Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : savoirs

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

683 dissertations trouvées

Pouvons-nous savoir ce qui ferait notre bonheur ?

||    Le bonheur est un état de plénitude, c’est un repos. Le bonheur semble être la chose la plus communément recherchée par l’ensemble des hommes. Il peut être défini comme le but de l’existence. Relativement à son sens étymologique, le bonheur se définit comme un état stable et durable de satisfaction. En ce ...

4 pages - 1,80 €

Le développement des sciences est-il recherche du savoir ou recherche du pouvoir ?

... le développement des sciences est recherche du savoir car le développement nous permet de comprendre en effet les lois fondamentales qui régissent notre monde. De même il nous permet d’approfondir nos connaissances car l’homme a besoin de la science pour vivre ensemble avec tous ces milliards d’hommes sur Terre. L’homme a besoin de plus...

4 pages - 1,80 €

Le savoir peut il être objet de désir ?

xxx ?|| Si le savoir est la fin du désir, on peut émettre un doute à l’opposition du savoir et du désir, car, en effet, la fin du désir signifie la fin du manque, l’assouvissement final, l’accomplissement de l’être. En ce cas alors le désir serait lié au savoir, qui serait sa fin ultime. De...

4 pages - 1,80 €

Faut il bien penser pour savoir ?

||Analyse du sujet :   -          « Savoir », ce pourrait être avoir une connaissance exacte de ce qui est et « bien penser », ce pourrait être penser en ne faisant pas d’erreurs dans son raisonnement, en suivant toujours le cours parfait de la raison. -          Il semble ainsi assez naturel de penser que, pour parvenir à une...

3 pages - 1,80 €

Que peut-on savoir du moi ?

              2° On peut connaître du moi ce que nous faisons accéder à la conscience             Le moi tel que le révèle la conscience cartésienne nous donne à connaître qu'il y a un sujet qui pense. Mais, d'une part, cette connaissance ne m'apprend pas ce qui caractérise singulièrement mon moi : elle n'est pas connaissance de mon moi psychologique, mais...

2 pages - 1,80 €

Le savoir exclut-il nécessairement la croyance ?

Le savoir s'entend de plusieurs manières : il peut être un savoir-faire, c'est-à-dire un savoir pratique, comme le savoir que l'artisan met en oeuvre dans son travail. Au sens fort, le savoir se définit par l'objectivité de se qu'il affirme : il prétend dire la vérité. La garantie d'une objectivité semble interdire la croyance. La croyance, à l'inverse ne requiert pas...

4 pages - 1,80 €

La science répond-elle au désir de savoir ?

La connaissance scientifique satisfait le désir de connaître à la fois par l'extension croissante du savoir et par l'application d'une méthode explicative rigoureuse.    1. L'extension du savoir scientifique. — La science rend compte non seulement des phénomènes visibles, mais aussi des phénomènes invisibles, soit qu'ils n'impressionnent pas directement les sens, soit qu'ils appartiennent...

3 pages - 1,80 €

Puis je savoir avec exactitude ce que je suis ?

Cette connaissance est-elle instinctive, dans un rapport de soi à soi, ou relative à l'autre ? Il y a une chose de moi que je ne connais pas, c'est ce qui me rend désirable à l'autre. C'est ce qui fait le tragique du désir : l'autre a cette vérité-là sur moi, et si je tiens à lui, je...

5 pages - 1,80 €

Comment le sujet peut-il savoir ce qu'il est ?

Qu'une telle question soit posée laisse supposer que ce savoir, pour le sujet n'est pas acquis, qu'il n'est pas chose aisée. Lorsque le sujet tente de se connaître, de nombreux obstacles se dressent sur sa route, des obstacles précisément épistémologiques, i. e des obstacles à la connaissance. La question pourrait ainsi être posée autrement: qu'est-ce que le savoir...

3 pages - 1,80 €

Est-il raisonnable de chercher à tout savoir ?

Sans cesse, l'enfant demande spontanément aux adultes la raison de ce qu'il perçoit : ces « pourquoi ? » déconcertent les parents qui, souvent ne connaissent pas plus la réponse que leur progéniture. De plus, les enfants possèdent cette qualité étonnante de ne pas se satisfaire des explications qu'on leur donne si bien que toute réponse fournie est...

3 pages - 1,80 €

Tout savoir doit-il être précédé par une remise en question ?

§  Le sujet semble interroger la possibilité d'un savoir immédiat sur les choses, non médié ou précédé par une réflexion qui le fonderait en tant que savoir. Il apparaît bien de prime abord que nous avons des sensations immédiates sur les choses et qui nous apparaissent comme vrais. Elles sont notre lien direct avec le monde et nous...

3 pages - 1,80 €

Préférons-nous toujours savoir la vérité ?

Bien définir les termes du sujet : - « la vérité » : c'est le caractère des jugements auxquels on peut accorder son assentiment, c'est-à-dire qui s'imposent à l'esprit, et qui est le fondement de l'accord universel entre tous les esprits. Ce sont des propositions dont est absente toute contradiction, quelle soit logique ou réelle. Il ne faut pas la confondre...

3 pages - 1,80 €

Doit-on toujours opposer croyance et savoir ?

xxx ?||HTML clipboard Quelle différence peut-il y avoir entre savoir et croire que l’on sait ? La différence consiste essentiellement dans  le fait que celui qui sait détient une vérité, tandis que celui qui croit quelque chose ou croit en quelque chose peut se tromper. Pourtant, il arrive aussi que l’on croit avec justesse : la croyance...

3 pages - 1,80 €

La métaphysique est-elle science suprême ou savoir illusoire ?

La métaphysique (du grec « ta meta ta phusica », ce qui vient après la physique, nom donné par Andronicos de Rhodes, vers 50 avant J.C., pour désigner, dans sa classification des oeuvres d'Aristote, le traité venant après la « Physique ») désigne une spéculation prétendant s'élever au-dessus de l'enseignement de l'expérience et atteindre l'être réel des choses...

2 pages - 1,80 €

Comment peut-on savoir que l'on dit vrai ?

Comment peut-on savoir que l'on dit vrai ?||Il est plutôt désagréable de se tromper car l'ignorance s'oppose à la liberté. Connaître la vérité est donc un besoin naturel. Peut-on connaître la vérité ? Pour cela il est nécessaire de posséder des critères qui permettent de distinguer la vrai du faux et ainsi d'éviter de commettre...

4 pages - 1,80 €

Tout savoir n'est-il au fond qu'une croyance ?

Quelle différence peut-il y avoir entre savoir et croire que l'on sait ? La différence consiste essentiellement dans  le fait que celui qui sait détient une vérité, tandis que celui qui croit quelque chose ou croit en quelque chose peut se tromper. Pourtant, il arrive aussi que l'on croit avec justesse : la croyance ne se distingue donc pas du...

3 pages - 1,80 €

Le doute est-il une première étape du savoir ?

     Le doute peut se définir comme un état d'esprit qui suspend son jugement, ou diffère une décision, dans l'indétermination des raisons ou des motifs qui le pousse vers le vrai, le bien ou l'utile. On peut aussi distinguer deux formes du doute : le doute naturel (ou spontané) qui désigne une hésitation due à l'incertitude d'une affirmation ou...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com