Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vos

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 >>

5627 dissertations trouvées

Des relations sans domination ni pouvoir sont-elles possibles ?

Des relations sans domination ni pouvoir sont-elles possibles ?...

1 page - 1,80 €

Sur quoi se fondent les pouvoirs de l'Etat ?

Sur quoi se fondent les pouvoirs de l'Etat ?||                L’Etat est une institution, un pouvoir réglant la vie des individus dans leurs libertés et leurs antagonismes. En tant qu’institution elle une création de l’homme qui n’est pas nécessaire par conséquent puisque nombres de sociétés vivent sans Etat. Pourtant, une fois crée celui possède un ensemble...

4 pages - 1,80 €

Les bruits rampent plus vite que ne volent les nouvelles. Commentez. ?

Les bruits rampent plus vite que ne volent les nouvelles. Commentez. ?||Par « nouvelles », nous entendons un message qui a pour caractéristique de prétendre à énoncer la vérité. Alors qu’un bruit dit quelque chose de quelqu’un de sorte qu’il est capable de le calomnier, de mentir, une nouvelle prétend au contraire a la vérité, a un...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de Stendhal : « J'honore du nom de vertu l'habitude de faire des actions pénibles et utiles aux autres » ?

||La notion de vertu est intimement liée à la notion de morale. En leur sens le plus général, en effet, les vertus sont les qualités qui font d'un homme un être moral. Aussi n'est-il pas étonnant que l'on trouve autant de conceptions de la vertu que de conceptions de la moralité. Par exemple, la...

3 pages - 1,80 €

Quelle valeur a, selon vous, ce que le langage populaire appelle la « voix de la conscience » ?

xxx ?||La voix de la conscience est une expression populaire qui désigne la conscience morale elle-même. Cette conscience s'exprime en préceptes ou commandements tels que : tu ne tueras point, tu respecteras le bien d'autrui, tu aimeras ton prochain comme toi-même. Lorsque nous obéissons à notre « voix », nous éprouvons un sentiment de satisfaction,...

2 pages - 1,80 €

Quelles différences vous semble-t-il y avoir, au point de vue de la méthode et des procédés d'explication, entre les sciences qui étudient la matière, celles qui étudient la vie et celles qui étudient l'homme ?

||Il semble y avoir dans la nature trois étages de réalité qui correspondent chacun à un ensemble de sciences. Depuis la matière jusqu'à l'homme, en passant par les êtres vivants, il semble y avoir une gradation qui justifie une réorganisation des méthodes à chaque niveau et qui nous conduit à nous poser la question...

2 pages - 1,80 €

Entre les tendances, les habitudes et les jugements, reste-t-il une place pour la volonté ?

||Si nous faisons le tour des motifs qui dirigent notre conduite, nous trouvons d'abord des intérêts, des tendances, des goûts et des émotions; plus continus sont les motifs sentimentaux ou passionnels. D'autre part, notre conduite est toute réglée par de vastes automatismes que déclenchent à heure fixe, de faibles impulsions; enfin dans les rares...

2 pages - 1,80 €

« Savoir vraiment, c'est savoir par les causes. » pensez-vous que la science puisse aujourd'hui souscrire à cet aphorisme de Bacon ?

||Le savant, c'est celui qui sait; mais ¡I y a diverses manières, plus ou moins savantes, de savoir, depuis la simple description de l'objet naturel, comme cela se voit dans les commencements de la science, jusqu'à ce savoir hautement mathématisé que l'on rencontre, par exemple, en optique géométrique ou dans certaines branches les plus...

2 pages - 1,80 €

Une loi de la nature, une fois qu'elle est découverte, apparaît comme ayant préexisté à sa découverte. Comment expliquez-vous alors qu'il ait fallu pour ainsi dire l'inventer avant de la découvrir ?

xxx ?||Le langage distingue habituellement entre invention et découverte ; on découvre un objet qui existait déjà : l'Amérique par exemple ; l'invention consiste, au contraire, à créer des objets nouveaux : l'imprimerie, l'avion, le radar, etc.. Dans le premier cas, ce qui était caché se trouve simplement manifesté, dans le second cas, on ajoute...

2 pages - 1,80 €

Avoir un passé ?

xxx ?|| a) Il apparaît que l'homme s'intéresse à son passé, qu'il se penche sur lui, mais aussi sur celui de son espèce, comme sur celui de l'univers tout entier.  b) Toutefois, le passé, par définition, n'est plus et la mémoire, comme l'observait Hegel, «est le tombeau, le réservoir de ce qui est mort. Ce qui est...

2 pages - 1,80 €

Peut-on préférer son bonheur au devoir ?

||Le bonheur est un état de complète satisfaction, état durable de plénitude, état agréable équilibre de l'esprit et du corps. Le bonheur est aussi indéterminé, il varie selon chaque personne. Le devoir est un impératif qui impose à l'homme d'accomplir ce qui est prescrit en vertu d'une obligation (la loi, morale, religieuse...). Il arrive...

3 pages - 1,80 €

Est-il dans la nature du pouvoir politique de mettre en péril les libertés ?

|| a) Remarque : Le « pouvoir politique » étant une expression assez vague, nous l'entendrons ici au sens d'Etat, lequel se définit comme « l'Autorité souveraine s'exerçant sur l'ensemble d'un peuple et d'un territoire déterminé» (Petit Robert).  b) Le problème : Le but poursuivi par l'Etat est en principe d'assurer la sécurité et la...

5 pages - 1,80 €

La société nous dicte-elle tous nos devoirs ?

|| Cela dit, au cœur des êtres vivants, l'organisme symbolise plutôt l'ordre d'une société économique fondée sur un principe d'autorégulation des échanges, et le corps (humain) fleure plutôt la distribution hiérarchique des pouvoirs dans un Etat. Le premier fait qui s'impose à l'analyse est la société comme système de relations liées au besoin :...

6 pages - 1,80 €

Le progrès technique entraine-t-il l'appartion de nouveaux devoirs ?

Le progrès technique entraine-t-il l'appartion de nouveaux devoirs ?|| §  La société moderne apparaît fondamentalement comme une société gouvernée par le règne de la science, de l’expérimentation, des recherches scientifiques, tous les problèmes apparaissant alors devoir être résolus par cette voie. §  C’est semble t-il dans ce contexte d’un monde gouverné par la...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com