Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : hommes

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 >>

3726 dissertations trouvées

Le rire est le propre de l'homme. Rabelais

? Que l'homme soit le seul animal à rire, l'idée s'en trouve déjà exprimée chez le philosophe grec Aristote (384-322 av. J.-C.) qui, dans son livre Les Parties des animaux (X, 9), écrit : « [...] si l'on chatouille quelqu'un, il se met tout de suite à rire, parce que le mouvement gagne si vite cette région-là (le diaphragme),...

1 page - 1,80 €

L'homme est un roseau pensant. Pascal

? Cette formule se réfère à un fragment des Pensées de Pascal (1633-1662) dont le texte exact est : «L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser : une vapeur, une goutte d'eau suffit pour le tuer. Mais quand l'univers l'écraserait, l'homme...

1 page - 1,80 €

«L'homme est en proie à l'homme, un loup à son pareil. » - Thomas Hobbes

L'attribution à Thomas Hobbes s'explique par le fait que l'idée exprimée par cette image joue un rôle fondamental dans le système politique de ce philosophe. Celui-ci reprend d'ailleurs la métaphore du loup dans l'épître dédicatoire de l'un de ses livres (Le Citoyen, 1642, dont le titre latin est De Cive): «Et certainement, il est également vrai qu'un homme est...

1 page - 1,80 €

La science ne peut décrire la pensée de l'homme

En 1939, Albert Einstein, invité à prendre la parole au séminaire de théologie de l'université de Princeton, déclarait : « Il est indéniable que des convictions ne peuvent trouver de confirmation plus sûre que l'expérience et une pensée consciente claire. (...) Mais le point faible de cette conception est que les convictions indispensables pour agir et porter des...

3 pages - 1,80 €

... l'homme qui médite est un animal dépravé. Jean-Jacques Rousseau

? Dans le premier Discours, le Discours sur les sciences et les arts (1750), Jean-Jacques Rousseau avait montré que le prétendu progrès de la civilisation avait contribué à rendre l'homme moins bon et moins heureux. Dans le second Discours, le Discours sur l'inégalité (1755), il va plus loin encore dans sa démonstration pour montrer les méfaits du progrès...

2 pages - 1,80 €

« Les Lumières, la Révolution française et l'Europe: les droits de l'Homme ».

L'intitulé de cette question du programme de seconde Bac Pro invite à formuler plusieurs réflexions. En effet, l'étude ne doit pas se cantonner à l'espace national mais doit se faire à une échelle européenne (On présente les idées des Lumières développées par les philosophe face à l'absolutisme - liberté de conscience, égalité des droits - et leur rayonnement en Europe). Le cadre...

4 pages - 1,80 €

L'homme est-il dévalorisé par la technique ?

 Aussi, il s'agit de se demander plus largement si la technique est en quelque sorte une obligation pour l'homme ou si elle lui permet de se valoriser, de montrer sa créativité. La technique à grande échelle de l'ère industrielle et capitaliste oblige à lier le problème de la technique à celui du travail et à sa parcellisation et...

6 pages - 1,80 €

L'homme est-il homo sapiens ou homo faber ?  

Suffit-il, pour situer l'homme, de le placer, simplement, en tête de la lignée des mammifères supérieurs, en lui accordant cette primauté parce qu'il se trouve doté d'un caractère, d'une « différence spécifique », qui le distingue de tous les autres membres de cette lignée, proches et lointains : la rationalité ? La fameuse définition que donne de lui Aristote : l'homme est un...

3 pages - 1,80 €

Spinoza, Traité théologico-politique: l'esclave est celui qui agit par commandement et l'homme libre celui qui agit selon son bon plaisir. Cela cependant n'est pas absolument vrai, car en réalité être captif[1] de son plaisir et incapable de rien voir ni

On pense que l'esclave est celui qui agit par commandement et l'homme libre celui qui agit selon son bon plaisir. Cela cependant n'est pas absolument vrai, car en réalité être captif[1] de son plaisir et incapable de rien voir ni faire qui nous soit vraiment utile, c'est le pire esclavage, et la liberté n'est qu'à...

3 pages - 1,80 €

L'homme qui gagne sa vie est-il fatalement "perdu pour le livre" ?

Paul Valéry, dans ses Regards sur le monde actuel, estime que, dans notre civilisation, l'homme qui gagne, sa vie est fatalement perdu pour le livre. Ce propos pessimiste repose sur des arguments manifestement exacts. Mais une meilleure organisation des loisirs devrait permettre de porter remède à cette situation. La crise du livre et de la lecture est dénoncée depuis longtemps...

1 page - 1,80 €

La conscience est-elle le privilège de l'homme ?

INTRO Le mot « Conscience » vient du latin « cum scientia » qui signifie « avoir le savoir ».En effet, la conscience désigne la connaissance plus ou moins claire que nous avons de nos sentiments ou de nos actes, mais également de la connaissance de leur valeur morale : il convient de distinguer l'aspect strictement psychologique de...

2 pages - 1,80 €

Peut-on dire que l'homme n'est pas un être de la nature ?

L'homme est un être naturel parmi les autres. Le terme de nature renvoie à ce qui existe spontanément, à ce qui est originel, ce qui préexiste à l'homme : elle n'est pas seulement un ensemble de choses, mais un principe de production des choses. L'homme appartient au règne du vivant et est soumis aux lois de ce règne, en...

2 pages - 1,80 €

Dans quels sens peut-on dire que l'homme est un animal politique ?

Dans son ouvrage La politique, Aristote affirme que « L'homme est un animal politique ». Cette réflexion a suscité de nombreux avis différents dans les siècles qui ont suivis. Le problème philosophique posé ici, est de savoir pour quelles raisons nous pouvons affirmer que l'être humain est considéré comme un animal politique. Ce sujet nous pousse à nous demander si...

3 pages - 1,80 €

Schopenhauer: l'homme, cet "animal métaphysique" (Commentaire de texte)

Selon Schopenhauer, bien que, comme tout être, l'Homme meurt, cet « animal métaphysique » est particulier, car il ne peut s'empêcher de s'étonner de son existence, et se poser la question de la Création. L'étonnement, c'est là la base de la philosophie. Ayant accédé à la conscience de soi, doué d'intelligence, et conscient de sa finitude, l'Homme voudrait...

2 pages - 1,80 €

L'homme peut-il ne pas vouloir chercher le vrai ?

«  Tous les hommes désirent naturellement savoir ». Vouloir, c'est appliquer sa volonté, son énergie à obtenir quelque chose. La vérité, c'est le caractère de ce qui est vrai ; adéquation entre la réalité et l'homme qui la pense. La vérité est une notion très complexe : philosophie, science et religion la recherchent. Elle peut être définie comme une adéquation de...

3 pages - 1,80 €

L'homme est-il un être de désir ou de besoin ?

Plusieurs choses différencient les désirs des besoins . La différence en désirs et besoins est très importante dans la pensée épicurienne .Les épicuriens distinguent les désirs naturels, les desirs vains comme la gloire, la célébrité ,la richesse. Ces désirs vains sont propres à l'homme . on n'a jamais vu d'animaux se soucier de leur richesse ou de leur gloire....

2 pages - 1,80 €

La politique suppose-t-elle les hommes méchants ?

Le mythe de Prométhée dans le Protagoras de Platon nous raconte la genèse de la science politique en supposant une certaine anthropologie : Zeus a envoyé aux hommes la science politique parce que ceux-ci sont nés particulièrement dépourvus contrairement aux animaux qui ont l'instinct pour les déterminer et des outils physiques pour se défendre. « Zeus alors, inquiet...

5 pages - 1,80 €

L'histoire peut-elle se faire sans la volonté des hommes ?

Le terme « Histoire » - de l'ancien français « estoire » (qui signifie « récit d'évènements mémorables ») et du grec < historia > qui signifie « enquête - désigne d'une part les évènements du passé, plus ou moins influents, relatifs à l'évolution de l'humanité, et, d'autre part, l'étude de ces évènements. Ces évènements passés sont le...

6 pages - 1,80 €

Pourquoi  l'Homme a-t-il besoin de se transposer dans un monde qui n'est pas réel ?

||               Le merveilleux – qui vient du latin mirabilia signifie « choses étonnantes, admirables » - désigne tout d’abord ce qui est extraordinaire, ce qui peut s’éloigner du cours ordinaire des choses ou ce qui parait miraculeux. Dès le XVIIIème, l’adjectif merveilleux sert à qualifier une personne ; ainsi à la Révolution...

3 pages - 1,80 €

Commentaire Merleau-Ponty: L'homme est-il un être libre ou une simple chose ? esprit absolu ou conscience nue ?

Dans ce texte argumentatif, Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) nous donne son approche de la liberté, il présente cette liberté à partir des contraintes qui s'exercent sur le sujet, entre déterminisme et choix d'absolu. Ainsi, il met en lumière les différents aspects, les caractéristiques de la liberté. De ce fait, nous posons la problématique suivante : L'homme est-il un être...

2 pages - 1,80 €

« En quel sens peut-on dire que l'homme est un être culturel ? »

              L'homme est tout d'abord un être naturel car, au même titre que les autres animaux, il naît, meurt, et doit subvenir à des besoins vitaux tels que se nourrir, dormir et se reproduire. Cependant, il est évident que l'homme, grâce à son évolution, décrite avec précision par Rousseau dans son Discours sur l'origine et les fondements de...

1 page - 1,80 €

HEGEL: La double existence de l'homme

Les choses de la nature n'existent qu'immédiatement et d'une seule façon, tandis que l'homme, parce qu'il est esprit, a une double existence ; il existe d'une part au même titre que les choses de la nature, mais d'autre part, il existe aussi pour soi. Il se contemple, se représente à lui-même, se pense et n'est esprit que par...

1 page - 1,80 €

Le désir est-il l'expression de la faiblesse de l'homme ou de sa puissance ?

          Nous passons toute notre vie à désirer, le sens de notre existence semble dépendre exclusivement de l'accomplissement de nos désirs. Mais ce désir est-il l'expression de la faiblesse de l'homme ou de sa puissance ? Nous allons nous interroger sur cette question. L'origine étymologique du mot désir vient des verbes latins « considerare » et  « desiderare » ces deux verbes appartient...

5 pages - 1,80 €

Le travail fait-il l'essence de l'homme ?

||Etre humain, c'est posséder de nombreuses qualités distinctives. Chacun éprouve son humanité en pensant, en parlant, en vivant dans des sociétés régies par des lois, etc. Or, comme le remarque Marx, les hommes « eux-mêmes commencent à se distinguer des animaux dès qu'ils commencent à produire leurs moyens d'existence ». Est-ce à dire que le...

4 pages - 1,80 €

Etre libres et égaux est-il possible aux hommes ?

 L’égalité entre les hommes est assurée par les lois. Cette dernière impose aux citoyens une ligne de conduite de laquelle il ne faut pas diverger. La liberté naturelle est, elle, par définition, la possibilité d’employer ses facultés comme on l’entend. En conséquence, de ces deux définition découle l’observation que la liberté naturelle et l’égalité sont...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com