Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : person

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

601 dissertations trouvées

La société a-t-elle un rôle dans la formation de la personnalité ? Quel est ce rôle ?

||Introduction Dire de quelqu'un qu'il a de la personnalité, n'est-ce pas souligner qu'il n'est pas comme les autres hommes ? Et cependant, après Th. RIBOT, il est commun en psychologie de donner à ce mot le sens de « unité psychologique individuelle », que l'on oppose aux « dédoublements de la personnalité ». Il y a donc deux sens de...

3 pages - 1,80 €

Le sentiment de l'honneur - La dignité personnelle ?

||LE SENTIMENT DE LA VALEUR DE LA PERSONNESi la valeur de la personne contient la règle de la moralité et si cette règle est une forme qui ne peut, pour des raisons empiriques, être toujours actuellement dans la conscience, il doit exister une vertu qui en médiatise l'exercice, un sentiment qui la contienne.LE SENTIMENT...

1 page - 1,80 €

Un personnage médiocre peut-il être un héros de roman ?

||Remarques préalablesPourquoi ce sujet? parce que la tendance du roman contemporain est de mettre en scène des êtres ordinaires représentant l'humanité moyenne. Pourquoi y a-t-il là un problème? C'est parce que le roman, à son origine et pendant très longtemps, s'était construit autour de personnages hors du commun. Les romans d'aujourd'hui sont-ils encore des...

3 pages - 1,80 €

Un critique contemporain affirme : « Une longue association du vers et de la poésie, qui sont choses distinctes, a fini par les confondre et la versification devient alors brevet de poésie. Chacun reconnaît aujourd'hui que les deux notions ne se confonde

||Le mot poésie, comme beaucoup d'autres termes du vocabulaire littéraire, est ambigu. Il désigne tantôt un mode d'expression particulier assujetti aux règles de la prosodie, tantôt le charme indéfinissable que peut revêtir n'importe quel langage, en prose ou en vers, lorsqu'il part du coeur et traite de sujets par nature émouvants. Mais, au cours...

2 pages - 1,80 €

Commentez cette réflexion de P.-A. Touchard dans L'Amateur de théâtre ou la Règle du jeu: « Il y a une fatalité dans le roman comme il y a une fatalité au théâtre, mais la fatalité du roman est dans le personnage, celle du théâtre dans la situation. Le r

||Ce qui peut appuyer l'affirmation de P.-A. TouchardEn premier lieu, le théâtre de Corneille. Les héros y sont déterminéspar l'événement extérieur qui vient les arracher à une existence heureuse. Les voilà contraints de jouer un rôle qu'ils n'ont pas choisi (le Cid, Horace).Inversement, dans beaucoup de romans, le destin du personnage semble être le...

1 page - 1,80 €

Vous illustrerez et discuterez cette opinion de René Huyghe, en vous fondant sur votre expérience personnelle des oeuvres littéraires ou artistiques : « L'oeuvre d'art n'est pas un simple miroir passif, elle joue dans notre psychologie un rôle agissant.

||La formule proposée a le mérite de nous permettre de distinguer la littérature du langage scientifique. Un savant n'écrit que pour faire connaître le résultat de ses recherches, une fois que celles-ci sont achevées. Le texte qu'il rédige est l'expression d'une pensée préalablement élaborée. Mais le poète, lui, écrit parce qu'il ne sait pas...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de BERGSON : « La philosophie ne mérite pas d'être louée ou critiquée comme une construction personnelle. Elle n'est que la résolution une fois prise de regarder naïvement en soi et autour de soi. » ?

||Bergson, dans cette citation de La Pensée et le Mouvant, nous donne une définition de la philosophie. A première vue, elle semble paradoxale dans la mesure où elle refuse le blâme ou la critique d’une définition de la philosophie comme production personnelle. Pourquoi ? Si elle est philosophie véritable alors est le fait d’une résolution, c’est-à-dire d’une prise de...

4 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qui garantit l'IDENTITÉ DE MA PERSONNALITÉ ?

||Il importe de s'interroger sur les conditions d'existence de la personnalité du côté de l'esprit. L'identité de la personnalité fait problème. « On sait bien qu'on est le même, déclare VALÉRY, mais on serait fort en peine de le démontrer. Le moi n'est peut-être qu'une notation commode. » Et GIDE constate : « Rien...

2 pages - 1,80 €

Comment puis-je me réaliser ? (LA RÉALISATION DE LA PERSONNALITÉ) ?

||L'homme est un être dont la nature est inachevée et qui dispose d'une liberté pour la parfaire. Aussi devra-t-il réaliser sa personnalité, sur le plan individuel, pour accomplir son destin. BERGSON le dit remarquablement : La vie humaine a sa raison d'être dans une création qui peut, à la différence de celle de l'artiste,...

2 pages - 1,80 €

QUELLES SONT LES CONDITIONS SPIRITUELLES DES RAPPORTS ENTRE LES PERSONNES ?

||La relation avec autrui fait partie intégrante de la condition humaine. Tous les philosophes contemporains y insistent et avec raison : je suis avec autrui et par autrui, je ne puis — isolé des autres — me réaliser comme existant. « Le moi n'existe que dans la réciprocité avec l'autre, écrit GUSDORF, le moi isolé...

3 pages - 1,80 €

Un écrivain fait dire à l'un de ses personnages : « Il avait reçu de la Nature le plus grand don qu'un homme en puisse attendre : le vrai courage, froid, fidèle, sans colère et sans haine. » Appréciez cette conception du courage. ?

||Un écrivain fait dire à l Ce sujet est de ce type de dissertation où, semble-t-il, il ne serait besoin que de facilité et de quelques qualités littéraires au service d'idées morales. Il y a lieu tout différemment d'apporter une analyse psychologique informée de tout ce qui concerne les sentiments et les émotions dans leur rapport...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe a écrit: «Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité.» Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais, nous...

2 pages - 1,80 €

Le facteur social dans la formation de la personnalité. ?

||Introduction. — Pour l'École sociologique française (Durkheim), c'est à la société que nous devrions d'être des personnes.Contre cette conception, il était facile de faire valoir que la vie en société ne suffit pas à humaniser : les fourmis et les abeilles menaient, bien avant l'apparition de l'homme sur la terre, une vie collective qui...

4 pages - 1,80 €

Comment concilier, dans l'organisation des groupements humains, les exigences de la discipline et le respect dû à la dignité personnelle ?

||Introduction. — Durant des siècles, l'homme a admis sans songer à la discuter l'autorité familiale ou Sociale qui organisait son existence sans lui demander son avis. De même, le jeune enfant ne discute pas le droit de ses parents ou de ses maîtres à lui donner des ordres, à lui imposer un travail. Mais un jour vient où...

3 pages - 1,80 €

Expliquez et discutez l'une des trois assertions suivantes : 1° la perception est une hallucination vraie (TAINE); 2° les enfants, n'étant pas capables de jugement, n'ont pas de véritable mémoire (ROUSSEAU); 3° en réalité, la conscience est une conséquen

||Cette unique question englobant les trois sujets entre lesquels les candidats avaient à choisir nous invite à proposer un exercice de réflexion sur le travail si important du choix préliminaire à tout travail de composition. Je lis d'abord les premiers mots qui me signifient ce qui est demandé de moi : expliquez et discutez. Indications précieuses : s'il faut...

3 pages - 1,80 €

Selon un écrivain contemporain : "C'est le paysage qu'on a aimé dans son enfance qui parle la vraie langue du coeur, et quel qu'il soit, il est toujours le plus beau." Si vous sentez la vérité de cette observation, vous la développerez en faisant appel à

||INTRODUCTION. - Le paysage de mon enfance, c'est une campagne de l'Ouest, sans prétention, inconnue des touristes, au sud de la Loire, entre la mer et un lac qu'il vaudrait mieux appeler marécage. Je n'y suis pas né, mais c'est le pays de ma mère, et tout jeune, j'y suis allé pendant les vacances. Ce...

2 pages - 1,80 €

Comment comprenez-vous cette affirmation que l'imagination est la plus personnelle de nos facultés intellectuelles ?

||Comment comprenez-vous cette aff INTRODUCTION. - S'il est une idée devenue banale dans la psychologie, c'est que tout se tient chez l'homme et même chez le vivant en général. Par suite, une analyse exhaustive nous trouverait tout entiers dans chacun de nos actes.Il n'en est pas moins vrai qu'il en est de plus révélateurs. Parmi...

2 pages - 1,80 €

Quelle place croyez-vous devoir faire aux romans dans votre bibliothèque personnelle ? Estimez-vous qu'on puisse y chercher autre chose qu'un simple divertissement ?

||INTRODUCTION. - Le roman, qui occupait une place si modeste dans la production littéraire de l'époque classique et à plus forte raison des époques antérieures, a conquis la première au cours du siècle dernier : il l'emporte par le nombre des titres et bat de loin le record des tirages. C'est que lire, pour ...

3 pages - 1,80 €

L'un des personnages d'Électre, le Président Théocathoclès, définit l'héroïne comme une « femme à histoires ». Comment comprenez-vous cette formule ?

||Volontairement familière pour être bien comprise du Jardinier à qui le Président s'adresse, la formule fait d'Électre une cause de désordres. En ce sens, elle est bien une « femme à histoires ». Mais ces désordres relatent aussi une histoire qui oppose des femmes entre elles et qui finit par devenir une « femme...

2 pages - 1,80 €

Dans L'Impromptu de Paris, Giraudoux fait dire à l'un de ses personnages : « Le théâtre n'est pas un théorème, mais un spectacle, pas une leçon, mais un filtre.» La tragédie d'Électre vous paraît-elle correspondre à cette définition ?

||Par ces mots, Giraudoux rappelle la vocation du théâtre, qui est de montrer : c'est d'abord un « spectacle ». Mais montrer n'interdit pas de « démontrer », à la condition de ne pas asséner une « leçon ». C'est pourquoi « filtrer*», c'est-à-dire épurer, trier pour aller droit à l'essentiel, est indispensable. ||...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble d'une personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||INTRODUCTION. — Des analyses comme celles du théâtre de Corneille, en nous faisant assister à la lutte du sentiment du devoir contre la passion, nous ont habitués à considérer la conscience comme un lieu où s'affrontent des puissances ennemies et irréductibles. Cette conception risque d'être ensuite renforcée par l'étude analytique de l'activité de l'homme...

3 pages - 1,80 €

Au sujet de la personnalité, appréciez cette remarque de SARTRE : « J'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui... Autrui est le médiateur entre moi-même et moi-même. » ?

||Voici d'abord la demi-page d'où sont extraites les deux phrases soumises a notre appréciation : le texte de l'auteur cité est en caractères gras; entre parenthèses et en caractères romains, nous ajoutons quelques commentaires. "... bien que certaines formes complexes et dérivées de la honte puissent apparaître sur le plan réflexif (c'est-à-dire en...

3 pages - 1,80 €

« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un

||« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un banquet joyeux et salutaire, le banquet du papillon qui...

5 pages - 1,80 €

Chacun peut-il construire sa personnalité ?

||INTRODUCTION. - Nous sommes tous individualisés et, au moral comme au physique, il n'existe pas deux hommes absolument identiques. Mais il en est peu qui présentent une de ces individualités supérieures qui en font des personnalités, c'est-à-dire des individus dominant leurs semblables par l'ampleur de leurs vues et par l'originalité de leur pensée, ou plus souvent par une...

3 pages - 1,80 €

Comment expliquez-vous que la conscience de notre identité personnelle se maintienne à travers tous les changements auxquels nous sommes soumis ?

||Introduction. — La certitude de notre propre existence est comme le roc sur lequel repose tout d'édifice de notre savoir. Je puis être plus ou moins certain de la réalité des faits que j'affirme, mais de ma propre réalité à moi qui affirme ou qui nie, j'ai une certitude absolue, condition de toute autre...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com