Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vos

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 >>

5627 dissertations trouvées

Pouvons-nous construire notre vie en nous fondant sur des opinions ?

L'opinion, est de l'ordre du préjugé, de l'idée personnelle, voire du sentiment. On la relègue souvent à la masse sous la dénomination « d'opinion publique », pour désigner les lieux communs, idées courantes qui se forment sans réflexion théorique ni méthode, mais sur les simples critères de bon sens et d'intuition humaine. L'opinion apparaît donc comme un jugement personnel auquel...

3 pages - 1,80 €

Comment savons-nous que nous avons affaire à la réalité ?

||  Enjeu : la question fait intervenir un lieu commun de toute argumentation pratique (éthique ou politique) où l'un des intervenants ne met pas en cause la validité du raisonnement qui lui est opposé, mais, selon les expressions retenues, son décalage avec la réalité, son oubli des réalités, sa méconnaissance de la réalité, etc. Elle fait donc intervenir un...

6 pages - 1,80 €

Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais). Qu'en pensez-vous ?

Cette phrase est tirée du Mariage de Figaro de Beaumarchais. Elle a à cette époque une importance considérable. La liberté de parole et de critique n'est pas encore véritablement acquise. Il n'est pas permis de critiquer ni le pouvoir et ni les nobles et aristocrates. Beaumarchais est un auteur de théâtre qui écrit au siècle des Lumières, courant...

2 pages - 1,80 €

La raison peut-elle avoir raison de la religion ?

||Les croyances religieuses ne sont pas universelles et admises par tous les hommes. Tout le monde ne croit pas en Dieu, et tout le monde n’adhère pas à une religion. Il y a des athées, c’est-à-dire des gens qui ne croient pas en Dieu, et des agnostiques, qui ne se prononcent pas sur l’existence de Dieu. La diversité...

2 pages - 1,80 €

Doit-on avoir le souci de la vérité ?

La philosophie considère souvent l'opinion comme un jugement sans fondement rigoureux, souvent dénoncé dans la mesure où il se donne de façon abusive les apparences d'un savoir vrai. Héraclite déjà critiquait ce qu'il appelait les « polymathes », c'est-à-dire ceux qui prétendaient au savoir du fait qu'ils avaient une somme considérable de connaissances. Car l'important, pour Héraclite, n'est pas de...

2 pages - 1,80 €

Etre moral, est-ce vouloir le bien d'autrui ?

Analyse du sujet   -          Etre moral consiste moins en un état de fait que dans une action perpétuelle. La moralité n'est pas à proprement parler, elle s'exerce sans cesse, elle fait l'épreuve de la réalité. Et c'est pour cette raison que la question de la morale relativement au rapport qu'elle doit entretenir avec autrui est fondamentale. -          On peut en...

4 pages - 1,80 €

Peut-on concevoir une religion dans les limites de la simple raison ?

Ceux qui ne croient pas en Dieu reprochent souvent à la religion de ne pas être rationnelle, et de ne pouvoir rendre raison de ce qu'elle avance en alléguant des certitudes qui ne peuvent pas être démontrées théoriquement. La croyance religieuse se distingue de l'énoncé scientifique qu'on ne peut raisonnablement pas remettre en cause. La croyance religieuse ne...

3 pages - 1,80 €

Faut-il avoir peur de s'engager ?

S'engager c'est commencer à agir, produire une action telle que prise dans le cours du temps on pourrait plus revenir dessus sans maîtriser toutes les composantes attenantes à cette attention. Dès lors face à un tel engagement, qui conditionne la suite de notre vie, nous pouvons être hésitant, s'interroger et de ce point de vue le « mariage » si...

5 pages - 1,80 €

La métaphysique est-elle science suprême ou savoir illusoire ?

La métaphysique (du grec « ta meta ta phusica », ce qui vient après la physique, nom donné par Andronicos de Rhodes, vers 50 avant J.C., pour désigner, dans sa classification des oeuvres d'Aristote, le traité venant après la « Physique ») désigne une spéculation prétendant s'élever au-dessus de l'enseignement de l'expérience et atteindre l'être réel des choses...

2 pages - 1,80 €

Le devoir, impératif catégorique universel irréductible à un état de fait ?

Le devoir, impératif catégorique universel irréductible à un état de fait ?||  impératif catégorique   ■ Si les impératifs énoncent un devoir, tous ne sont pas moraux. Kant distingue ainsi les impératifs hypothé­tiques, qui sont conditionnels, simples conseils de pru­dence ou d'habileté (« si tu veux ceci, fais cela »), de l'impératif catégorique. ■  Seul Impératif moral, il commande absolument et sans condition...

2 pages - 1,80 €

La morale du devoir est-elle formelle et abstraite ?

Et si le devoir était abstrait, inutile, voire inutilisable ? Et si ne se dessinait, dans l’impératif catégorique kantien, nul appel à l’action[1] ? Comme le dira Péguy, en une formule célèbre mais quelque peu caricaturale, « le kantisme a les mains pures, mais il n’a pas de mains ». Le kantisme ne serait-il qu’un formalisme[2] ? Hegel,...

2 pages - 1,80 €

L'imagination est-elle une révolte contre la raison ?

L'imagination est-elle une révolte contre la raison ?...

2 pages - 1,80 €

Est-il plus facile de faire son devoir que de le connaître ?

Le devoir est l'obéissance à une loi morale universelle que nous construisons nous-même et suppose d'une manière ou d'une autre l'autonomie de la volonté. Le devoir exprime une obligation qui n'a rien à voir avec la nécessité et la contrainte. Car ce qui est obligatoire peut être fait ou ne pas fait, alors que je ne puis en...

4 pages - 1,80 €

Devons-nous toujours croire nos sens ?

Le terme « sens » peut revêtir plusieurs significations. En remontant à son étymologie, on voit que le mot latin sensus peut désigner soit « l'action de sentir » et les « organes de sens » ou « la manière de penser ». Ici, il faut entendre les sens comme la faculté d'éprouver des sensations, de percevoir ce qui se passe en dehors de soi, grâce...

4 pages - 1,80 €

L'individu moral a-t-il une valeur propre, et peut-il être objet de devoirs ?

Pour les sociologues, l'individu n'a pas de valeur propre et il n'y a pas de devoirs envers l'individu.   a) Pour Comte: l'individu est une abstraction. Il a des devoirs, non des droits. De même, pour Durkheim: tous nos devoirs sont des devoirs envers la société. C'est pour...

3 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qu'avoir le temps ?

Qu'est-ce qu'avoir le temps ?|| La formule courante " avoir le temps " possède manifestement une signification évidente pour tout un chacun. Par là, nous voulons signifier que nous disposons d’un temps libre pour réaliser telle ou telle activité dont nous avons le projet ou que nous avons programmée. Nous ne voulons pas signifier que nous possédons le temps au sens...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com