Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : action

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 >>

701 dissertations trouvées

Hegel: l'homme libre est l'homme rationnel

Mais, dans le domaine des besoins physiques, le contenu de la satisfaction présente un caractère fini et limité ; la satisfaction n'est pas absolue et est aussitôt suivie d'un réveil du besoin. Le fait de manger, le sommeil, la satiété ne donnent jamais de résultats définitifs : la faim et la fatigue réapparaissent le lendemain ! Dans le...

1 page - 1,80 €

Schopenhauer : désir et souffrance

Tout vouloir procède d'un besoin, c'est-à-dire d'une privation, c'est-à-dire d'une souffrance. La satisfaction y met fin; mais pour un désir qui est satisfait, dix au moins sont contrariés; de plus, le désir est long, et ses exigences tendent à l'infini; la satisfaction est courte, et elle est parcimonieusement mesurée. Mais ce contentement suprême lui-même n'est qu'apparent: le désir...

6 pages - 1,80 €

Lucrèce: matière et esprit

Lucrèce: matière et esprit Au reste l'esprit souffre avec le corps et en partage les sensations, tu le sais. La pointe d'un trait pénètre-t-elle en nous sans détruire tout à fait la vie, mais en déchirant les os et les nerfs? Une défaillance se produit, nous nous affaissons doucement à terre; là un trouble s'empare de l'esprit; nous...

3 pages - 1,80 €

PASCAL, Pensées, Brunschvicg, fragment 139 / Laf., 269, 1670

Pascal : Pensées - Quand je m'y suis mis quelquefois, à considérer les diverses agitations des hommes, et les périls et les peines où ils s'exposent, dans la cour, dans la guerre, d'où naissent tant de querelles, de passions, d'entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui...

5 pages - 1,80 €

Kant et la culture

La culture (cultura) de ses forces naturelles (forces de l'esprit, de l'âme et du corps), comme moyens en vue de toute sorte de fins possibles, est un devoir de l'homme envers lui-même. L'être humain se doit à lui même (comme être rationnel) de ne pas laisser inutilisées et, pour ainsi dire, de ne pas laisser se rouiller les...

3 pages - 1,80 €

Pensée 181 de Pascal

Tous les hommes recherchent d'être heureux. Cela est sans exception, quelques différents moyens qu'ils y emploient. Ils tendent tous à ce but. Ce qui fait que les uns vont à la guerre et que les autres n'y vont pas est ce même désir qui est dans tous les deux, accompagné de différentes vues. La volonté [ne] fait jamais...

3 pages - 1,80 €

Hans Jonas, Le Principe responsabilité

HANS JONAS Un impératif adapté au nouveau type de l'agir humain et qui s'adresse au nouveau type de sujets de l'agir s'énoncerait à peu près ainsi : « Agis de façon que les effets de ton action soient compatibles avec la permanence d'une vie authentiquement humaine sur terre » ; ou pour l'exprimer négativement : «Agis de façon...

2 pages - 1,80 €

POPPER: La méthode scientifique

La méthode scientifique elle-même a des aspects sociaux. La science, et plus spécialement le progrès scientifique, est le résultat non pas d'efforts isolés mais de la libre concurrence de la pensée. Car la science réclame toujours plus de concurrence entre les hypothèses et toujours plus de rigueur dans les tests, et les hypothèses en compétition réclament une représentation...

4 pages - 1,80 €

Arendt: Liberté politique

Arendt Liberté politique Le champ où la liberté a toujours été connue, non comme un problème certes, mais comme un fait de la vie quotidienne, est le domaine politique. (...) En dépit de la grande influence que le concept d'une liberté intérieure non politique a exercée sur la tradition de la pensée, il semble qu'on puisse affirmer que...

4 pages - 1,80 €

Kant, Leçons d'éthique

L'éthique peut proposer des lois de moralité qui sont indulgentes et qui s'ordonnent aux faiblesses de la nature humaine, et ainsi elle s'accommode à cette nature en ne demandant rien de plus à l'homme que ce qu'il est en mesure d'accomplir. Mais l'éthique peut aussi être rigoureuse et réclamer la plus haute perfection morale. En fait, la loi...

5 pages - 1,80 €

John Stuart Mill, La nature

Si le cours naturel des choses était parfaitement bon et satisfaisant, toute action serait une ingérence inutile qui, ne pouvant améliorer les choses, ne pourrait que les rendre pires. Ou, si tant est qu'une action puisse être justifiée, ce serait uniquement quand elle obéit directement aux instincts, puisqu'on pourrait éventuellement considérer qu'ils font partie de l'ordre spontané de...

7 pages - 1,80 €

La science suffit-elle à diriger l'action?

La réalité morale se présente ainsi sous deux aspects : ? 10 sous un aspect psychologique, à l'intérieur de la conscience : on peut donc faire la psychologie de la vie morale; on peut étudier psychologiquement les concepts et les sentiments moraux et l'action morale elle-même; ? 2° sous un aspect sociologique : une sociologie, qui se garde...

1 page - 1,80 €

Quel est le rôle de l'esprit critique dans la morale et dans l'action ?

? II apparaît ainsi, en effet, comme la manifestation de « cette liberté sans laquelle, comme le dit MAINE DE BIHAN, l'homme n'est pas même une personne ». Tant qu'il n'a pas appris à révoquer en doute sa propre pensée, l'esprit n'est qu'un reflet soit de nos propres tendances, désirs ou aversions, soit du milieu social. C'est par...

1 page - 1,80 €

Une action déraisonnable peut-elle être authentiquement humaine ?

On s?interroge donc ici sur la liberté d?action de l?homme par rapport à la norme du raisonnable ainsi que sur le critère même du raisonnable pour juger de l?humanité d?une action.   Proposition de plan :   1- Apparemment, une action humaine est une action conforme à la raison. La raison est le propre de l?homme, ce qui définit le mieux son caractère d?homme,...

3 pages - 1,80 €

Expliquez et appréciez cette pensée de Marcel Proust : « Une personne est une ombre où nous ne pouvons jamais pénétrer, pour laquelle il n'existe pas de connaissance directe, au sujet de quoi nous nous faisons des croyances nombreuses à l'aide de paroles

Qu'est-ce donc qui nous est donné ? ? B ? Des paroles et des actions à l'aide desquelles nous nous faisons des croyances nombreuses. L'essentiel de notre connaissance d'autrui repose sur l'interprétation de ce qu'il dit et fait. Nous croyons qu'un tel est méchant parce que nous l'avons vu agir méchamment ou entendu tenir des propos méchants. Dans les...

3 pages - 1,80 €

La perception est-elle une anticipation de l'action ?

Laissant de côté la conception d'ensemble dans laquelle il s'intègre, c'est ce jugement seul que nous examinerons en réfléchissant sur ce qui se passe quand nous percevons. CONTRAIREMENT AUX APPARENCES... La thèse pragmatiste de la perception semble à première vue n'être qu'un de ces paradoxes destinés à mettre en valeur un fait trop communément négligé : ici, l'influence des besoins...

2 pages - 1,80 €

Discutez cette formule de Henri Poincaré: On ne peut pas dire que l'action, la réussite soient le but de la science. c'est la connaissance qui est le but et l'action qui est le moyen.

Formules de Comte et de Bacon : on ne commande à la nature qu'en se soumettant à ses lois. 2°) On peut donc admettre, contre H. Poincaré, que la science a un but pratique, à condition d'entendre par là qu'elle doit être utilisée, non pour le bien-être ou le profit d'un petit nombre de privilégiés, mais au service des...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com