Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : unes

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 >>

5084 dissertations trouvées

Y a-t-il vraiment une culture masculine et féminine ?

Hommes et femmes ont donc des comportements différents, et ce parfois jusqu?à parvenir à l?incompréhension de l?un ou l?autre des sexes, et de devenir étranger l?un à l?autre.             è Se pose donc la question de savoir si la différence entre homme et femme et due simplement à la génétique - à leur constitution biologique - ou si...

2 pages - 1,80 €

La technique est-elle une activité subalterne ?

Ils sont le ventre de la Cité. On le voit, pour Platon, les artisans, les producteurs se situent tout en bas de la hiérarchie. Bien plus, contrairement aux deux autres classes de la Cité, ils ne possèdent aucune vertu propre, pas même celle de travail. Si Platon refuse de leur accorder une vertu positive, c?est bien parce qu?à ses...

3 pages - 1,80 €

Peut-on arriver à une connaissance vraie ?

Peut-on arriver à une connaissance vraie ?||  A première vue, nous pouvons être tentés de répondre par la négative à la question qui nous occupe. En effet, il semble qu’une connaissance vraie nous est toujours inaccessible, si par connaissance vraie nous entendons un résultat de notre pensée dont la prédication (ce qu’il dit de...

4 pages - 1,80 €

Une parole est-elle toujours l'empreinte d'une pensée ?

Une parole est-elle toujours l'empreinte d'une pensée ?|| S’il nous arrive parfois, de fait, de parler pour ne rien, c’est-à-dire que notre parole ne soit pas l’empreinte d’une quelconque pensée – mais bien au contraire le témoin d’une impossibilité voire d’un refus de la pensée – n’est-ce pas une définition inadéquate de ce qu’est...

4 pages - 1,80 €

Peut-on juger légitimement la valeur d'une culture?

Il s?agit ici de savoir s?il est possible objectivement de connaître la valeur d?une culture mais le verbe « peut » exprime aussi une nuance morale. On peut alors aussi s?interroger sur le droit que l?on a de juger une culture. Le verbe « juger » quant à lui renvoie à une appréciation. Le mot « valeur » renvoie premièrement à l?idée...

3 pages - 1,80 €

L'injustice est-elle une fatalité?

C'est la nature qui est alors légitimée comme critère d'une justice réelle, donc véritable et concrète. Celle des hommes du peuple (la « démocratie »)s'apparente le plus souvent à une marque de faiblesse de ceux qui veulent se protéger de la supériorité naturelle des plus forts (intellectuellement, physiquement). L'idéal de raison vertueuse socratique est ainsi critiqué et dénoncé comme illusoire....

3 pages - 1,80 €

Peut-on légitimement juger la valeur d'une culture ?

Les usages apparemment les plus barbares ou les plus répugnants ont leur raison d?être par le rôle qu?ils jouent dans l?organisation sociale. Affirmer que toutes les cultures se valent est donc un postulat méthodologique pour celui qui veut étudier les différentes cultures. Mais c?est aussi une marque de respect et de tolérance à partir de laquelle les différents...

3 pages - 1,80 €

En écrivant une tragedie, le seul but du dramaturge est- il de nous offrir un spectacle cruel ?

En écrivant une tragedie, le seul but du dramaturge est- il de nous offrir un spectacle cruel ?||  Par le terme tragédie, on entend un genre théâtral qui se caractérise par une intrigue mettant en scène des passions souvent violentes, ou se heurtent des individus pousses par des intérêts divers dont le conflit culmine souvent dans...

3 pages - 1,80 €

La dignité de l'homme est-elle une fiction ?

  « L?impératif moral indique par son décret catégorique (le « devoir » inconditionné) cette contrainte, qui ne concerne pas les êtres raisonnables en général (car il peut y en avoir de saints), mais seulement les hommes comme êtres de la nature raisonnables, qui manquent assez de sainteté pour avoir envie de violer la loi morale. » KANT, Doctrine de la vertu, introduction...

2 pages - 1,80 €

La croyance religieuse peut-elle étre considérée comme une faiblesse ?

Ainsi la « décadence » est pour Nietzsche exprimée dans la morale (chrétienne ou utilitariste) et dans la religion. Les philosophes utilisent la raison pour trouver à tous prix un sens à la vie. Nietzsche montre que compte tenu de la diversité des choses réelles, il est « maladif » de vouloir poser une réalité ou une vérité unique. La religion aussi...

2 pages - 1,80 €

La conscience est-elle le signe d'appartenance à une communauté ? Ou nous en distingue-t-elle ?

·         Dans la seconde question, l'inverse se fait aussi sentir : la conscience est solipsiste, distinguant coque homme comme étant un individu, indépendamment de tout autre. Nous voyons donc le problème posé ici : celui du statut de la conscience. S'agit-il d'une référence d?unité entre les hommes, ou au contraire est-ce l?unité indivisible fondatrice de...

2 pages - 1,80 €

Pour justifier une conduite, suffit-il de dire qu'elle est naturelle ?

La nature d?une chose, ou ma nature, c?est ce qui est propre à la chose ou ce qui m?est propre. Or, reconnaître ma nature uniquement à ce niveau, c?est, pour Spinoza, s?arrêter en chemin. En effet, la connaissance doit, afin de se garantir, s?insérer dans le tout, c?est-à-dire la Nature. Qu?est-ce à dire ? Pour Spinoza, la Nature est un...

2 pages - 1,80 €

L'interrogation est-elle une force ou une faiblesse ?

1.      La faiblesse qualifie, dans la mouvance de Heidegger, une pensée qui tient compte des errances de la raison oublieuse de l?Être et fait « un pas en arrière » : médiation, accueil du mystère de la Présence, « ontologie faible » ou « faiblisme » ontologique.  La critique de la raison instrumentalisée, « après Auschwitz », conduit Adorno et Benjamin vers un repli analogue sur le « petit »,...

3 pages - 1,80 €

Y a-t-il une nécessité à l'inutile ?

Et puisque l?homme est un être rationnel, Aristote considère que la fin humaine, qui est à la fois nécessaire et inutile, réside dans  une activité conforme à la raison. Or le fait de vivre conformément à la raison est nécessaire à l?homme pour qu?il puisse expérimenter un bonheur humain, mais cela n?est pas nécessaire à sa survie (un...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com