Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : defini

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

735 dissertations trouvées

Comment définir l'instinct animal ?

Le mot instinct étant souvent pris - et à tort - dans le sens de tendance, d'habitude, de réflexe (on dit qu'on retire « instinctivement la main piquée), précisons qu'il s'agit ici du comportement animal ainsi défini : « Ensemble complexe de réactions extérieures déterminées, héréditaires, communes à tous les individus d'une espèce et adaptées à un but dont...

1 page - 1,80 €

A chacun autant. A chacun selon son travail. A chacun selon ses besoins. A chacun selon ses mérites. L'une de ces maximes définit-elle, mieux que les autres, l'idéal de la justice ?

A chacun autant. A chacun selon son travail. A chacun selon ses besoins. A chacun selon ses mérites. L'une de ces maximes définit-elle, mieux que les autres, l'idéal de la justice ?|| Analyse du sujet -          A chacun autant : Une telle maxime a pour fondement l’égalité irréductible de chaque individu. Quelque soit donc le travail fournit, quelque...

4 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de Stendhal : « J'honore du nom de vertu l'habitude de faire des actions pénibles et utiles aux autres » ?

||La notion de vertu est intimement liée à la notion de morale. En leur sens le plus général, en effet, les vertus sont les qualités qui font d'un homme un être moral. Aussi n'est-il pas étonnant que l'on trouve autant de conceptions de la vertu que de conceptions de la moralité. Par exemple, la...

3 pages - 1,80 €

Comment définir l'âme humaine ?

Comment définir l'âme humaine ?||« Passons aux attributs de l'âme... Les premiers sont de me nourrir et de marcher... Un autre est de sentir... Un autre est de penser. » Cette formule de Descartes (2e Méditation) rassemble les divers aspects que prit et conserve le concept d'âme. De l'inanimé à l'animal, la réflexion chercha un...

2 pages - 1,80 €

La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une p

||Que serait une littérature sans lecteurs ? Une histoire de la littérature ne peut être dissociée d'une histoire de la lecture.  L'évidence de cette remarque nous avertit, incidemment, que la lecture a connu une succession d'états et ne saurait être réduite au seul fait de prendre un livre.  « Le lecteur, a-t-on pu dire, se...

2 pages - 1,80 €

Un poète philosophe a dit de La Fontaine : « Voulez-vous être ému ? Lisez Les deux Pigeons. Voulez-vous ressentir les transports excités par une mâle et vigoureuse éloquence? Lisez Le Paysan du Danube; si vous préférez retrouver en lui le charmant conteu

|||| Début. — On peut trouver dans les Fables toutes les variétés de poésie. Elles défient toute classification rigoureuse. Plusieurs genres s'y confondent.  1. La comédie, au sens précis ou au sens large : comédie animale, comédie humaine.  2. Le lyrisme, avec tous ses thèmes : la nature, l'amour, la mort.  3. La poésie épique. Ampleur...

3 pages - 1,80 €

« Un voyage, c'est trois voyages, trois étapes de la pensée : c'est d'abord ce qu'on a désiré, pressenti et, malgré soi, avant le départ, appelé; c'est sur place les choses vues. Et puis c'est, après le retour, ce que nous retenons, ce qui est vraiment d

|| Introduction. — Tandis que l'animal est confiné dans le présent, l'homme, s'abstrayant de l'instant actuel, peut revivre son passé par la mémoire et imaginer son avenir. Aussi toutes ses actions de quelque importance l'occupent-elles longtemps avant qu'il les exécute et longtemps après qu'elles ont été accomplies. C'est en particulier le cas d'un voyage...

3 pages - 1,80 €

Comment définir la conscience ?

||Le dictionnaire Lalande donne plusieurs définitions. Il signale d'abord qu'il s'agit d'une « intuition plus ou moins complète, plus ou moins claire, que l'esprit a de ses états et de ses actes ». Mais ce premier sens reste approximatif. Car savons-nous si l'esprit humain a conscience de tout ce qui la constitue ? Le...

2 pages - 1,80 €

Comment définir les mathématiques ?

||Il n'a qu'une passion, celle de trouver « quelque science générale expliquant tout ce qu'on peut chercher touchant l'ordre et la mesure sans application à une matière particulière »... Or, cette science est appelée d'un nom étrange « Mathématique universelle » et toutes les autres sont dites faire partie de cette science. A la même ...

1 page - 1,80 €

On a souvent redit que l'héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l'effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et mora

||On a souvent redit que l'héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l'effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et moral.|| I. L'héroïsme cornélien n'est pas le triomphe constant et assuré du devoir sur la passion,...

1 page - 1,80 €

Quelles réflexions vous suggèrent ces deux affirmations de Zola : « Si vous me demandez ce que je viens faire en ce monde, moi artiste, je vous répondrai : je viens vivre tout haut. ». « Ma définition de l'oeuvre d'art serait, si je la formulais : une oe

|| On a récemment exhumé les œuvres et les papiers intimes d'Emile Zola. On a discrètement fêté le cinquantenaire de sa mort. Certains contemporains ont évoqué le souvenir de sa noble figure ; de très jeunes écrivains ont nié son influence. On ne lit plus guère Zola dans les petites chapelles littéraires. Mais un simple...

3 pages - 1,80 €

« POETE. Synonyme (noble) de nigaud (rêveur). POESIE (La). Est tout à fait inutile : passée de mode. » Telles sont les définitions que Flaubert note avec ironie dans le Dictionnaire des idées reçues. Votre expérience de lecteur (ou de créateur) vous inci

||Lorsqu'on connaît les conceptions littéraires de Flaubert, son goût pour le réalisme et l'objectivité, ses opinions sur la poésie qui transparaissent parfaitement dans la satire qu'il a faite du romantisme, on est amené à considérer le caractère excessif et trop subjectif de son jugement. Ainsi, je ne partage pas sa pensée car je suis...

2 pages - 1,80 €

« Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade », observe Julien Green dans son Journal. Vous essaierez d'expliquer cette réflexion tout en précisant si elle correspond à votre propre définition du livre. Votre développement sera illustré par des exe

|| Green refuse le livre fonctionnel, utilitaire et il le précise bien dans sa « définition » : « une fenêtre par laquelle on s'évade ». Le lecteur ne doit donc pas retrouver la grise et morne réalité quotidienne, mais au contraire il doit oublier les soucis et les méfaits d'un monde de plus en...

3 pages - 1,80 €

Que ce soit dans le domaine du roman, de l'autobiographie, du théâtre ou de la poésie, la littérature fait souvent de larges emprunts à l'Histoire : Corneille fait revivre dans ses pièces des héros romains, Mme de La Fayette nous dépeint dans La Princess

||Une oeuvre littéraire exige parfois un solide support historique. Le romancier comme l'auteur de théâtre créent ou animent des personnages divers. Ils doivent alors s'efforcer de les replacer dans leur époque. Ainsi Flaubert ne s'est-il pas transformé en archéologue pour faire revivre Salammbô ? Le poète, lui, veut parfois exalter un événement ou un...

2 pages - 1,80 €

Un critique contemporain définit comme il suit le XVIe siècle: "Grand siècle d'explosion et d'invention, d'efforts enthousiastes et de surprises émerveillées, le plus brûlant, le plus avide et tout ensemble le plus frais de notre histoire littéraire." Ex

||Les générations littéraires successives éprouvent souvent le curieux besoin de se donner un âge. C'est ainsi que les romantiques se pensent vieux ou du moins « venus trop tard dans un monde trop vieux », comme dit Musset. A partir de 1890, la littérature se juge elle-même « fin de siècle». Certaines époques se...

7 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com