Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : mot

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

619 dissertations trouvées

Les mots ont-ils une force argumentative plus efficace que les images ?

Cf. dans les avions, il y a des petits dessins (et non du texte) dans les consignes pour dire comment faire en cas d?accidents ou de turbulence.                 B- Un art riche ? L?image peut être plus compliquée qu?elle ne parait et comporter un message qui peut ne pas être clair de prime abord => c?est à celui qui l?observe...

3 pages - 1,80 €

L'intérêt personnel est-il le moteur de l'échange ?

L'intérêt personnel est-il le moteur de l'échange ?||Echanger c’est produire un acte par lequel des individus ou des collectivités se cèdent mutuellement des biens en leur possession, qu’il s’agisse de richesses, de valeurs, de signes etc. L’intérêt personnel se définit comme l’utilité considérée du strict point de vue personnel, c’est-à-dire d’une certaine manière de...

5 pages - 1,80 €

L'amour de l'argent est-il la seul source de motivation des actions de l'homme ?

|| Introduction : En quoi l’amour de l’argent pourrait-il apparaître comme une source, voire la source, de motivation des actions humaines ? Quel est donc le pouvoir de l’argent pour lui conférer une aussi grande importance ? En effet, l’argent ne semble être créé que pour faciliter les échanges. Comme il était contraignant d’en rester au système de...

3 pages - 1,80 €

Faut-il avoir peur des mots ?

·        On peut donc affirmer que les mots ont un très grands pouvoir, puisque c?est à travers eux que se structure la perception de l?univers dans lequel nous vivons. Maîtriser les mots c?est en ce sens maîtriser les choses. Mais ce pouvoir en induit bien d?autre : celui de manifester malgré soi dans pensées ou désirs pourtant inconscients. On comprend...

3 pages - 1,80 €

La force des mots ?

Il vaut mieux vivre qu?écrire, ressentir des émotions que manier des mots. Nous dirons donc que nous refusons de prêter toute force aux mots lorsque nous prétendons que la pensée qu?ils traduisent ne pèse rien face à la vie.     II.                  La fonction démiurgique du langage comme preuve de la force des mots   a.       Jauss et la théorie du langage créateur Cependant, contre...

2 pages - 1,80 €

L'équivocité du langage peut-elle privé les mots de leur pouvoir de signification ?

Une des plus radicales critiques du langage dans sa vocation à la fixité (univocité et détermination des mots) provient, en philosophie, de Berkeley (Cf. Traité sur les principes de la connaissance humaine). Celui-ci s'insurge contre la notion d' « idée générale abstraite », idée capable d'exprimer ce qu'il y a d'essentiel et de général dans chaque manifestation singulière. Par exemple,...

3 pages - 1,80 €

Les hommes d'action sont-ils moteurs de l'histoire ?

On assiste ici, au-delà des erreurs de détail, et en prenant acte du caractère résolument idéaliste de cette construction, à une véritable promotion philosophique de l'histoire. Certains thèmes, et des illustrations frappantes, sont entrés dans la sagesse des nations : la « ruse de la raison » (les individus agissent selon leurs propres buts, mais le résultat de leurs actions est...

4 pages - 1,80 €

En quoi l'audace est elle moteur du progrès ?

Certaines figures méconnues de l'histoire accèdent au statut de « grands hommes » au moment où la situation présente demande que l'on se souvienne d'eux. Georges Duby montre, dans Le Dimanche de Bouvines, que la bataille livrée le 27 juillet 1214 par le roi de France Philippe Auguste contre la coalition formé par l'empereur Otton, le comte de...

5 pages - 1,80 €

La vérité n'est ce qu'une affaire de mots ?

La réalité est la chose tandis que la vérité est un discours sur la chose. On ne dira pas 1) « La table est vraie », mais 2) « La table est réelle » ou 3) « La table est verte ». La proposition 1) n'a pas de sens, tandis que les propositions 2) et 3) ont du sens par rapport à la...

2 pages - 1,80 €

Les mots nous manquent-ils ?

Ne serait-ce alors que les mots ne nous manque pas, mais que c'est la clarté de notre pensée elle-même qui nous fait, parfois, défaut ? C'est ce que nous essaierons de comprendre en dernier lieu.   Proposition de plan :   1 . Les mots ne manquent pas, ils désignent tous une idée ou une chose précise.   a) Dans l'usage courant, les...

2 pages - 1,80 €

En quoi consiste l'ambiguïté dans le mot tolérance ?

De manière générale, la tolérance consiste dans l'acceptation par une autorité de certaines conduites non conformes aux moeurs ou aux lois, parce qu'elle estime la répression impossible ou dangereuse, voire même néfaste. Mais le mot « tolérance » est avant tout le produit d'une histoire qui en a circonscrit le sens. A cet égard, la principale sédimentation historique...

2 pages - 1,80 €

Les mots apaisent-ils la souffrance ?

On peut définir la souffrance comme la résonance affective et morale de la douleur dans la conscience du malade. Et en effet, on associe souvent la souffrance à un état qui peut évoluer vers la dépression. Le mot, ou les mots, quant à lui, est un signe d'une langue qui est utilisé pour signifier quelque chose : un...

4 pages - 1,80 €

Les mots désignent-ils des idées ?

Les mots désignent-ils des idées ?|| Lorsqu’on prononce ou entend le mot arbre par exemple, à quoi pensons-nous ? A un arbre ? A des arbres ? Non, nous ne nous représentons pas les arbres sous la forme d’une image, nous n’imaginons pas un arbre ou des arbres, nous avons une représentation totalement abstraite de l’arbre,...

3 pages - 1,80 €

L'égoïsme est-il le seul moteur des échanges humains ?

De manière courante, l'égoïsme paraît exclure toute forme d'échange entre les hommes. Mieux, nous avons naturellement tendance à les opposer l'un à l'autre. En effet, l'égoïsme désigne un sentiment qui pousse l'individu à choisir son intérêt personnel, sans tenir compte de celui d'autrui. Sa propriété essentielle consiste donc dans un privilège exclusif accordé à sa personne, à l'exclusion...

2 pages - 1,80 €

Jouer avec les mots, n'est-ce pas sérieux ?

Jouer avec les mots, n'est-ce pas sérieux ?||S'amuser avec les mots, est-ce bien raisonnable ? Les mots semblent avoir un poids, une importance, un sérieux. Se jouer d'eux semble être une activité peu sérieuse et peu digne de respect.Pourtant, les enfants ou les poètes jouent avec les mots, cela veut-il dire que pour eux les mots n'ont plus aucune...

2 pages - 1,80 €

Discuter ce mot célèbre de Pascal : « Vérité en deçà des Pyrénées ! Erreur au delà. » ?

La diversité et la contradiction des opinions humaines ont été de tout temps l'arme favorite dont se sont servis les sceptiques pour attaquer la certitude des grandes vérités métaphysiques et morales. - Dans l'antiquité, Carnéade, le fondateur de la Nouvelle Académie, employait cet argument pour battre en brèche le dogmatisme de l'école stoïcienne ; Agrippa en faisait le...

2 pages - 1,80 €

Ce mot de Lacordaire vous paraît-il justifié : « Entre le fort et le faible, c'est la liberté qui opprime et c'est la loi qui libère » ?

Ce mot de Lacordaire vous paraît-il justifié : « Entre le fort et le faible, c'est la liberté qui opprime et c'est la loi qui libère » ?||•    En quoi le fort peut-il être fort ?•    En quoi le faible peut-il être faible ?•    De quelle liberté s'agit-il ici ?•    En quoi « la » liberté peut-elle opprimer ?•   ...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com