Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : sons

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 >>

4847 dissertations trouvées

Qu'entend-on par les formes inférieures de l'imagination? Quelles en sont les lois ? (Plan)

I. - A l'imagination réglée du savant, de l'artiste, de l'inventeur pratique s'opposent les formes inférieures de l'imagination qu'on appelle la rêverie, le rêve, le somnambulisme, l'hypnose, le délire et la folie. II. - La rêverie est une sorte de spectacle que nous nous donnons à nous-même ; nous oublions le présent pour vivre d'une vie imaginaire ; les...

1 page - 1,80 €

L'abstraction et son rôle dans la connaissance et dans la science (PLAN)

I. - L'abstraction intervient dans l'exercice de nos opérations intellectuelles les plus élémentaires. 1° il y a de l'abstraction dans l'exercice de nos, sens ; chacun d'eux isole telle ou telle propriété des corps. 2° La conscience réfléchie sépare et distingue les différentes opérations mentales. 3° La raison semble n'être que le pouvoir de dégager des données de l'expérience les notions...

1 page - 1,80 €

Quels sont les facteurs psychologiques de la croyance ?

Le mot croyance est entendu dans des sens assez différents. Au sens large du mot (celui que nous devons adopter ici), il signifie l'adhésion ou l'assentiment à une idée, la conviction ou la persuasion qu'elle est vraie. Le mot croyance est pris quelquefois dans un sens plus restreint. C'est l'assentiment de l'esprit à des affirmations qui n'apparaissent pas...

2 pages - 1,80 €

Le raisonnement est-il une forme de l'association des idées ?

L'école anglaise a fait de l'association des idées la loi générale de la vie psychologique. Pour cette école, le seul fait de conscience primitif, irréductible, est la sensation. Les sensations ou images combinées diversement selon les lois de l'association donnent naissance aux opérations les plus complexes et les plus élevées de l'intelligence. « Ce que la loi de...

2 pages - 1,80 €

Commenter et discuter cette définition de Wundt : « L'esprit est une chose qui raisonne »

I. - L'esprit, a dit Wundt, est une chose qui raisonne. On sait ce que c'est que raisonner : c'est s'appuyer sur une vérité pour établir une autre vérité, c'est montrer que certaines choses sont vraies à cause de certaines autres. Aussi a-t-on pu définir cette opération intellectuelle : l'aperception médiate d'un rapport. ...

1 page - 1,80 €

Commenter ces vers de Molière : Raisonner est l'emploi de toute ma maison, Et le raisonnement en bannit la raison.

I. - Molière a bien vu que le raisonnement est autre chose que la raison. La raison perçoit les rapports de deux manières : 1) par intuition ; 2) discursivement, c'est-à-dire par la voie laborieuse du raisonnement. II. - A cause de sa complication (liaison de termes éloignés au moyen de termes intermédiaires), le raisonnement est sujet...

1 page - 1,80 €

Qu'entend-on par raison ? Cherchez ce qui peut faire l'unité des différents sens qui sont donnés généralement à ce mot ?

I. - Le mot raison peut être entendu en différents sens, dont voici les principaux : 1° Au sens le plus large du mot, la raison, c'est le bon sens, ou faculté de distinguer le vrai du faux ; c'est « la chose du monde la mieux partagée », dit Descartes ; et en effet la raison est ce...

1 page - 1,80 €

Descartes a-t-il eu raison de dire que le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ?

Deux acceptions du mot bon sens : I. - Un homme de bon sens est un esprit droit, bien équilibré, qui juge sainement et qui a une certaine intelligence pratique. Ce n'est pas de ce bon sens-là qu'il est question dans la pensée de Descartes. II. - Le bon sens pour Descartes est la faculté de discerner le vrai d'avec...

1 page - 1,80 €

Commentaire de texte philosophique sur La Perception Du Changement de Henri Bergson

Dans cet extrait de La pensée et le mouvant, intitulé La perception du changement, Henri Bergson traite de l'art, et se questionne sur la finalité de celui-ci. D'après lui, l'artiste joue un rôle capital dans notre société, celui de révélateur, un petit peu à l'image du poète décrit par Hugo dans Fonction du poète. Malgré ses détracteurs, l'artiste...

3 pages - 1,80 €

BERGSON: la perception, Auxiliaire de l'action

« Auxiliaire de l'action, elle [la perception] isole, dans l'ensemble de la réalité, ce qui nous intéresse ; elle nous montre moins les choses mêmes que le parti que nous en pouvons tirer. Par avance elle les classe, par avance elle les étiquette ; nous regardons à peine l'objet, il nous suffit de savoir à quelle catégorie il...

2 pages - 1,80 €

« Imaginer, c'est [...] hausser le réel d'un ton. » Bachelard, L'Air et les Songes, 1943. Commentez.

Analyse : Bachelard s'inscrit en faux contre la définition classique que l'on peut donner de l'imagination c'est-à-dire comme « la faculté de former des images ». En effet, réduire l'imagination en tant que productrice d'images c'est la réduire à la simple fantaisie ou ne pas saisir tout l'apport qu'elle peut fournir. L'imagination n'est pas tant la faculté, c'est-à-dire...

1 page - 1,80 €

Homas Hobbes : "Les enfants sont fidèles à leurs règles"

Explication d'un extrait du Léviathan de Thomas Hobbes : "les enfants sont fidèles à leurs règles, alors que les hommes ne le sont pas parce que, étant devenus forts et têtus, ils en appellent à la coutume contre la raison, et à la raison contre la coutume, comme cela sert leurs intentions, fuyant la coutume quand leur intérêt...

6 pages - 1,80 €

Liberté et raison chez DESCARTES (Texte)

Seules nos pensées sont en notre pouvoir. A. Ce que vous me mandez de saint Augustin et de saint Ambroise, que notre coeur et nos pensées ne sont pas en notre pouvoir, et que mentent confundunt alioque trahunt (Ils confondent l'esprit et le tirent ailleurs), etc., ne s'entend que de la partie sensitive de l'âme qui reçoit les impressions...

1 page - 1,80 €

Aujourd'hui encore des personnes sont injustement emprisonnées pour leurs opinions, leurs écrits... Faites part de vos réflexions personnelles à ce sujet, en vous appuyant sur des exemples concrets.

Introduction - Rappel de la situation énoncée par le sujet. - La liberté d'expression est une des libertés fondamentales de l'être humain. - Annonce du développement en trois parties. Développement - lre partie : la lutte pour la liberté est le fruit d'une longue histoire. - 2e partie : la liberté d'expression est contrôlée dans de nombreux pays. - 3e partie : que faire pour...

3 pages - 1,80 €

Pourquoi les lois de l'hospitalité sont-elles parfois oubliées ?

< Introduction > « Faites comme chez vous », « Vous êtes ici chez vous », « Soyez le bienvenu»... Que signifient ces phrases-clés si souvent entendues ou prononcées? Donnent-elles à l'invité qui se présente dans une maison étrangère ou chez des amis le droit de monter sur la table, de se servir dans le réfrigérateur, de s'enfermer dans...

2 pages - 1,80 €

«Ce que j'estime surtout dans les sports, c'est la confiance en soi qu'ils procurent» déclare le philosophe Henri Bergson (Réponse à une enquête). Etes-vous d'accord avec l'opinion d'Henri Bergson ? Que peut apporter d'autre la pratique du sport ?

< Introduction > Le sport a pris ces dernières années une place très importante dans notre vie quotidienne. Des journaux comme L 'Equipe lui sont consacrés. Une chaîne de télévision câblée « Eurosport» ne cesse de multiplier son nombre d'abonnés. Quand viennent les Jeux olympiques ou le Mondial de football, dans les classes, c'est le délire : on...

2 pages - 1,80 €

Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes. Marx et Engels. Commentez.

? D'automne 1845 à l'été 1846, Marx et Engels travaillèrent sur un ouvrage dont le titre devait être L'Idéologie allemande, critique de la philosophie aile mande la plus récente dans la personne de ses représentants Feuerbach, B. Bauer et Stirner, et du socialisme allemand dans celle de ses différents prophètes. Resté inachevé, l'ouvrage ne fut pas publié, mais...

2 pages - 1,80 €

L'être d'un être est de persévérer dans son être. Spinoza

? La formule « L'être d'un être est de persévérer dans son être » se trouve dans l'Ethique, Livre III, proposition 6 de Spinoza (1632-1677). Certains spécialistes préfèrent la traduire du latin autrement et dire : « Chaque chose, autant qu'il est en elle, s'efforce de persévérer dans son être. » Il s'agit d'une formule constante chez Spinoza que...

2 pages - 1,80 €

«L'homme est en proie à l'homme, un loup à son pareil. » - Thomas Hobbes

L'attribution à Thomas Hobbes s'explique par le fait que l'idée exprimée par cette image joue un rôle fondamental dans le système politique de ce philosophe. Celui-ci reprend d'ailleurs la métaphore du loup dans l'épître dédicatoire de l'un de ses livres (Le Citoyen, 1642, dont le titre latin est De Cive): «Et certainement, il est également vrai qu'un homme est...

1 page - 1,80 €

Ecrasons l'infâme ! Voltaire

? Voltaire terminait souvent ses lettres ou ses billets par la formule «Écrasons l'infâme! » parfois écrite en abrégé « Écr. l'inf. ». Cette formule rappelait au destinataire qu'il était enrôlé dans l'armée des Philosophes et qu'avec les encouragements de son commandant en chef Voltaire, il devait continuer à mener « le bon combat ». ? Que recouvrait exactement...

1 page - 1,80 €

Le personnage d'ANTIGONE chez SOPHOCLE

Personnage de la mythologie grecque, fille des amours incestueuses d'OEOedipe et de sa mère Jocaste, Antigone est l'héroïne de la tragédie qui porte son nom, composée par Sophocle en 441 av. J.-C. S'insurgeant contre les lois humaines au nom des lois divines, Antigone accepte de mourir plutôt que de se plier à la raison d'Etat et à la...

2 pages - 1,80 €

Spinoza, Traité théologico-politique: l'esclave est celui qui agit par commandement et l'homme libre celui qui agit selon son bon plaisir. Cela cependant n'est pas absolument vrai, car en réalité être captif[1] de son plaisir et incapable de rien voir ni

On pense que l'esclave est celui qui agit par commandement et l'homme libre celui qui agit selon son bon plaisir. Cela cependant n'est pas absolument vrai, car en réalité être captif[1] de son plaisir et incapable de rien voir ni faire qui nous soit vraiment utile, c'est le pire esclavage, et la liberté n'est qu'à...

3 pages - 1,80 €

La personnalité. Ses éléments ; sa nature.

La conscience atteint directement le moi et ses actes ; chacun de nous connaît sa vie intérieure et se considère comme une personnalité distincte. On peut remarquer toutefois que seul l'adulte possède une connaissance claire de son moi ; l'enfant, semblable on cela aux animaux, a seulement un sentiment très vif do son moi, et non pas une...

3 pages - 1,80 €

La conscience et la personnalité. Etudier les rapports et les différences de ces deux notions.

I. - La conscience est la connaissance directe et immédiate de ce qui passe en nous (phénomènes psychologiques). La personnalité consiste à rattacher ces phénomènes psychologiques à une idée centrale : le moi. ...

1 page - 1,80 €

Du rôle de l'habitude et de l'effort dans la formation de la personnalité.

La conscience, telle qu'elle nous apparaît à l'état adulte, distingue nettement le moi de tout ce qui n'est pas lui. Le moi est ainsi le noyau, l'axe de tous les événements intérieurs. Tous les états qui constituent ma vie intérieure, si nombreux et si variés qu'ils soient, ne restent pas éparpillés autour de ma pensée, ils ne circulent...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com