Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : son

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 >>

4847 dissertations trouvées

Dans la préface de Cromwell Hugo affirme: « On répète néanmoins, et quelque temps encore sans doute on ira répétant : "Suivez les règles ! Imitez les modèles ! Ce sont les règles qui ont formé les modèles !" Un moment ! Il y a en ce cas deux espèces de 

|| Dans le cadre de la production artistique et littéraire, la mimesis, héritière de la Poétique d'Aristote, s'inscrit à l'intérieur d'un réseau sémantique complexe qui révèle qu'imiter ne signifie pas copier mais bel et bien remanier et reprendre, refaire et renouveler. Avec la préface  de Cromwell, en avançant que : «  On répète néanmoins, et quelque temps encore...

3 pages - 1,80 €

Connaissez-vous Henri BERGSON ?

|| BERGSON (Henri) : 1859-1941 Philosophe français. Né à Paris, il entra à l'École normale supérieure en 1878. Agrégé de philosophie, il fut professeur à Angers, Clermont-Ferrand, Paris et nommé au Collège de France en 1900. Adversaire du positivisme et du matérialisme de son temps, il privilégie une connaissance intuitive directe qui permet de saisir la...

2 pages - 1,80 €

Le sentiment de l'honneur - La dignité personnelle ?

||LE SENTIMENT DE LA VALEUR DE LA PERSONNESi la valeur de la personne contient la règle de la moralité et si cette règle est une forme qui ne peut, pour des raisons empiriques, être toujours actuellement dans la conscience, il doit exister une vertu qui en médiatise l'exercice, un sentiment qui la contienne.LE SENTIMENT...

1 page - 1,80 €

Selon Soljenitsyne, « une littérature [...] qui n'ose communiquer à la société ses propres souffrances et ses propres aspirations, qui n'est pas capable d'apercevoir à temps les dangers sociaux et moraux qui la concernent, ne mérite même pas le nom de li

||Il existe diverses conceptions de la littérature et de sa fonction. En effet, selon différentes personnes, elle peut avoir une visée éducative, philosophique, esthétique ou même divertissante. D'après Soljenitsyne, la critique des moeurs de la société &#8211; l'engagement littéraire &#8211; serait l'unique but de la littérature :« Une littérature [...] qui n'ose communiquer à...

2 pages - 1,80 €

Rapports entre la Raison et le Raisonnement ?

||Préparation du sujet. - La question des rapports entre raison et raisonnement est le plus volontiers évoquée par les vers de Molière des "Femmes Savantes": " Raisonner est l'emploi de toute ma maisonEt le raisonnement en bannit la raison. " Elle l'est aussi par la symétrie verbale de « raisonner » et « déraisonner »....

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qu'une industrie ? Quels sont les types de savoir qu'on y utilise ?

||Introduction. — Remarquer qu'indépendamment de l'idée d'une certaine qualité d'activité toujours impliquée dans le mot, on désigne par là une action qui transforme et multiplie les moyens de l'homme, action individuelle, et plutôt — pour un moderne — action collective. En délimitant et en précisant le sens, on fera ressortir les formes de savoir...

1 page - 1,80 €

Commenter et apprécier ces réflexions de Descartes : « Si l'exercice d'un art nous empêche d'en apprendre un autre, il n'en est pas ainsi dans les sciences; la connaissance d'une vérité nous aide à en découvrir une autre, bien loin de lui faire obstacle.

||  L'idée profonde de Descartes apparaîtra, si l'on montre l'impossibilité d'une interprétation littérale qui donnerait à l'expression : « Toutes les sciences », le sens d'une somme de connaissances portant sur tous les objets possibles. Par contraste on songera en effet à l'idée d'une solidarité de notions, donnée par la première phrase, et plus encore...

2 pages - 1,80 €

Quels sont les rapports de la métaphysique et des autres orientations du savoir ?

||— I — Avec la psychologie. Nous savons que la psychologie avait été historiquement en relation avec la métaphysique et que ses progrès pour se constituer comme science objective, avaient surtout consisté à éliminer la métaphysique. Le changement revenait surtout à troquer les fondements métaphysiques traditionnels contre les fondements métaphysiques de la Science...

3 pages - 1,80 €

Quels sont les problèmes successifs que rencontre la réflexion sur nos moyens de connaître, sur leur valeur et sur leurs objets ?

||— I — La première croyance du sens commun est un empirisme naïf, selon l'expression de Le Senne (« Introduction à la philosophie », 1949) c'est-à-dire que nous attendons des données des sens des renseignements authentiques sur le monde extérieur. « Pour savoir ce qui est, il n'y aurait qu'à constater, en sentant, en...

3 pages - 1,80 €

Quels sont les rapports de la Vérité et de la Réalité ?

||Quels sont les rapports de la Vérité et de la Réalité ?Nous verrons successivement qu'il est impossible de distinguer Vérité et Réalité du point de vue des philosophies de l'Être aussi bien que de celles de l'Existence, et nous chercherons les raisons de cette connexion.— I — Impossibilité de distinguer Vérité et Réalité dans...

2 pages - 1,80 €

Quels sont les critères de la Vérité ?

||Nous allons aboutir aux mêmes conclusions en analysant les différents critères proposés pour reconnaître la vérité.— I — L'évidence. « Verum index sui » disait Spinoza reprenant sur ce point la thèse cartésienne de l' « intuitus ». Le vrai est signe de lui-même ; il n'y a donc pas de critère du vrai,...

3 pages - 1,80 €

Quels sont les rapports de l'Être et de la Valeur ?

||Philosophiquement, le problème est le suivant : si on appelle « être » l'ensemble des choses qui existent comme objets c'est-à-dire l'Univers des qualités sensibles et perceptibles, l'Univers dit objectif, alors il faut constater que les valeurs ne sont pas du même ordre ». Dans ce cas quels sont les rapports entre l'ordre de...

2 pages - 1,80 €

Quelles sont les diverses conceptions de Dieu ?

||— I— Les conceptions antiques :1 — Pour Platon, Dieu est transcendant (c'est-à-dire au-delà du monde). Il est l'Idée du Bien, accessible seulement à l'Amour, au-delà de l'intelligibilité. C'est Lui qui donne l'Être aux êtres et la Valeur aux valeurs. Cette conception sera reprise par toute la tradition platonicienne et néo-platonicienne. Plotin, saint Augustin,...

1 page - 1,80 €

Quelles sont les preuves de l'existence de Dieu ?

||On peut en énumérer six qui ont été données par des penseurs différents ou dans des termes différents, et qui ne sont évidemment pas acceptées indistinctement par les défenseurs respectifs des diverses conceptions de Dieu.— I — La preuve par l'idée d'infini. Cette preuve, qui est une des formules de la preuve ontologique, ne...

2 pages - 1,80 €

Quelles sont les différentes manières de nier l'existence de Dieu ?

||Il y en a quatre principales :— I — Le matérialisme. Le matérialisme a pris au moins quatre formes, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Ces formes, quoique différentes, ont ceci de commun qu'elles ramènent la totalité de l'Être à la Matière, qu'elles sont mécanistes et déterministes, qu'elles se passent de l'hypothèse de Dieu, ...

1 page - 1,80 €

Quels sont les dilemmes de l'humanisme athée ?

||Tous les arguments contre l'existence de Dieu sont les effets d'une volonté de « ramener la philosophie du Ciel sur la Terre » selon l'intention qu'on rapporte traditionnellement à Socrate, et de nier la Transcendance. Le but avoué de Lucrèce, «débarrasser les hommes de la présence des Dieux » reste le but de tous ...

3 pages - 1,80 €

« Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien; tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants comme sa pauvre et infirme nature », écrivait Th. Gautier. Que pensez-v

||Les musées sont pleins d'objets que nous trouvons beaux mais que jadis on trouvait simplement utiles : des vases, des coupes, des bougeoirs, des portraits, des statues. Les portraits servaient à fixer les traitsdes visages; quand un roi de France voulait se marier, on lui apportait les portraits de vingt princesses lointaines; il fallait...

3 pages - 1,80 €

Un personnage médiocre peut-il être un héros de roman ?

||Remarques préalablesPourquoi ce sujet? parce que la tendance du roman contemporain est de mettre en scène des êtres ordinaires représentant l'humanité moyenne. Pourquoi y a-t-il là un problème? C'est parce que le roman, à son origine et pendant très longtemps, s'était construit autour de personnages hors du commun. Les romans d'aujourd'hui sont-ils encore des...

3 pages - 1,80 €

Un critique contemporain affirme : « Une longue association du vers et de la poésie, qui sont choses distinctes, a fini par les confondre et la versification devient alors brevet de poésie. Chacun reconnaît aujourd'hui que les deux notions ne se confonde

||Le mot poésie, comme beaucoup d'autres termes du vocabulaire littéraire, est ambigu. Il désigne tantôt un mode d'expression particulier assujetti aux règles de la prosodie, tantôt le charme indéfinissable que peut revêtir n'importe quel langage, en prose ou en vers, lorsqu'il part du coeur et traite de sujets par nature émouvants. Mais, au cours...

2 pages - 1,80 €

Commentez cette réflexion de P.-A. Touchard dans L'Amateur de théâtre ou la Règle du jeu: « Il y a une fatalité dans le roman comme il y a une fatalité au théâtre, mais la fatalité du roman est dans le personnage, celle du théâtre dans la situation. Le r

||Ce qui peut appuyer l'affirmation de P.-A. TouchardEn premier lieu, le théâtre de Corneille. Les héros y sont déterminéspar l'événement extérieur qui vient les arracher à une existence heureuse. Les voilà contraints de jouer un rôle qu'ils n'ont pas choisi (le Cid, Horace).Inversement, dans beaucoup de romans, le destin du personnage semble être le...

1 page - 1,80 €

Vous illustrerez et discuterez cette opinion de René Huyghe, en vous fondant sur votre expérience personnelle des oeuvres littéraires ou artistiques : « L'oeuvre d'art n'est pas un simple miroir passif, elle joue dans notre psychologie un rôle agissant.

||La formule proposée a le mérite de nous permettre de distinguer la littérature du langage scientifique. Un savant n'écrit que pour faire connaître le résultat de ses recherches, une fois que celles-ci sont achevées. Le texte qu'il rédige est l'expression d'une pensée préalablement élaborée. Mais le poète, lui, écrit parce qu'il ne sait pas...

1 page - 1,80 €

Quels sont les aspects et les fonctions de l'intelligence ?

||Le terme intelligence est des plus généraux. Aussi est-il utile d'en préciser les divers emplois.Au sens courant l'intelligence est, naturellement, la faculté de comprendre, mais aussi ce don de pénétration, ce degré de compréhension qui varie en degré d'une personne à l'autre et dont la considération inviterait à poser la question : qu'est-ce qu'un...

1 page - 1,80 €

Comment définir le RAISONNEMENT ?

||Le raisonnement est avec le jugement et le concept l'une des opérations fondamentales de l'intelligence ou plus exactement de l'entendement. Il constitue avec eux ce qu'on appelle la connaissance discursive ou la pensée discursive, c'est-à-dire le mouvement de la pensée tendant à établir une conclusion par un discours logique, une série de considérations ...

1 page - 1,80 €

INTUITION ET RAISONNEMENT ?

||a) Ce que le raisonnement doit à l'intuition.L'intuition est indispensable au discours, sa présence est constante dans les opérations du raisonnement. Pour le mettre en évidence, reprenons la comparaison des longues chaînes de propositions.Au début du processus discursif, il y aura toujours un acte d'intuition car il faut voir le premier maillon de la...

2 pages - 1,80 €

La science doit-elle son efficacité au fait qu'elle ne concerne que la surface de la réalité laissant le fond à la philosophie ?

||Introduction : La science se démarque de la philosophie par sa portée pratique. Alors que la science est utile et permet un constant progrès technique, la philosophie est souvent taxée d'inutilité. Mais à quoi cette inutilité tient-elle? N'est ce pas que la philosophie cherche à atteindre des choses plus profondes que la science? La science est la connaissance des...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com