Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : unes

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 >>

5084 dissertations trouvées

La vérité n'est ce qu'une affaire de mots ?

La réalité est la chose tandis que la vérité est un discours sur la chose. On ne dira pas 1) « La table est vraie », mais 2) « La table est réelle » ou 3) « La table est verte ». La proposition 1) n'a pas de sens, tandis que les propositions 2) et 3) ont du sens par rapport à la...

2 pages - 1,80 €

Le travail constitue-t-il toujours une valeur fondamentale ?

      Problématisation:           Le sujet nous invite à interroger la valeur actuelle du travail dans nos sociétés contemporaines. Cette question s'avère d'autant plus délicate que le philosophe n'est pas sociologue, et qu'à ce titre il est très difficile de connaître l'opinion commune sur le travail. Il semble que les opinions soient aujourd'hui très divergentes, et on assiste sans doute...

3 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qu'une définition mathématique ?

|| On appelle "définition", une proposition nous faisant connaître les caractères essentiels d'un objet ou d'une idée. S'il s'agit d'un objet d'expérience sensible, la définition est toujours incertaine et provisoire: on peut avoir mal observé, pris pour des éléments généraux de simples accidents, négligé des caractéristiques qui seront découverts par la suite. Au...

2 pages - 1,80 €

Constitution d'une science de l'homme : la sociologie ?

a) L'objet que se propose d'étudier la sociologie est celui même de l'histoire. Comme cette dernière, la sociologie considère les sociétés humaines. Mais, devant cet objet, la sociologie adopte l'attitude classique de la science: elle tend vers l'universel. Alors, que l'histoire ne retient que le fait...

3 pages - 1,80 €

La philosophie peut-elle se passer d'une réflexion sur les sciences ?

• Pourquoi la philosophie se passerait-elle d'une réflexion sur les sciences ? La question s'adresse aussi bien aux philosophes « professionnels » qu'aux élèves qui subissent souvent la partie du programme consacrée aux sciences comme particulièrement rébarbative : ne pourrait-on, après tout, s'en dispenser? Si l'on s'intéresse davantage à l'art, à l'anthropologie, à la morale, ne peut-on faire l'économie...

6 pages - 1,80 €

Connaissance commune et connaissance scientifique ?

||HTML clipboard Il ne convient pas, comme on le faisait dans l'antiquité, d'opposer radicalement connaissance commune et connaissance scientifique en déclarant que l'une porte sur le sensible et a pour objet l'action; alors que l'autre, détachée de tout souci d'application pratique, veut atteindre la vérité au niveau des pures idées... Dans la science...

2 pages - 1,80 €

Croire est-il une ivresse dont il faut se priver ?

[Le rêve est une expression du désir. Que ce soit en dormant  ou en étant éveillés, nous rêvons de ce que nous désirons.  Le rêve est nécessaire pour être en bonne santé psychique  et pour élargir son esprit.]...

5 pages - 1,80 €

La conscience représente-elle une force ou une faiblesse pour l'homme ?

Bien définir les termes du sujet : - « La conscience » : c'est ce qui nous distingue de l'animal, ce qui nous permet d'avoir de la distance par rapport au monde et à soi, d'envisager un rapport avec eux. Ici, elle désigne la puissance de réflexion de l'homme, sa capacité à évaluer, et à juger, à se considérer comme distinct du...

3 pages - 1,80 €

L'art est-il une dégradation de la réalité ?

||DÉGRADATION. ♦ 1° Synonyme d' « involution ». ♦ 2° Dégradation de l'énergie (principe de Carnot-Clausius). Dans un système clos, l'énergie, qui reste en quantité constante (se conserve) à travers ses transformations, tend à déchoir de ses formes supérieures, différenciées, vers des formes indifférenciées, plus uniformes ; par exemple, la quantité de chaleur du système clos se conserve,...

6 pages - 1,80 €

L'ART EST-IL UNE TRANSFIGURATION DU REEL ?

.../... Certes, il existe indéniablement une part d'artifice dans l'art ; cf. la perspective, qui vise à procurer l'illusion de la profondeur ; le renflement des colonnes grecques au tiers de leur hauteur, qui les fait paraître parfaitement cylindriques ; les percées illusionnistes et autres peintures en trompe-l'œil des artistes maniéristes du XVIe siècle, peintures qui, à l'instar de...

3 pages - 1,80 €

LE BONHEUR EST-IL UNE EXPERIENCE TOUJOURS MANQUEE ?

- La question des moyens pour atteindre le bonheur reste non résolue. Que l’on considère le désir comme manque, qu’il s’agisse de tempérer ses désirs ou de les nier, que l’on puisse par la volonté ne désirer que ce qui dépend de nous et se réjouir de ce qui est, cela ne semble...

9 pages - 1,80 €

LE DESIR EST-IL UNE PUISSANCE CREATRICE ?

||Les Modernes ont réhabilité le corps et ses désirs. Pour eux, l'homme est un être de désir. En ce sens, le désir n'est pas une privation, il est affirmation de soi. Il est puissance et production. Et ce renversement de la question du désir revient à fonder une nouvelle conception de la liberté. - Les désirs semblent avoir, en...

5 pages - 1,80 €

Peut-on concevoir une conscience sans insconcience ?

On parle généralement d'inconscience lorsque quelqu'un ne semble pas concevoir les conséquences de ses actes ou lorsque quelqu'un est dans un état de conscience modifié. L'inconscience est donc une ignorance ou un état pathologique. On parle de conscience dans au moins deux sens : conscience des choses et conscience de soi. Avoir conscience de quelque chose, c'est se faire...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com