Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu aime

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 >>

430 dissertations trouvées

Aimer, est-ce le possible le plus lointain ?

Aimer, est-ce le possible le plus lointain? Cette question peut paraitre mystérieuse, en effet, l'adjectif "lointain" peut d'ordinaire faire référence à un lieu ou à un temps. On pourrait donc se demander "lointain de quoi ou de qui ?". La réponse la plus pertinente ici est: le plus lointain du sujet, de l'être qui aime, même s'il va...

5 pages - 1,80 €

Désirer est-ce necessairement aimer ? Le désir est-il nécessairement amour ?

Désirer est-ce necessairement aimer ? Le désir est-il nécessairement amour ?||  Construction de la problématique :  Le sujet part de deux termes qui sous certains aspects se recoupent, tandis que sous d’autres ils s’opposent. En effet, il semble parfois possible de résorber l’amour dans le simple désir sexuel, et à voir dans ce dernier l'expression d'un ...

3 pages - 1,80 €

Vivre sans philosopher est-ce vraiment vivre ?

||Prenez le sujet avec ironie pour mieux le mettre en valeur par la suite. De prime abord, il apparaît tout à fait évident que la philosophie ne sert à rien pour bien vivre et qu'on peut fort bien s'en passer. La question ne renvoie donc pas tant à la simple existence biologique qu'à la...

2 pages - 1,80 €

Peut-on vraiment parler pour ne rien dire ?

Peut-on vraiment parler pour ne rien dire ?||• Le problème essentiel ne serait-il pas de savoir ce que l'on peut entendre par « dire » ?  Si l'on entend vouloir communiquer un « message », plus précisément vouloir communiquer le message « en tant que tel » (si c'est possible...) on peut admettre que l'on est...

1 page - 1,80 €

La culture nous rend-elle vraiment plus humain ?

La culture est propre à l'homme, on ne parlera pas de culture chez les animaux. En ce sens, on comprend que la culture puisse caractériser l'humain. Mais peut-elle rendre « plus » humain ? Cela signifierait deux choses : qu'on puisse être humain sans culture ; qu'il puisse y avoir des degrés d'humanité. Comment un être humain peut-il être plus ou moins humain...

6 pages - 1,80 €

Qu'apprend-t-on vraiment à l'école ?

Qu'apprend-t-on vraiment à l'école ?||Quelle est la tâche que l'école doit remplir celle de l'instruction ou de l'éducation ? A l'école, apprend-on la pensée des autres ou à penser par soi-même ? La finalité de l'institution scolaire est-elle de faire des élèves de bons travailleurs ou de bons citoyens ?|| 1) L'école comme lieu d'apprentissage. 2) L'école comme lieu de formation. 3)...

3 pages - 1,80 €

« Savoir vraiment, c'est savoir par les causes. » pensez-vous que la science puisse aujourd'hui souscrire à cet aphorisme de Bacon ?

||Le savant, c'est celui qui sait; mais ¡I y a diverses manières, plus ou moins savantes, de savoir, depuis la simple description de l'objet naturel, comme cela se voit dans les commencements de la science, jusqu'à ce savoir hautement mathématisé que l'on rencontre, par exemple, en optique géométrique ou dans certaines branches les plus...

2 pages - 1,80 €

Peut-on vraiment être convaincu sans être persuadé ?

Peut-on vraiment être convaincu sans être persuadé ?...

2 pages - 1,80 €

L'ineffable est-il vraiment inexplicable ?

|| Descartes, dans sa lettre à Mersenne du 21 janvier 1641 nous dit ainsi que l'idée de Dieu est paradoxalement à la fois l'idée la plus claire et la plus distincte que l'esprit puise former et celle d'un être qui dépassant infiniment la portée de notre entendement est incompréhensible : " Nous ne...

4 pages - 1,80 €

« Toute oeuvre d'art est un beau mensonge », écrit Stendhal. S'agissant de romans ou de poèmes que vous aimez, dites dans quelle mesure vous partagez cette opinion.

||1. a) Problème de la vérité dans l'oeuvre d'art : grand sujet souvent débattu, qui touche la question du réalisme.  b) Stendhal, romancier de la première partie du xixe siècle : « Toute oeuvre d'art est un beau mensonge. » Phrase apparemment paradoxale et provocatrice, qui s'étend chez Stendhal à l'ensemble de l'art, mais qui est...

2 pages - 1,80 €

André Maurois écrit que "les hommes ont toujours vécu au-dessus d'un abîme" et que cette situation ne les a pas empêchés " d'aimer, de travailler et de créer". Que pensez-vous d'une telle affirmation ?

||Bien que le trait le plus effrayant de notre condition soit, sans conteste, le fait d'être mortels, André Maurois propose, dans sa Lettre ouverte à un jeune homme, la possibilité d'une existence riche d'espoirs et de réalisations. Il écrit en effet que « les hommes ont toujours vécu au-dessus d'un abîme » et que...

1 page - 1,80 €

« Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son oeuvre. On peut légitimement se passer de tout recours à ce que l'on sait de l'auteur en dehors de l'oeuvre pour examiner celle-ci. » Françoise Van Rossum-Guyon, Critique du Rom

||Toute réflexion sur la littérature s'efforce de prendre en compte deux réalités : le texte écrit, et celui qui est à son origine, l'écrivain.  Pourtant, dans sa critique du roman, F. van Rossum-Guyon écrit : « Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son œuvre. On peut légitimement se passer...

3 pages - 1,80 €

Un critique a dit : « On a raison de mettre Le siècle de Louis XIV aux mains de la jeunesse. Tant qu'il sera un livre d'enseignement, je n'ai pas peur que les Français aiment médiocrement leur pays. C'est le meilleur ouvrage et peut-être la meilleure act

|||| Début. — Le jugement de Nisard n'est guère contestable : l'œuvre historique de Voltaire, si mêlée, nous offre dans le Siècle de Louis XIV ce qu'il y a de plus solide, de plus juste et de plus bienfaisant. 1. C'est le meilleur ouvrage de Voltaire. a) Mérites : Intérêt et nouveauté du sujet. Documentation large...

2 pages - 1,80 €

André Chénier a dit : « De toutes les nations de l'Europe, les Français sont ceux qui aiment le moins la poésie et qui s'y connaissent le moins. » Renchérissant sur ce jugement, Baudelaire écrivait : « La France éprouve une horreur congénitale de la poés

||||Début. — Trois jugements qui étonnent par leur sévérité. Essayons de voir ce qui a pu les motiver aux yeux de leurs auteurs et de déterminer la nature de la poésie en France, d'après quelques exemples. 1. André Chénier, à une époque de décadence de la poésie, essaie de la renouveler (« sur des pensers...

2 pages - 1,80 €

« Un voyage, c'est trois voyages, trois étapes de la pensée : c'est d'abord ce qu'on a désiré, pressenti et, malgré soi, avant le départ, appelé; c'est sur place les choses vues. Et puis c'est, après le retour, ce que nous retenons, ce qui est vraiment d

|| Introduction. — Tandis que l'animal est confiné dans le présent, l'homme, s'abstrayant de l'instant actuel, peut revivre son passé par la mémoire et imaginer son avenir. Aussi toutes ses actions de quelque importance l'occupent-elles longtemps avant qu'il les exécute et longtemps après qu'elles ont été accomplies. C'est en particulier le cas d'un voyage...

3 pages - 1,80 €

Y a-t-il vraiment trois critiques, comme le voulait Thibaudet ?

||Dans ses Réflexions sur la Critique, Albert Thibaudet, le prince de la critique littéraire française du XX9 siècle, devait établir une importante distinction tripartite : « Il y a un an environ, dans la N.R.F. du 1er février 1924 (il s'agit très exactement du numéro du 1er décembre 1922), j'essayais de discerner trois visages...

2 pages - 1,80 €

Expliquez, et s'il y a lieu discutez, cette pensée de Jean Guéhenno : «On ne juge jamais mieux qu'à vingt ans l'univers : on l'aime tel qu'il devrait être. Toute la sagesse, après, est à maintenir vivant en soi un tel amour. » (Journal d'un homme de quar

|| A notre époque la société est régie par les adultes. Les lois sont constituées, votées par eux ; les pays gouvernés par eux. Tout est dirigé par ce que l'on appelle « l'expérience et la sagesse ». Mais peut-on être sûr que la vérité soit du domaine de la raison ? Et pourquoi la...

2 pages - 1,80 €

Au terme de l'Avant-propos placé en tête de son livre Matière et Lumière, Louis de Broglie écrit : « On peut légitimement aimer la science pour ses applications, pour les soulagements et les commodités qu'elle a apportés à la vie humaine, sans oublier to

||L'amour de la science ne date pas d'hier. Sans qu'on puisse appuyer sa conviction sur des documents historiques bien anciens, il suffit de penser aux alchimistes du moyen âge pour se représenter des hommes qui, en dépit de la méfiance publique, des persécutions, voire des procès de sorcellerie qui s'achevaient souvent sur un bûcher,...

3 pages - 1,80 €

Expliquez et commentez ces affirmations d'Ernest Renan dans l'Avenir de la science : » L'homme ne communique avec les choses que par le savoir et par l'amour : sans la science, il n'aime que des chimères. La science seule fournit le fond de réalité néces

||Que faisons-nous sur terre? Quel est le but de la vie? Comment la justifier?... Depuis que l'homme a commencé de réfléchir, ou plutôt de philosopher (car la réflexion peut porter seulement sur la technique du travail), ces questions hantent son esprit et il n'a cessé de leur chercher une réponse. Nous ne pouvons que...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com