Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : peu

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 >>

5956 dissertations trouvées

Dans quelle mesure le conte philosophique de Voltaire peut être rapproché du roman d'apprentissage ?

||      A la lecture de divers romans d'apprentissage et des contes philosophiques voltairiens, nous ne pouvons que comparer les deux genres. En effet, il existe de nombreuses similitudes entre eux. Le roman d'apprentissage est une histoire fictive ayant pour thème majeur l'évolution d'un héros , souvent jeune et naïf, jusqu'à se qu'il...

3 pages - 1,80 €

L'action peut-elle échapper au tragique ?

L'action est la réalisation d'une intention d'un individu. Elle peut se diviser en deux parties : l'action morale et l'action déraisonnée. 
En supposant que l'action n'aboutisse pas toujours au tragique, on a pu déterminer quels sont les cas dans lesquels cet accomplissement ne dépend pas de l'aspect de la fatalité. 
En conclusion, il...

4 pages - 1,80 €

Le mythe peut-il sauver l'humanité ?

|| Analyse du sujet -          Le sujet se compose de trois termes : mythe, sauver, humanité. On y trouve également l’expression « peut ». -          Mythe : du grec muthein : raconter, parler. Le mythe est un récit fabuleux où des forces impersonnelles sont représentées sous des formes personnelles dont les actions ont un sens symbolique. Discours narratif utilisant...

3 pages - 1,80 €

Selon un poète contemporain, le monde poétique est celui d'une « autre planète ». En vous aidant des poèmes - ou des chansons - que vous connaissez, vous vous demanderez quelles peuvent être les relations qui unissent monde poétique et monde réel. ?

|| Nombre d'écrivains et de critiques se sont plu à donner des définitions de la poésie : c'est en effet une tâche difficile, car ce genre littéraire revêt des formes diverses et présente un caractère un peu magique. Ainsi, un poète contemporain considère que « le monde poétique » est celui d'une « autre planète...

3 pages - 1,80 €

L'Etat peut-il être neutre ?

||               La neutralité peut se définir comme un état stable entre deux positions contraires ou le centre d’un élément implique une impartialité donc la mise à distance de tout parti pris. On parle souvent de neutralité dans le sens d’une prise de position en cas de guerre mais ici nous entendons de manière plus...

3 pages - 1,80 €

La vie moderne entretient-elle la peur du contact avec l'inconnu ?

||— La première difficulté surgit à l'occasion de la définition de la « vie moderne » qui désigne les conditions sociales d'existence de l'homme contemporain. Une telle notion intègre à la fois des éléments descriptifs et des éléments normatifs (qui servent à condamner ou à louer le sort réservé à l'homme présent). Il ne saurait...

2 pages - 1,80 €

La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une p

||Que serait une littérature sans lecteurs ? Une histoire de la littérature ne peut être dissociée d'une histoire de la lecture.  L'évidence de cette remarque nous avertit, incidemment, que la lecture a connu une succession d'états et ne saurait être réduite au seul fait de prendre un livre.  « Le lecteur, a-t-on pu dire, se...

2 pages - 1,80 €

« Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son oeuvre. On peut légitimement se passer de tout recours à ce que l'on sait de l'auteur en dehors de l'oeuvre pour examiner celle-ci. » Françoise Van Rossum-Guyon, Critique du Rom

||Toute réflexion sur la littérature s'efforce de prendre en compte deux réalités : le texte écrit, et celui qui est à son origine, l'écrivain.  Pourtant, dans sa critique du roman, F. van Rossum-Guyon écrit : « Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son œuvre. On peut légitimement se passer...

3 pages - 1,80 €

A la fin du xixe siècle, Oscar Wilde écrivait dans la préface au Portrait de Dorian Gray : « L'appellation de livre moral ou immoral ne répond à rien. Un livre est bien écrit ou mal écrit. Et c'est tout. [...] L'artiste peut tout exprimer. » le Portrait

||• Soyez attentif à l'intitulé : il ne s'agit pas de tous les livres, car le terme « artiste » désigne la littérature. D'autre part vous êtes invité à élargir le débat aux autres arts : peinture, sculpture, cinéma, théâtre...  « L'opinion d'Oscar Wilde s'insère dans les mouvements artistiques du xixe siècle. Il faut...

3 pages - 1,80 €

Jean-Claude Grumbach, scénariste et dramaturge contemporain, confie à un journaliste qu'il observe le monde « avec un oeil sur le sordide, un oeil sur le sublime ». En vous appuyant sur les oeuvres que vous connaissez, sans vous limiter nécessairement au

|| • La phrase porte sur l'observation du monde, mais bien entendu elle concerne les œuvres puisque J.-C. Grumbach est un créateur. Vous pouvez analyser la présence du sublime et du sordide dans les arts, séparés ou mélangés, et vous interroger sur le sens de cette présence. • Soyez sensibles à l'opposition extrême entre les termes de...

3 pages - 1,80 €

« Nommer un objet, prétend Stéphane Mallarmé, c'est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite de deviner peu à peu : le suggérer, voilà le rêve... Il doit y avoir toujours énigme en poésie, et c'est le but de la littérature, - il

xxx ?||• Malgré la phrase « c'est le but de la littérature », l'intitulé vous invite expressément à restreindre votre réflexion au domaine de la poésie.  • Comme souvent lorsqu'il s'agit de commenter une opinion tranchée, le plan s'impose facilement : montrer ce que les propos de Mallarmé contiennent du vrai, puis les discuter. Vous...

4 pages - 1,80 €

Un homme peut-il être indifférent à l'art ?

Un homme peut-il être indifférent à l'art ?|| L’indifférence exprime l’inexistence d’un rapport avec un chose, un objet ou une personne. Elle pose l’objet comme néant, comme étant d’un monde qui n’appartient à au sien. L’art est du domaine de l’esthétique. Or si factuellement, on peut remarquer une désaffection des musées, des galeries d’art etc....

4 pages - 1,80 €

Peut-on se fier à notre sentiment de liberté ?

|| ANALYSE DU SUJET L'énoncé tel qu'il est libellé peut se prêter — semble-t-il —à deux interprétations » (nullement contradictoires, bien au contraire). On peut se demander si le sentiment d'être libre n'est qu'une illusion de liberté en ce sens que « éprouvant» le sentiment d'être « libre » nous croyons l'être. On peut...

3 pages - 1,80 €

La technique peut-elle nous faire croire au progrès ?

|| Si la technique s’est d’abord présentée à l’homme comme la source possible d’un progrès, ne faut-il pas reconnaître, à travers ses réalisations concrètes et ses conséquences les plus ultimes et radicales, qu’elle échoue à rendre effective une telle notion de progrès ? N’est-elle pas figurative d’une croyance déçue et dès lors rendue vaine...

7 pages - 1,80 €

Peut-on concevoir l'unité de la matière ?

Peut-on concevoir l'unité de la matière ?|| Le verbe concevoir peut s’entendre en plusieurs sens : il renvoie à la fois à une activité de conceptualisation et de construction. Concevoir quelque chose, c’est en former une idée précise, un concept qui en donne les principaux traits sinon la définition. Mais on conçoit aussi des objets,...

3 pages - 1,80 €

Peut-on réfuter une croyance ?

Peut-on réfuter une croyance ?|| On réfute un raisonnement, des arguments, une prétendue démonstration, une prétendue preuve. La réfutation se situe sur le terrain de la discussion raisonnée, et donc dans le champ de ce qui est susceptible d'être démontré comme vrai ou d'être démontré comme faux, d'être logiquement ou empiriquement "vérifié" ou "falsifié"....

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com