Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : dus

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 >>

4461 dissertations trouvées

Analyse psychologique du sentiment de la sympathie ?

  Analyse Décomposition d'un tout en ses éléments constitutifs. • L'analyse décompose afin de mieux saisir les relations qui unissent les parties au tout. • L'analyse, chez les Grecs anciens, consiste à supposer le problème résolu pour remonter à un principe dont la conséquence nécessaire était la solution supposée.  ||Les psychologues s'accordent à dire que les consciences sont impénétrables et fermées les unes...

2 pages - 1,80 €

Quelle est la nature du jugement esthétique ?

||Lorsque nous parlons d'oeuvre d'art, nous évoquons généralement la notion de beauté. Or cette idée ne va pas de soi. Comment justifier qu'une œuvre est belle alors que l'émotion esthétique semble subjective ?Les goûts et les couleursIl est d'usage d'affirmer que le jugement esthétique est propre à chaque sensibilité et que le jugement sur...

1 page - 1,80 €

Comment s'effectue le passage du mythe au « logos » ?

On doit aux Grecs la découverte du « logos ». Cette découverte va transformer la conscience que l'homme a de lui-même et du monde.• Dans l'univers mythique, les choses, les divinités, la nature, sont autant de réalités qui renvoient aux forces profondes, inconscientes, de l'âme humaine. A ce sujet, Paul Diel écrit : « Ainsi la figuration mythique,...

4 pages - 1,80 €
1 page - 1,80 €

Quelle est la psychologie du menteur ?

||Introduction. Bien des questions peuvent se poser à propos du mensonge. Nous chercherons d'abord à, faire la psychologie du menteur. Après quoi, nous poserons la question sur le terrain moral.I. Psychologie du mensonge.A. — Mentir, a-t-on dit, c'est tenir un langage contraire à la vérité avec le dessein de tromper. Mais on peut...

1 page - 1,80 €

Quels doivent être, selon vous, la place et le rôle de la fidélité parmi les vertus de l'homme et du citoyen ?

||Introduction. Bien qu'on ne la compte pas ordinairement au nombre des vertus cardinales, la fidélité peut-elle être regardée comme une vertu? Quel est son rôle exact ?I. Qu'est-ce que la fidélité ?Elle présente en effet tous les caractères de la moralité.A. — Le mot même le dit (fides, foi) : la fidélité implique une...

2 pages - 1,80 €

On lit dans les « Pensées » de Pascal : « La chose la plus importante à la vie est le choix du métier. » Montrez l'importance morale de la profession. ?

||Introduction. Le métier, la profession est souvent considéré comme une activité purement utilitaire, étrangère à la vie morale. C'est là une erreur. Pascal nous dit : « La chose la plus importante... », etc. Essayons de montrer en quoi consiste cette importance morale de la profession.A. — Remarquons d'abord que la profession met sa...

1 page - 1,80 €

L'esprit de tolérance implique-t-il, selon vous, indifférence et scepticisme ou bien, au contraire, vous semble-t-il compatible avec la fermeté des convictions et la croyance à l'unicité du vrai ?

||Position de la question. On peut, avec Goblot, définir la tolérance, l'attitude qui consiste « non à, renoncer à ses convictions ou à. s'abstenir de les manifester, mais à s'interdire tous moyens violents, injurieux ou dolosifs, en un mot à. proposer ses opinions sans jamais chercher à les imposer ». Cette attitude a parfois...

2 pages - 1,80 €

L'attente est-elle réductible à l'attention ?

||Nouvelle page 1 Introduction. La simple étymologie suffit à nous suggérer qu'entre les deux états de l'attente et de l'attention, il y a quelque affinité. Dans l'un comme dans l'autre, l'esprit est tendu vers un objet. Mais on aperçoit déjà quelles peuvent être les différences : dans l'attente, l'objet est à venir, donc quelque peu...

1 page - 1,80 €

Examinez les rapports du langage et de la pensée à propos du développement du langage chez l'enfant. Quel rôle vous paraît jouer le langage dans le développement mental de l'enfant ?

Position de la question. Quels sont exactement les rapports du langage et de la pensée? Mieux que toute autre recherche, la psychologie de l'enfant peut nous l'apprendre en nous montrant le rôle que joue le langage dans son développement mental.I. La mentalité de l'enfant.Rappelons d'abord rapidement quelques traits de cette psychologie de l'enfant....

1 page - 1,80 €

Un penseur contemporain a écrit : « Il n'y a pas deux ou plusieurs formes de raisonnement. Le raisonnement est déductif ou il n'est pas. » Que pensez-vous de cette affirmation ?

||Introduction. — Il est assez courant de distinguer deux ou même trois formes de raisonnement : la déduction, l'induction auxquelles on ajoute parfois l'analogie qui n'est qu'une forme d'induction plus complexe. Au contraire, certains logiciens ne veulent retenir qu'une forme de raisonnement, la déduction ; pour eux, suivant la formule d'un penseur contemporain, «...

2 pages - 1,80 €

Une science du particulier est-elle possible ?

||  « L'homme désire naturellement savoir », dit Aristote dès les premiers mots de sa Métaphysique » : les pourquoi » incoercibles de l'enfant, la curiosité de l'adulte à l'affût des nouvelles, les patientes recherches du savant en quête de l'explication d'un phénomène, sont des effets divers de cette tendance foncière chez l'homme, de ce...

2 pages - 1,80 €

Les philosophes classiques pensaient que la connaissance de soi-même conduirait à la libération de la personne ; or, les progrès de la psychologie ont souvent pour conséquence pratique le conditionnement de l'homme par l'homme. Une telle évolution est-el

||introduction. — En attendant le train, nous avons souvent lu en haut de la bascule établie sur le quai ou dans la salle d'attente cette invitation à se peser : « Qui souvent se pèse bien se connaît ; qui bien se connaît bien se porte ». Si la première de ces assertions est fort...

2 pages - 1,80 €

Pour Montaigne « la vraie éducation doit être la conquête de la vraie liberté ». Pensez-vous que cette formule de Pierre Moreau résume bien la pédagogie de Montaigne ?

||La principale préoccupation de Montaigne, tout au long des Essais, est la conquête d'une liberté qu'il considère comme le secret de la sagesse et du bonheur : c'est donc un souci qui doit normalement se retrouver au premier plan dans les passages consacrés à l'« Institution des Enfants ». Telle semble bien être l'opinion de M. P. Moreau, qui...

3 pages - 1,80 €

En conclusion d'un article sur « Dom Juan » de Molière un critique du XIXe siècle écrit : « C'est une oeuvre de polémique dans laquelle je me refuse à trouver une profession d'athéisme... mais le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'est pas chrétienne

||INTRODUCTIONParmi les pièces de Molière, Dom Juan est la plus audacieuse. Il ne se contente pas en effet d'y mener, plus vigoureusement que jamais, la lutte contre le parti des dévots qui vient de faire suspendre les représentations de Tartuffe, il met sur la scène un grand seigneur libertin qui fait hautement profession d'athéisme....

2 pages - 1,80 €

Un critique contemporain, M. André Thérive, écrit : « La littérature dans son ensemble sert à faire mieux connaître l'homme. Au temps des classiques, la vérité générale, l'homme abstrait, suffisait encore. L'homme concret est une conquête de l'époque mod

||INTRODUCTIONPour tout Français, penser au XVIIIe siècle, c'est penser à la Révolution. Et sans doute n'est-il pas illusoire de retrouver presque partout dans la civilisation ou les événements de ce temps, l'aspiration aux libertés, la montée du Tiers-État, la culture de l'irrespect. Mais quand il s'agit seulement de littérature, cette perspective n'est peut-être pas...

3 pages - 1,80 €

Commentez et discutez cette appréciation de Fernand Gregh au sujet des « Contemplations » :« Hugo y a passé définitivement du romantisme, du romantisme qui n'était qu'un moment littéraire, à l'humanisme éternel des grands classiques. » ?

||INTRODUCTIONVictor Hugo est considéré comme le chef de file de la génération romantique et l'ensemble de son oeuvre paraît bien rassembler tous les procédés d'expression de ce courant de la sensibilité qui s'est épanoui pleinement en France entre 1820 et 183o. Les Contemplations, publiées la même année que Madame Bovary et que Les Fleurs...

3 pages - 1,80 €

Baudelaire est souvent considéré comme le poète à partir duquel la poésie s'est engagée sur de nouvelles voies. Essayez de définit sur le plan technique l'apport de Baudelaire à la poésie moderne ?

||INTRODUCTIONDans la poésie française, l'oeuvre de Baudelaire semble constituer une sorte de charnière. Avant la publication des Fleurs du Mal, la poésie était le domaine de la pensée claire exprimée sous une forme transparente. De Ronsard à Lamartine, le genre répond à des définitions rigoureuses, se prête à la classification ; le rythme va...

5 pages - 1,80 €

Définition: INDIVIDU.

MÉTA. : Être concret doué d'une existence propre, et dont les éléments ne peuvent être dissociés sans que cet être cesse d'être ce qu'il est. — SOC. : Personne considérée isolément par rapport à une société....

1 page - 1,80 €

Définition: INDIVIDUALISATION.

Action d'individualiser. « Par un phénomène d'individualisation, l'autorité diffuse dans le groupe s'incarne dans des sujets individuels. » (G. Davy.)...

1 page - 1,80 €

Définition: INDIVIDUALISME.

Mon. : Doctrine pour laquelle l'individu est l'unité sociale, avant sa fin en elle-même. Pour Rousseau, seul ce qui paraît tel à notre conscience est juste et bon. — Pour Stirner, le moi, c'est-à-dire, l'Unique est la seule réalité....

4 pages - 1,80 €
1 page - 1,80 €

Définition: INDUCTION.

  Ce qui donne à un individu un caractère intrinsèque, qui, malgré l'identité de son caractère spécifique avec d'autres individus, lui permet de différer de tout autre individu. Pour Albert le Grand et saint Thomas, l'origine de ce principe est dans la matière. Pour Duns Scot, elle est dans l'eccéité.  ...

1 page - 1,80 €

HARTMANN (Kart-Rohert-Eduard von).

Né à Berlin en 1842, mort à Grossliehterfeld en 1906. A la base de la vie organique et de la vie psychique, se situe  l'Inconscient, dans lequel se confondent la pensée logique et la  volonté illogique. Combattant Schopenhauer comme Hegel, l'inconscient  remplace, pour lui, la Volonté du premier et l'Idée du second. Le néant ...

1 page - 1,80 €

Vocabulaire: DÉDUCTION.

Passage d'un jugement à un autre, d'un principe à sa conséquence qui en résulte nécessairement. Déduction immédiate où l'on passe, sans intermédiaire, du principe à la conséquence, et déduction médiate, tel le syllogisme, où un moyen terme intervient. — Déduction transcendantale: pour Kant, c'est le fait que des concepts a priori soient appliqués aux...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com