car il n'y est question, comme on le verra, que des sciences naturelles, et non de la philosophie. « Le respect que l'on porte à l'antiquité, dit Pascal en débutant, est...

2 pages - 1,80 €

ANALYSE « DE L'ESPRIT GEOMETRIE » DE PASCAL. ?

|| Cet opuscule renferme deux fragments que nous allons analyser et étudier successivement.   - RÉFLEXIONS SUR LA GÉOMÉTRIE EN GÉNÉRAL.   Dans ce premier morceau, Pascal se propose d'enseigner «l'art de démontrer les vérités déjà trouvées et de les éclaircir de manière que la preuve en soit invincible.» Pour cela, il se contente d'expliquer la méthode des...

2 pages - 1,80 €

De quelle façon faut-il interpréter ce mot devenu proverbial : « Charité bien ordonnée commence par soi-même » ?

|| Nous avons parfaitement le droit de nous aimer, et ce sentiment n'est blâmable que quand il nous porte à sacrifier autrui à notre égoïsme. Aucun précepte moral ne nous interdit d'être aussi bons pour nous que pour le prochain, et ce que nous avons acquis pour notre bien nous permet souvent d'être utile aux...

1 page - 1,80 €

Décrivez le jardin que vous souhaiteriez d'avoir et montrez le parti que vous en sauriez tirer. ?

|| Rappeler un jardin que vous avez connu: la description en sera plus vraie. Vous pouvez d'ailleurs fusionner les aspects de plusieurs jardinets, mais sans exagération, pour donner de la variété au jardin de vos rêves. Pour corser l'intérêt, tâchez de fournir quelques détails sur la végétation particulière du lieu et les souvenirs qui...

1 page - 1,80 €

Expliquez et justifiez cette pensée de Pascal : « Voulez-vous qu'on croie du bien de vous ? N'en dites point. » ?

|| Nous aimons à être estimés et il est bon qu'il eu soit ainsi. Mais comme notre prépondérance risque de gêner celle des autres, nous devons être discrets, ne point parler trop avantageusement de nous et savoir à l'occasion louer les gens qui nous entourent et nous concilier leur sympathie. Mais n'exagérons rien: si le...

1 page - 1,80 €

Le besoin d'aventure vous paraît-il vif, aujourd'hui ? Sous quelles formes peut-on le satisfaire ?

||Une enquête effectuée en 1970 révélait que les romans d'aventure avaient eu deux millions de lecteurs en France cette année-là. Ce chiffre dit combien l'aventure fait partie intégrante de l'imaginaire des hommes contemporains. Pourtant, R. Mathé estime que « notre époque est impropre à l'aventure ». Il semble qu'il y ait un décalage...

2 pages - 1,80 €

La philosophie permet-elle l'épanouissement de l'homme ?

La philosophie permet-elle l''épanouissement de l''homme ?||La philosophie est étymologiquement « amour de la sagesse », et consiste en l’effort de découvrir le sens des phénomènes qui structurent l’univers. Par ailleurs, elle constitue une réflexion normative sur les conduites humaines, et en ce sens elle a but pratique. Mais comme toute entreprise humaine, la philosophie...

2 pages - 1,80 €

Expliquez cette maxime populaire : « Il ne faut pas jeter le manche après la cognée. » Dites comment chacun de nous peut la mettre en pratique dans la conduite de sa vie. ?

|| Signification du précepte. Rappeler qu'en toutes choses les débuts sont pénibles, que tout progrès est lent, qu'il ne faut donc pas se décourager devant les difficultés si on veut aboutir à un heureux achèvement. Noblesse  de l'effort. « Jeter le manche après la cognée », c'est abandonner une œuvre avant son achèvement, soit parce...

1 page - 1,80 €

La bonne et la mauvaise humeur. Montrez par des exemples leur importance dans la vie. ?

||Montrer ce qu'a d'agréable, d'attirant, la bonne humeur pour les personnes avec qui nous sommes en relations, et ce qu'a de désagréable, de réfrigérant, la mauvaise humeur. Une humeur égale fait partie de la bonne éducation. Donner si possible un exemple vrai — et non une histoire puérile et toute inventée — de bonne humeur; et faire ressortir...

1 page - 1,80 €

ANALYSE DES « PENSEES » DE PASCAL. ?

|| Dans sa retraite de Port-Royal, Pascal ne pensait plus qu'à composer une apologie du christianisme. Il était préoccupé des progrès que l'incrédulité faisait au milieu de la société du dix-septième siècle, société chrétienne par tradition et par habitude, mais qu'ébranlaient fortement les menées des libertins, comme on appelait alors les esprits forts et...

4 pages - 1,80 €

La culture s'apparente-t-elle à un dressage ?

||Si nous regardons un documentaire animalier, et que nous avons la chance de tomber sur la naissance d'une gazelle de Thompson, quelque chose nous frappe rapidement, une fois passée l'émotion: quelques secondes à peine après sa naissance, la petite gazelle se dresse sur ses pattes, et est, si l'on peut dire, presque immédiatement opérationnelle....

4 pages - 1,80 €

La jeunesse. Exposez ses principaux avantages et inconvénients. Concluez. ?

||Eloge de la jeunesse, âge des enthousiasmes et des espérances, de la santé physique (en général) et intellectuelle, mais aussi, généralement, de la présomption, parfois de la dureté envers autrui. Dire en terminant que les autres âges ont aussi leurs avantages, qu'il faut savoir apprécier en se repliant sur soi-même. Quels dons du ciel, quelles beautés, quels...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez cette pensée : « Ne sois pas découragé, ce serait être vaincu ». ?

|| Il faut qu'un homme ait foi en son œuvre, en lui-même; il doit espérer le triomphe et, par suite, aimer son labeur. Nombreux exemples historiques. Et si nous nous heurtons à des écueils imprévus, ne doutons pas du succès final. A défaut de réussite, nous laisserons un grand exemple. Pour réussir dans la vie,...

1 page - 1,80 €

La Fontaine a dit : « Ne t'attends qu'à toi seul. » Montrez, par des exemples, qu'il est sage de ne pas trop compter sur les autres. Faites voir aussi qu'on ne doit pas se dispenser de venir en aide à autrui quand on le peut. ?

|| Raconter très brièvement la fable: l'Alouette et ses petits. Il est plus digne et plus sage de se suffire que de compter sur autrui. Et puis, le prochain ne saurait comprendre ni soutenir nos affaires aussi bien que nous-mêmes. Enfin, il faut être capable d'accomplir sa mission par soi-même pour pouvoir s'offrir la douceur...

1 page - 1,80 €

Montrez, par des exemples, la vérité de ce proverbe que vous commenterez : « Qui trop embrasse, mal étreint ». ?

|| Vérité du proverbe, au sens propre, au sens figuré, et aussi dans le domaine des choses pratiques. Citer un exemple,  de façon amusante  si possible. Pour réussir dans une entreprise, il faut restreindre ses occupations et non diviser ses forces à l'excès. Contentons-nous d’une tâche modeste s’il le faut et accomplissons-la de notre mieux. Avez-vous...

1 page - 1,80 €

« Il n'y a que le premier pas qui coûte », dit-on souvent. Comment comprenez-vous cette parole ?

|| Les premiers pas de l'enfant sont pour lui les plus difficiles. Les primes efforts coûtent toujours, aussi bien dans les choses de l'esprit ou dans le domaine moral que lorsqu'il s'agit d'un travail manuel. Mais, en avançant courageusement, la route s'éclaire et le chemin devient plus facile. Ceci est vrai dans toutes les voies...

1 page - 1,80 €

LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE DE DESCARTES (Analyse de la Première partie).

||Cet ouvrage, écrit en latin, sous ce titre : Principia philosophiæ, fut dédié, par Descartes, à la princesse Elisabeth, première fille de Frédéric, roi de Bohême, comte palatin et prince électeur de l'empire. Il parut à Amsterdam, en 1644. Il comprend quatre parties, qui furent traduites et publiées successivement en 1647, 1651 et 1658, par l'abbé Picot. ...

2 pages - 1,80 €

La mémoire. Définissez-la. Indiquez ses principaux avantages et inconvénients. ?

|| Suivre le plan proposé: définition et avantages de la mémoire; comme inconvénients signaler la persistance des souvenirs pénibles, parfois les habitudes routinières. A nous d'éviter celles-ci par une activité agissante et primesautière. La mémoire est la faculté de conserver les idées, les images, les impressions même, antérieurement acquises. C'est un don admirable, de...

1 page - 1,80 €

« On est toujours joyeux le soir, quand on a employé utilement sa journée. » Commentez cette parole de l'« Imitation » de RABELAIS ?

|| Notre bonheur est souvent au dedans de nous-même on est heureux par la satisfaction intime que donne le devoir accompli. C'est ce qui a inspiré la pensée donnée a commenter. Tous les âges, toutes les conditions sociales comportent des devoirs (le mettre en lumière: devoirs envers soi-même, envers le prochain). La satisfaction qui découle...

1 page - 1,80 €

Parlez de la présomption. Montrez les conséquences fâcheuses de ce défaut. ?

||La présomption, fille de l'ignorance et du défaut de jugement, rend ceux qui croient tout savoir, comme par une sorte de supériorité innée, ridicules et fatigants. Soyons modestes, pour ne pas faire rire de nous ou, ce qui est pis, nous faire prendre en aversion. Certaines gens ne se font pas une idée exacte des difficultés que représente toute...

1 page - 1,80 €

Montrez qu'il n'est pas nécessaire d'être riche pour être bienfaisant. ?

|| Il n'y a pas, comme actions bienfaisantes, que l'assistance pécuniaire; il est d'autres façons d'obliger son prochain. Donner des exemples, surtout de ceux où les bienfaiteurs ne sont pas des privilégiés de la fortune, et conclure' en déclarant que, tous, nous pouvons atténuer des souffrances humaines. ||...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com