Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : appel

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 >>

590 dissertations trouvées

Est-il raisonnable de craindre ce qui échappe à la conscience? ?

La conscience est une faculté d'attention au réel, une prise sur le monde et les choses qui nous entoure. Par la « prise de conscience » nous nous emparons des choses, nous en devenons maîtres car ils intègrent notre pensée. C'est parce que nous avons conscience des faits et objets que nous pouvons raisonner dessus. Mais nous ne sommes pas conscient...

3 pages - 1,80 €

A quelles conditions le souci de soi échappe-t-il au solipsisme ?

Se soucier de soi, c'est tout à la fois faire attention à soi, mais aussi s'occuper de soi. Le soi désigne la réalité que je suis par opposition aux autres. Aussi il semble logique que le fait de prêter sur le plan théorique d'attention qu'à soi et de ne s'occuper que de soi sur le plan pratique paraisse...

3 pages - 1,80 €

Quelle valeur a, selon vous, ce que le langage populaire appelle la « voix de la conscience » ?

xxx ?||La voix de la conscience est une expression populaire qui désigne la conscience morale elle-même. Cette conscience s'exprime en préceptes ou commandements tels que : tu ne tueras point, tu respecteras le bien d'autrui, tu aimeras ton prochain comme toi-même. Lorsque nous obéissons à notre « voix », nous éprouvons un sentiment de satisfaction,...

2 pages - 1,80 €

Les hommes peuvent-ils échapper à l'histoire ?

||Le problème philosophique fondamental posé par l'histoire est de dire si elle a un sens ou si elle n'est qu'une suite incohérente et absurde d'événements. C'est ce problème qui est au cœur de la question de savoir si les hommes peuvent ou non échapper à l'histoire, car pour pouvoir échapper à l'histoire, il faut...

3 pages - 1,80 €

Que signifie faire appel à son esprit critique ?

Que signifie faire appel à son esprit critique ?||Le mot « critique » vient du grec « kritikos », qui signifie « capable de juger, de discerner. » Le terme « esprit » sous-entend un état permanent, comparable dans une certaine mesure à un trait de caractère qui ne s’efface pas. L’ « esprit critique »...

4 pages - 1,80 €

L'action peut-elle échapper au tragique ?

L'action est la réalisation d'une intention d'un individu. Elle peut se diviser en deux parties : l'action morale et l'action déraisonnée. 
En supposant que l'action n'aboutisse pas toujours au tragique, on a pu déterminer quels sont les cas dans lesquels cet accomplissement ne dépend pas de l'aspect de la fatalité. 
En conclusion, il...

4 pages - 1,80 €

Parlant de son roman les Misérables, Victor Hugo écrit : « ... Tant qu'il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles. » On sait que les intentions de l'auteur, quand il composa les Misérable

||1. a) Existence et but du livre engagé, chargé de porter un témoignage, plus ou moins accepté et souhaité selon les époques.  b) Victor Hugo au xixe siècle, à propos de son roman Les Misérables : « ... Tant qu'il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci...

2 pages - 1,80 €

A la fin du xixe siècle, Oscar Wilde écrivait dans la préface au Portrait de Dorian Gray : « L'appellation de livre moral ou immoral ne répond à rien. Un livre est bien écrit ou mal écrit. Et c'est tout. [...] L'artiste peut tout exprimer. » le Portrait

||• Soyez attentif à l'intitulé : il ne s'agit pas de tous les livres, car le terme « artiste » désigne la littérature. D'autre part vous êtes invité à élargir le débat aux autres arts : peinture, sculpture, cinéma, théâtre...  « L'opinion d'Oscar Wilde s'insère dans les mouvements artistiques du xixe siècle. Il faut...

3 pages - 1,80 €

Vous rappellerez très rapidement le sujet du Misanthrope et vous montrerez comment cette pièce est à la fois une comédie de moeurs et une comédie de caractère. ?

|| Un honnête homme, Alceste, querelle un de ses amis, Philinte, pour avoir accueilli trop aimablement quelqu'un qu'il connaît à peine, et, là-dessus, fait une déclaration de misanthropie et de pessimisme : il hait tous les hommes. Les uns, parce qu'ils sont méchants et malfaisants, Et les autres pour être aux méchants complaisants. Il professe...

4 pages - 1,80 €

Pensez-vous qu'un roman doit ouvrir les yeux du lecteur sur la vie ou bien au contraire permettre d'échapper à la réalité ?

||  Maupassant, écrivain réaliste, dépeint dans ses romans la vie des hommes de son époque. Dans Une Vie, il présente la triste existence de Jeanne, déçue par les réalités d'une vie qui ne répond pas à ses rêves de jeune fille. A la fin de ce roman, la servante Rosalie affirme que « la...

4 pages - 1,80 €

« Pas d'oeuvres littéraires qui vieillissent aussi vite que les comédies », a-t-on dit. D'où vient ce déclin rapide? D'où vient aussi que certaines y échappent et gardent une éternelle jeunesse ?

||||Début. — Même si la tragédie ou le drame vieillissent plus vite que la comédie, est certain que des comédies vieillissent vite, tandis que d'autres fort anciennes r stent toujours jeunes. Pourquoi ? 1. Ce vieillissement est dû à la nature du comique. — Le comique est le sens de la disproportion, le ridicule...

2 pages - 1,80 €

« Un voyage, c'est trois voyages, trois étapes de la pensée : c'est d'abord ce qu'on a désiré, pressenti et, malgré soi, avant le départ, appelé; c'est sur place les choses vues. Et puis c'est, après le retour, ce que nous retenons, ce qui est vraiment d

|| Introduction. — Tandis que l'animal est confiné dans le présent, l'homme, s'abstrayant de l'instant actuel, peut revivre son passé par la mémoire et imaginer son avenir. Aussi toutes ses actions de quelque importance l'occupent-elles longtemps avant qu'il les exécute et longtemps après qu'elles ont été accomplies. C'est en particulier le cas d'un voyage...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette opinion d'André GIDE: "Il me semble que les qualités que nous nous plaisons à appeler classiques sont surtout des qualités morales et volontiers je considère le classicisme comme un harmonieux faisceau de vertus dont la première est la mo

|| Introduction Alors que le mot « classique » implique de façon usuelle une certaine froideur, bien éloignée de l'élan qui nous semble propre à la quête d'une morale, on a voulu voir parfois dans l'attitude du créateur classique, plus qu'une attitude esthétique et plus qu'une question d'École, une attitude devant la vie, bref une ...

3 pages - 1,80 €

Madame de Staël écrit on 1800 dans De la Littérature (Première Partie, chap. 11 ) : « Ce que l'homme a fait de plus grand, il le doit au sentiment douloureux de l'incomplet de sa destinée. Les esprits médiocres sont, en général, assez satisfaits de la vi

||Pendant des siècles la civilisation occidentale avait offert à l'homme comme idéal l'accomplissement de sa propre nature. Ceci, qui est évident dans l'humanisme issu de l'Antiquité, est vrai aussi dans le christianisme traditionnel : même préoccupés de leur salut ni le chrétien médiéval ni le chrétien classique ne ressentent de profond malaise dans leur...

4 pages - 1,80 €

Peut-on appeler les mathématiques une science conventionnelle ?

||Définition des mathématiques. Le grand mathématicien philosophe Henri Poincaré a posé la question de savoir si les mathématiques ne sont pas une science conventionnelle. Une convention, c'est un accord entre les hommes. Par exemple, les gestes de politesse sont conventionnels : il est, chez la plupart des Européens, poli d'ôter sa coiffure ;...

1 page - 1,80 €

On a souvent jadis appelé l'homme « le roi de la création ». Exposer et discuter la conception résumée par cette formule.

xxx ?|| Introduction. — L'homme s'est longtemps considéré comme le centre du monde. Certains l'ont nommé le roi de la création. On appelle cette conception, — exposée dans bien des systèmes théologiques, reprise encore au XVIIIe siècle par Bernardin de Saint-Pierre, — anthropocentrisme. Que signifie et que vaut ce point de vue ? 1re partie. — Les...

1 page - 1,80 €

Philippe Audoin écrit dans son ouvrage sur Breton (1970) : «Breton assignait au surréalisme l'objectif - suspect aux politiques comme aux philosophes - de contribuer à la formation d'un nouveau mythe. Il ne s'agissait certes pas d'agencer de toutes pièce

|| Après avoir rappelé qu'il faut démolir les églises, Breton, dans une Dédicace à Armand Hoog. écrivait: « Vive le mythe nouveau ! ». se révélant ainsi parfaitement conscient de l'aspect mythique de son œuvre, de sa volonté de retour aux grandes sources collectives de l'humain. Rompant avec la pensée classique, trop abstraitement universaliste ...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com