Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu aux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

7341 dissertations trouvées

« Chaque homme doit inventer son chemin ». Que pensez- vous de cette pensée de Jean-Paul sartre ?

|| Inventer son chemin c’est créer son avenir : être maître de soi-même et de son destin. Il s’agit de mettre en exergue la production de l’homme par lui-même et de nier l’existence d’une essence prédéterminée : l’existentialisme. Si l’homme est à faire et toujours à construire c’est qu’il est essentiel un projet ; un projet de vie....

1 page - 1,80 €

Quelle place faut-il faire au corps dans la vie morale ? (Plan détaillé)

Introduction : Quelle place faut-il faire au corps dans la vie morale ? I. DESCRIPTION ? A ? L'attitude. Refus des plaisirs des sens ; Recherche de la douleur. ? B ? Ses fondements. Philosophiques : le corps est principe d'imperfection ; Psychologiques : le corps est cause d'erreurs ; Moraux : le corps est source de maux. ? C ? Sa portée. Idéal de...

1 page - 1,80 €

Le rêve est-il la réalisation d'un autre monde et d'un autre moi ? (Plan)

II. LE MOI ? A - Le moi du rêve et le moi de la veille. Description et opposition. Thèses de Bergson (rôle des souvenirs) et de Freud (rôle de l'inconscient). Le rêve, messager du moi profond. D'où l'interprétation des rêves par le Psychanalyse. ? B ? Le rêve comme signe de nos affections. Rêver = penser selon l'ordre des affections corporelles....

1 page - 1,80 €

Dites quelles réflexions vous inspire, dans l'ordre logique, comme dans l'ordre éthique, cette remarque de Claude Bernard : « Par une merveilleuse compensation, à mesure que la science rabaisse notre orgueil, elle élève notre puissance.

D'une façon générale, en effet, savoir, c'est pouvoir. Pour obtenir un résultat jugé désirable, il ne suffit pas de le vouloir avec énergie : il faut aussi connaître les causes dont il dépend, les lois qui régissent cette partie du réel. Suivant le mot célèbre de Francis BACON : on ne commande à la nature qu'en lui obéissant,...

3 pages - 1,80 €

Faut-il changer le proverbe de Boileau et écrire: Ce qui s'énonce bien se conçoit clairement ?

. Une bonne méthode est un télescope avec lequel on voit ce qui échappait à l'oeil nu. C'est proprement la méthode qui invente, comme ce sont les télescopes qui découvrent ». ? Une thèse analogue sera reprise plus tard par L. de BONALD : « L'homme pense sa parole avant de parler sa pensée » et, en définitive,...

1 page - 1,80 €

Les hommes naissent et demeurent égaux en droits. Quels sont, selon vous, le sens, la portée et la valeur de ce principe ?

? Ensuite, par l'égalité politique : « Tous les citoyens, disait déjà la Déclaration de 1789 (art. 6), ont droit de concourir, personnellement ou par leurs représentants, à la formation de la loi », et la Déclaration de 1948 (art. 21) stipule de même : « Toute personne a le droit de prendre part à la direction des...

2 pages - 1,80 €

Peut-on dire que les hommes sont égaux entre eux malgré la diversité de leurs dons, de leurs compétences et de leurs mérites ?

? Positivement, elle exige que soit favorisé chez tous le plus complet développement de la personne humaine. Et cela, d'abord par l'égale accessibilité de tous à l'instruction et à la culture, en tenant compte, bien entendu, des aptitudes et des dispositions particulières de chacun : la culture a été longtemps réservée aux classes privilégiées; elle doit être ouverte...

2 pages - 1,80 €

Le conflit est-il au fondement de tout rapport avec autrui ?

 .../... II. Mais qu'il y ait toujours eu conflit entre les hommes ne prouve pas que le conflit soit au fondement de leurs rapports. 1. Le conflit n'est pas premier mais consécutif à une menace. L'attitude du petit enfant est égocentrique et le conflit commence quand le désir ou l'amour sont contrariés ou tenus pour tels.||HTML clipboard A....

2 pages - 1,80 €

Doit-on reconnaître avec Rousseau que «Rien ne mérite d'être acheté au prix du sang humain» ?

||Cette citation de Rousseau pourrait se traduire de la façon suivante : aucune fin ne saurait justifier l'usage de la violence portant atteinte à la vie humaine. Tout au long de l'histoire on voit des relations conflictuelles entre les hommes, en particulier la destruction des masses (nazisme), les guerres, les actes de torture, et...

3 pages - 1,80 €

Faut-il considérer la liberté comme absence de contrainte ?

|| A. Sens des mots de l'énoncé :  — On parle de liberté dans :  le domaine du droit, la liberté de droit est celle qui oppose l'homme libre à l'esclave, elle est relative à la situation historique des hommes, mais ne tient pas à la condition même de l'homme ;  dans le fait, la...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ces deux vers de Boileau : Il n'est point de serpent ni de monstre odieux Qui par l'art imité ne puisse plaire aux yeux.

3. Dans la mesure alors où nous nous attachons à des oeuvres qui contiennent de l'horrible, nous avons en nous le sentiment du sublime présent dans le beau et suffisant à rendre compte de la beauté des diverses oeuvres d'art. Dire qu'une oeuvre est laide veut dire qu'elle met en question un certain ordre établi, qu'elle déroute. Transition : Si...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette pensée de Simone Weil : «II n'est rien en nous qui ne proteste contre le temps et pourtant, tout en nous est soumis au temps.»

Dans l'ordre du sentiment, sans mémoire nous serions réduits à des réactions émotives instantanées. 3. La connaissance implique la mémoire ; la moindre perception déjà implique la synthèse de représentations diverses dans le temps. ? Le temps objectif et le temps subjectif : 1. Le temps emporte tout sans retour, il est irréversible : nous ne pouvons pas revivre l'année qui...

2 pages - 1,80 €

Commenter cette réflexion de J.-J. Rousseau : « Penser est un art qui s'apprend, comme tous les antres, même plus difficilement. »

D'ailleurs il y a pensée et pensée. I. ? ON APPREND A PENSER La pensée qui nous est naturelle, la pensée spontanée est en effet très loin de la pensée logique. A) Elle est très vague, inconsistante, incohérente. La pensée qui ne nous coûte aucun effort, est celle de la rêverie et du rêve... Sans doute, cette pensée n'est pas totalement...

2 pages - 1,80 €

Que vaut l'opposition entre travail manuel et travail intellectuel ?

L'intelligence est originellement technicienne, elle est l'aptitude à fabriquer des outils. Il y a donc une relation intime entre l'activité technique et la réflexion théorique. - La technique exige de procéder par détours pour transformer la nature, elle témoigne de la faculté qu'a l'intelligence humaine de prendre un certain recul par...

8 pages - 1,80 €

Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres ?

b)                        La beauté n'est pour autant pas le monopole de l'oeuvre d'art, des choses naturelles peuvent être belles. Certains artistes ont pu voir dans ces beautés naturelles des modèles. Les arts imitatifs consistent précisément à reproduire et non pas à produire. Platon adresse une critique cinglante à l'art. L'art n'est qu'une imitation qui dégrade...

7 pages - 1,80 €

D'un point de vue moral, vaut-il mieux être libre, au risque de mal faire, ou bien étant mis dans l'impossibilité de mal faire, être innocent par contrainte ?

D'un point de vue moral, vaut-il mieux être libre, au risque de mal faire, ou bien étant mis dans l'impossibilité de mal faire, être innocent par contrainte ? On demande de choisir entre deux hypothèses : liberté et contrainte, non pas au point de vue de leur vérité, mais au point de vue de leur valeur morale. Chaque hypothèse...

1 page - 1,80 €

Expliquer et discuter cette pensée de J.-J. Rousseau : « c'est précisément parce que la force des choses tend toujours à détruire l'égalité que la force de la législation doit toujours tendre à la maintenir ».

2) Mais il y a une égalité fondamentale que l'on trouverait, selon Rousseau, dans « l'état de nature » : avant de former société avec les autres hommes, chaque individu possède une liberté totale ; tous les individus sont en droit également hommes en ce sens. c) Quelle sorte d'égalité la législation est-elle capable de maintenir ou de promouvoir...

1 page - 1,80 €

Faut-il reconnaître une valeur morale à la loi de la concurrence, notamment dans le domaine économique ?

Faut-il reconnaître une valeur morale à la loi de la concurrence, notamment dans le domaine économique ? La concurrence est présentée comme une loi naturelle. On demande quel jugement le moraliste est conduit à porter sur elle, lorsqu'il applique spécialement son attention à ses modalités et à ses effets dans l'ordre économique. Le sens de la réponse à fournir...

1 page - 1,80 €

Comment concevez-vous les rapports de la science et de la philosophie ? La philosophie doit-elle tenir compte de faits et d'idées étrangers au domaine scientifique ?

Vous verrez ainsi que la spécialisation scientifique ne répond pas entièrement au voeu de l'esprit, lequel aspire à une explication une, totale, définitive de l'univers; que la philosophie se pose des problèmes qui débordent, non seulement en étendue, mais en profondeur (le problème de Dieu par exemple) la compétence de la science ; que le philosophe juge la...

2 pages - 1,80 €

Toute preuve de la liberté ne donne-t-elle pas raison au déterminisme ?

a) Etat de la question. ? 1) Aspects psychologique, moral, métaphysique du problème de la liberté ; 2) distinction entre fatalisme et déterminisme ; 3) ambiguïté des preuves de la liberté : par exemple, Kant et la troisième antinomie; Bergson : « toute démonstration de la liberté donne raison au déterminisme » (thèse apparemment inverse de celle que...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com