Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vos

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 >>

5627 dissertations trouvées

Une loi de la nature, une fois qu'elle est découverte, apparaît comme ayant préexisté à sa découverte. Comment expliquez-vous alors qu'il a fallu, pour ainsi dire, l'inventer avant de la découvrir ?

||INTRO. — Le progrès dans l'organisation matérielle du monde dépend des découvertes et des inventions. Ces deux mots sont parfois considérés comme synonymes; mais quand on les emploie dans leur acception propre, ils ont une signification nettement différente : on découvre une chose qui préexiste, mais qui était cachée jusque-là, une île inconnue, une...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Pasteur : « Je plains les gens qui n'ont que des idées claires » ?

||INTRODUCTION. - Une oeuvre d'art est d'autant plus suggestive qu'elle est plus vague et laisse plus grande la part à l'interprétation personnelle. C'est sans doute à l'imprécision des sentiments qu'elle traduit que la musique doit l'emprise qu'elle exerce sur quiconque a l'oreille cultivée : cette imprécision nous permet de l'adapter à des états...

3 pages - 1,80 €

Quel intérêt la classification des êtres vivants vous paraît-elle présenter ? Que nous apprend-elle d'important ?

||INTRODUCTION. - Toute science étant une connaissance ordonnée et générale a besoin d'identifier, d'unifier et en même temps de hiérarchiser, c'est-à-dire, en définitive, d'opérer une classification. Mais plus les faits ou les êtres dont traite cette étude sont nombreux, complexes et variés, plus cette mise en ordre présente d'intérêt et d'importance : c'est...

2 pages - 1,80 €

Il n'y a pas d'ouvrages plus lus que les romans, mais il n'en est pas qui tombent plus rapidement dans l'oubli. Comment vous expliquez-vous leur séduction et leur destin ?

||Nouvelle page 1 INTRO. — Le recul de l'analphabétisme, le progrès de l'instruction à ses différents degrés entraînent un accroissement parallèle de la production des libraires, en particulier dans le domaine de la technique sur laquelle on fonde tant d'espoir pour l'amélioration du sort de l'humanité, mais aussi dans celui de la littérature d'imagination.Il n'y...

5 pages - 1,80 €

Benjamin Constant a écrit : « Cette fureur de reconnaître dans les ouvrages d'imagination des individus qu'on rencontre dans le monde est pour les ouvrages un véritable fléau. Elle les dégrade, leur imprime une direction fausse, détruit leur intérêt et a

||INTRODUCTION. - On lit parfois, à la première page d'un roman, une note de ce genre : « Les personnages que présente ce livre et les événements qu'il raconte sont imaginaires. Si certains croyaient y reconnaître des individus réels, ce fait s'expliquerait par une pure coïncidence. »En effet, sachant que l'imagination transforme plus qu'elle...

2 pages - 1,80 €

Pour une pièce de théâtre, un roman, un film, qu'appelez-vous un dénouement « moral » ?

||INTRODUCTION. - En éducation, le facteur capital est le milieu. Or, ce milieu ne désigne pas seulement l'ensemble des hommes avec lesquels l'individu est en rapport : il englobe aussi le monde imaginaire dans lequel il vit, monde créé principalement par la littérature romanesque, les productions théâtrales et le cinéma. C'est pourquoi les éducateurs...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette opinion de Jean Giraudoux : « Le spectacle est la seule forme d'éducation morale ou artistique d'une nation. Il est le seul moyen par lequel le public, le plus humble et le plus lettré, peut être mis en contact avec les plus haut

||Cette réflexion est tirée d'un Discours sur le théâtre prononcé le 19 novembre 1931 au banquet de l'Association parisienne des anciens élèves du lycée de Châteauroux. La voici rétablie dans son intégrité et dans son contexte.La question du théâtre et des spectacles, qui a joué un rôle capital et parfois décisif dans l'histoire des...

3 pages - 1,80 €

Selon un écrivain contemporain : "C'est le paysage qu'on a aimé dans son enfance qui parle la vraie langue du coeur, et quel qu'il soit, il est toujours le plus beau." Si vous sentez la vérité de cette observation, vous la développerez en faisant appel à

||INTRODUCTION. - Le paysage de mon enfance, c'est une campagne de l'Ouest, sans prétention, inconnue des touristes, au sud de la Loire, entre la mer et un lac qu'il vaudrait mieux appeler marécage. Je n'y suis pas né, mais c'est le pays de ma mère, et tout jeune, j'y suis allé pendant les vacances. Ce...

2 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure le développement de la télévision vous paraît-il devoir modifier les conditions de la communication entre les hommes ?

||INTRODUCTION. - Rapidement, depuis quelques années, les services de la télévision établissent sur les hauteurs du pays des relais grâce auxquels bientôt il n'y aura plus un coin d'où nous ne puissions, non seulement entendre ce qui se passe au loin, mais encore le voir.Le grand public se réjouit de la possibilité qui lui...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous du mot du philosophe Alain sur la politesse : « On dit souvent qu'il y a une politesse du coeur qui se moque des formes. C'est ce que je ne crois point. » ?

||Ce texte, extrait d'un propos du 17 décembre 1922 intitulé « La science des signes » est reproduit dans Sentiments, Passions et Signes, p. 195. Voici les lignes qui suivent : « Les bons sentiments font souvent beaucoup de mal. Le premier mouvement sera de marquer quelque pitié pour un homme que la maladie a...

3 pages - 1,80 €

Seriez-vous disposé à dire avec Kant : On n'apprend pas la philosophie, on apprend à philosopher ?

||INTroDucTioN. - Autrefois, l'instruction était principalement, et elle reste encore dans une grande mesure, affaire de mémoire : passe pour bon élève celui qui a appris ses leçons et les a retenues. Cependant, enregistrer le contenu des manuels ou des exposés du maître n'est pas tout : il n'y a pas de formation ou...

3 pages - 1,80 €

On lit dans L'Ecclésiaste : "Qui accroît sa connaissance accroît sa douleur." Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Ce choix d'un texte biblique comme thème de dissertation est tout à fait exceptionnel. Maint candidat a dû se demander ce que pouvait être cet Ecclésiaste. D'autres, qui assistent à la messe avec leur missel, ont eu l'occasion de lire quelques passages de L'Ecclésiastique et ont pu croire que la réflexion proposée à leur...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette affirmation de Th. Ribot : « L'homme, comme l'animal, ne prête spontanément son attention qu'à ce qui le touche, à ce qui l'intéresse » ?

||INTRODUCTION. - La loi d'intérêt constitue un des principes d'explications les plus importants en psychologie. Mais peut-on dire avec RIBOT que « l'homme, comme l'animal, ne prête spontanément son attention qu'à ce qui le touche, à ce qui l'intéresse » ? Remarquons-le, ce texte ne vise que l'attention spontanée, et on peut croire que...

1 page - 1,80 €

Comment comprenez-vous cette affirmation que l'imagination est la plus personnelle de nos facultés intellectuelles ?

||Comment comprenez-vous cette aff INTRODUCTION. - S'il est une idée devenue banale dans la psychologie, c'est que tout se tient chez l'homme et même chez le vivant en général. Par suite, une analyse exhaustive nous trouverait tout entiers dans chacun de nos actes.Il n'en est pas moins vrai qu'il en est de plus révélateurs. Parmi...

2 pages - 1,80 €

Quel est le sens du mot « forme » dans l'expression « psychologie de la forme » ? Pouvez-vous indiquer sur quelque exemple l'intérêt de cette notion ?

||Nouvelle page 1 INTRODUCTION. - La psychologie de la forme, dont une théorie particulière s'appelle Gestaltpsychologie, est née d'une idée du psychologue autrichien EHRENFELS, développée peu après par WERTHEIMER 0880-1943). Les Allemands KOFFKA (1886-1944) et KöHLER, passés ensuite aux États-unis, en donnèrent une interprétation matérialiste, tandis que l'interprétation du Français Raymond RUYER est spiritualiste....

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette opinion d'un écrivain contemporain « Ce n'est pas la vérité qui nous rend meilleur : il faut d'abord devenir meilleur pour mériter d'entrevoir la vérité. » ?

||INTRODUCTION. - « Il suffit de bien juger pour bien faire », prétendait DESCARTES en reprenant un principe déjà formulé par SOCRATE. A ce compte, il suffirait d'instruire pour éduquer et former moralement.Un auteur contemporain renverse cet ordre. Pour lui, « ce n'est pas la vérité qui nous rend meilleur : il faut d'abord...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot d'un philosophe contemporain, M. Merleau-Ponty « La vraie philosophie est de réapprendre à voir le monde » ?

||Que pensez-vous de ce mot d INTRODUCTION. - Il était jadis classique de concevoir la philosophie comme la connaissance des choses par leurs causes dernières, finales aussi bien qu'efficientes. Elle devait répondre aux derniers pourquoi que se pose l'homme et découvrir le sens de la vie. Il y a un demi-siècle encore, Jules LACHELIER déclarait...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ce jugement de Nietzsche : « Les grands esprits sont des sceptiques... Les convictions sont des prisons... Le besoin de pouvoir dire d'une façon absolue oui ou non est un besoin de la faiblesse » ?

||Pour ce sujet, il serait sans doute préférable de se détacher du texte tout en conservant son contenu. Mais cette condition est difficile à réaliser et pratiquement la plupart des élèves s'en tiendraient à l'une ou l'autre de ces deux idées : le scepticisme est signe d'un grand esprit; il est signe de force.INTRODUCTION....

2 pages - 1,80 €

Sainte-Beuve écrit : « En matière de critique et d'histoire littéraire, je ne connais pas de lecture plus délectable, plus féconde en enseignements de toutes sortes que la biographie bien faite d'un grand homme. » Etes-vous de l'avis de Sainte-Beuve ?

||INTRODUCTION. - Les professeurs qui, à l'époque des examens, reçoivent un paquet de cent ou cent cinquante dissertations à corriger, considèrent ce travail comme une des corvées les plus amères, et on sait, quelle que soit leur conscience professionnelle, le manque d'objectivité de beaucoup de leurs cotations. n'en est pas de même pour les...

4 pages - 1,80 €

« L'étude de l'histoire littéraire est destinée à remplacer en grande partie la lecture directe des Oeuvres de l'esprit humain. » A cette affirmation de Renan, Lanson répond dans l'avant-propos de son Histoire de la Littérature française : « Je voudrais

||Nouvelle page 1 INTRODUCTION. -- Les siècles passés nous ont transmis une production littéraire immense et nos bibliothèques, par suite des progrès de l'imprimerie et de l'extension de la culture, s'accroissent tous les jours. Il y a de quoi se perdre dans cette masse de livres dont les érudits eux mêmes ne peuvent lire qu'une...

3 pages - 1,80 €

Quelle place croyez-vous devoir faire aux romans dans votre bibliothèque personnelle ? Estimez-vous qu'on puisse y chercher autre chose qu'un simple divertissement ?

||INTRODUCTION. - Le roman, qui occupait une place si modeste dans la production littéraire de l'époque classique et à plus forte raison des époques antérieures, a conquis la première au cours du siècle dernier : il l'emporte par le nombre des titres et bat de loin le record des tirages. C'est que lire, pour ...

3 pages - 1,80 €

Que préférez-vous : assister à la représentation d'une pièce de théâtre ou lire un roman ?

||INTRODUCTION. - Bien des fois, ces dernières années, j'ai entendu condamner la culture livresque : la physique sans expériences, les études littéraires dans des manuels d'histoire et en particulier l'étude du théâtre d'après le texte des oeuvres, sans assister aux représentations. Aussi considère-t-on en général comme très utiles ces matinées du jeudi organisées ...

3 pages - 1,80 €

Bien des écrivains ont goûté et célébré la solitude. Avez-vous vous-même éprouvé l'utilité et le charme de la solitude ?

||INTRODUCTION. - L'homme est un animal social. Il ne se développe que dans la société de ses semblables et c'est dans ses rapports avec eux qu'il éprouve les satisfactions les plus élevées. Aussi, pour le punir, recourt-on à diverses sanctions qui consistent, en définitive, à suspendre son droit de communiquer avec les autres :...

5 pages - 1,80 €

Boileau conseillait en 1674: « Jamais de la nature il ne faut s'écarter. » En 1824, Hugo s'écrie à son tour : « La nature, donc, la nature et la vérité ! » Pensez-vous que le mot « nature » ait le même sens pour ces deux écrivains ?

||Les oppositions entre époques littéraires peuvent paraître parfois un peu schématiques, et si l'on étudie de plus près les auteurs eux-mêmes, on constate souvent que plusieurs réunissent en eux des tendances propres à des moments divers; certains surtout, venant à une période de transition, rendent moins virulentes les incompatibilités d'écoles. Au contraire, les théoriciens...

3 pages - 1,80 €

Faites le procès de l'imagination. Les moralistes incriminent cette « maîtresse d'erreur et de fausseté ». Les poètes volent à son secours. Évoquez le réquisitoire, la défense, et prononcez vous-même le jugement définitif.

||« Où cours-tu si vite, Philathlos ? — Je vais au Pirée, Philologos, je suis fort pressé, car un de mes parents doit arriver aujourd'hui d'Éphèse, et je crains que le procès auquel je viens d'assister ne m'ait mis en retard. Adieu donc, ne me retiens pas. Une autre fois je te raconterai cette affaire...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com