Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vertu

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >>

504 dissertations trouvées

Sénèque, De la colère, préambule

Sénèque, De la colère -livre I, préambule "Souvent, dira-t-on, l'homme s'irrite non contre des gens qui lui ont fait tort, mais qui doivent lui en faire, preuve que la colère ne vient pas uniquement de l'offense." Oui, sans doute, le pressentiment du mal irrite ; mais c'est que l'intention est déjà une injure, et que la méditer, c'est...

3 pages - 1,80 €

Kant: Contentement de soi et morale

N'a-t-on pas un mot qui désignerait, non une jouissance comme le mot bonheur, mais qui cependant indiquerait une satisfaction liée à notrre existence, un analogue du bonheur qui doit nécessairement accompagner la conscience de la vertu ? Si ! Ce mot existe, c'est contentement de soi-même, qui au sens propre ne désigne jamais qu'une satisfaction négative liée à...

2 pages - 1,80 €

John Stuart Mill: Science et Critique

S'il était interdit de remettre en question la philosophie newtonienne, l'humanité ne pourrait aujourd'hui la tenir pour vraie en toute certitude. Les croyances pour lesquelles nous avons le plus de garantie n'ont pas d'autre sauvegarde qu'une invitation constante au monde entier de prouver qu'elles ne sont pas fondées. Si le défi n'est pas relevé - ou s'il est...

1 page - 1,80 €

Lucrèce et la piété

« La piété ce n'est pas se montrer à tout instant couvert d'un voile et tourné vers une pierre, et s'approcher de tous les autels ; ce n'est pas se pencher jusqu'à terre en se prosternant, et tenir la paume de ses mains ouvertes en face des sanctuaires divins ; ce n'est point inonder les autels du sang...

2 pages - 1,80 €

Rousseau: loi républicaine et liberté

J'aime la liberté, rien n'est plus naturel ; je suis né libre, il est permis à chacun d'aimer le gouvernement de son pays et si nous laissons aux sujets des Rois dire avec tant de bêtise et d'impertinence du mal des Républiques, pourquoi ne nous laisseraient-ils pas dire avec tant de justice et de raison du mal de...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que les Lumières ? (Aliéna cinquième). KANT

Qu'est-ce que les Lumières ? (Aliéna cinquième). KANT [5] " Or rien n'est exigé en vue de ces Lumières que la liberté; et même la liberté la plus innocente qui soit parmi tout ce qui est susceptible de porter le nom de liberté ; à savoir la liberté de faire un usage public de sa raison dans tous...

4 pages - 1,80 €

Levi-Strauss et la barbarie

« Chacun appelle barbarie ce qui n'est point de son usage » nous explique déjà, au XVIe siècle, Michel de Montaigne dans ses Essais. Le barbare, c'est étymologiquement, l'étranger (βαρβαρος) pour les grecs, celui qui s'exprime par onomatopées - bar-bar - au lieu de s'exprimer dans le logos, le langage grec. Et il faut réfléchir à cet idée...

4 pages - 1,80 €

Rousseau, Sur l'économie politique.

La patrie ne peut subsister sans la liberté, ni la liberté sans la vertu, ni la vertu sans les citoyens; vous aurez tout si vous formez des citoyens; sans cela vous n'aurez que de méchants esclaves, à commencer par les chefs de l'Etat. Or former des citoyens n'est pas l'affaire d'un jour; et pour les avoir hommes, il...

3 pages - 1,80 €

Aristote: Peuple et gouvernement

A quoi doit s'étendre l'autorité de la multitude des citoyens qui ne sont pas riches, et qui n'ont pas réputation de vertu ? Leur donner accès aux pouvoirs les plus importants n'est pas sûr ; on doit craindre qu'ils ne commettent des injustices, faute de justice, ou des erreurs, faute de lumières. D'un autre côté, les exclure des...

1 page - 1,80 €

Descartes: les conditions de la connaissance vraie

Quand même (les auteurs anciens) seraient tous d'une noblesse et d'une franchise extrême, ne nous imposant jamais de choses douteuses pour vraies, mais nous exposant tout de bonne foi, comme cependant à peine l'un avance-t-il une idée qu'un autre présente le contraire, nous ne saurions jamais auquel des deux croire. Et il ne servirait de rien de compter...

3 pages - 1,80 €

Vertus éthiques, vertus dianoétiques chez Aristote

Vertus éthiques, vertus dianoétiques chez Aristote ...

2 pages - 1,80 €

PASCAL, Pensées, Brunschvicg, fragment 139 / Laf., 269, 1670

Pascal : Pensées - Quand je m'y suis mis quelquefois, à considérer les diverses agitations des hommes, et les périls et les peines où ils s'exposent, dans la cour, dans la guerre, d'où naissent tant de querelles, de passions, d'entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui...

5 pages - 1,80 €

Peut-on être vertueux naturellement ?

||Introduction. — Il est des naturels heureux avec lesquels il fait bon vivre : délicats, ils ne blessent jamais leurs compagnons d'existence ; compréhensifs, ils ne s'offusquent pas des manques d'égards dont ils peuvent être l'objet ; modestes, ils ne cherchent pas à briller aux dépens des autres... Ils se distinguent par des vertus qui les font rechercher....

3 pages - 1,80 €

Comment la bonté, pour être une vertu véritable, réclame-t-elle d'être intelligente ?

II est aisé de voir le désordre moral de telles attitudes et même parfois leur illogisme; ce qui d'ailleurs est normal, si on se laisse guider par un pur sentiment, aveugle de sa nature. II. La bonté intelligente, vertu morale. ? a) Ce qui précède ne tend certes pas à montrer le caractère nocif du sentiment lui-même dans la...

2 pages - 1,80 €

L'imagination joue-t-elle le même rôle dans la création littéraire et dans la découverte scientifique ?

Une perturbation dans un état de choses déjà régi par des lois peut aussi conduire à l'hypothèse. C'est à la constatation d'une telle anomalie qu'est due la célèbre découverte de l'astronome Le Verrier. Il est facile de voir que l'imagination est à la base de l'hypothèse dans la découverte scientifique. Ce n'est plus comme l'imagination « littéraire » une...

2 pages - 1,80 €

Étant donné que toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question, l'idée de vérité n est-elle Qu'une utopie, à bannir de la conscience du savant ?

Étant donné que toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question, l'idée de vérité n'est-elle qu'une utopie, à bannir de la conscience du savant ? 1° Délimitation du sujet: On donne comme un fait l'affirmation suivant laquelle toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question. L'idée de vérité est envisagée, non pas directement dans sa...

1 page - 1,80 €

La patience est-elle une vertu ?

Elle est bien plutôt démission et la passivité qu?elle implique peut s?avérer désastreuse : elle nous dispense d?agir. -          Cependant, la patience n?est pas que passivité, c?est-à-dire qu?elle peut être voulue. En effet la patience n?est pas simplement commandée par le cours des évènements extérieurs. -          La patience peut être une volonté de prendre son temps : il s?agit alors, moins d?être capable...

7 pages - 1,80 €

Peut-on enseigner la vertu ?

Peut-on enseigner la vertu ?...

3 pages - 1,80 €

Comment la justice se situe-t-elle parmi les vertus ?

Comme on le voit dans l'Ethique à Nicomaque d'Aristote, 1106b36 : « la vertu est un état habituel décisionnel (qui permet de faire un choix) qui consiste en une moyenne (juste milieu) fixée relativement à nous ». Or la justice est la norme idéale qui peut définir le droit ou son principe même. Essentiellement elle exprime une certaine égalité. On peut reconnaître...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com