Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ait

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 >>

4073 dissertations trouvées

Selon Lévi-Strauss, l'écriture "paraît favoriser l'exploitation des hommes avant leur illumination". Dans quelle mesure, à votre avis, certaines technologies nouvelles propres à notre société (informatique, audiovisuelle...) permettent-elles de vérifier

||Introduction L'écriture, puis l'imprimerie, ont été l'une des grandes révolutions techniques de l'humanité. Mais l'accélération des techniques, aujourd'hui, permet de penser qu'un nouveau pas est franchi. Aidera-t-il l'homme à mieux vivre, ou servira-t-il à l'asservir davantage ? Nous suivrons le plan suivant : I. Des technologies au service de l'homme. II. Des technologies...

2 pages - 1,80 €

R. Huyghe affirme que, par l'art, "le monde devient plus intelligible et accessible, plus famillier". L'art vous apparaît-il comme le mode privilégié de compréhension du monde ?

||Introduction R. Huyghe affirme que, par l'art, « le monde devient plus intelligible et accessible, plus familier ». Il faudra donc voir en quoi l'art est un mode de connaissance, et s'il est le mode privilégié de compréhension du monde, par rapport notamment à la science et à la philosophie. Pour cela, on suivra...

3 pages - 1,80 €

Pour le critique littéraire Albert Thibaudet, lire des romans, "c'est être amené à se reconnaître et à se juger." N'est-ce pas trop limiter l'oeuvre romanesque ?

||Plan adopté dans le devoir I. L'identification romanesque ou « se reconnaître » a) Identification au héros b) Je lis ce que je voudrais être c) L'expérience de la lecture II. Modèle et valeurs ou « se juger » a) La recherche de modèles b) La recherche de valeurs c) La lecture est un...

2 pages - 1,80 €

« Il n'y a pas de vrai sens d'un texte. Pas d'autorité de l'auteur. Quoi qu'il ait voulu dire, il a écrit ce qu'il a écrit ; une fois publié, un texte est comme un appareil dont chacun peut se servir à sa guise et selon ses moyens. » Justifiez et discute

|| Introduction Le problème du vrai sens d'un texte doit s'envisager selon plusieurs axes : on doit d'abord considérer les intentions de l'auteur et les replacer dans leur contexte socio-historique ; puis s'intéresser à l'acte de lecture, qui est celui de la délivrance du sens ; et enfin s'interroger sur les conditions mêmes de la possibilité...

3 pages - 1,80 €

« Qu'est-ce qu'un arbre sans sa racine ? Qu'est-ce qu'un fleuve sans sa source ? Qu'est-ce qu'un peuple sans son passé ?» s'interrogeait Victor Hugo dans «les Pyrénées ». En vous référant à des oeuvres littéraires que vous connaissez mais également à d'a

|| Introduction Le problème doit être posé sous sa double forme : historique et cul­turelle. Dans un premier temps, il faudra examiner le rôle du passé, dans la fondation d'une identité nationale et culturelle. Puis on verra comment ce passé, d'un point de vue culturel, permet à un peuple d'évoluer. Enfin, ce sont les...

4 pages - 1,80 €

Marthe ROBERT, critique contemporain, écrit: "Les mauvais livres attristent la vie non seulement parce qu'ils prolifèrent, mais parce qu'ils ont toujours quelque côté par où l'on pourrait les avoir écrits." ?

|| Introduction Marthe Robert fait à propos des mauvais livres une double constatation : ils prolifèrent, ce qui est attristant, mais ils ont aussi un « côté par où l'on pourrait les avoir écrits ». Elle souligne par là le procédé le plus couramment utilisé pour vendre, l'utilisation de lieux communs. Nous examinerons donc sur quoi...

4 pages - 1,80 €

Qui était ARISTOTE ?

|| ARISTOTE (né en - 385 / - 384, à Stagire, en Macédoine ; mort en - 322). — Philosophe grec. Son propre père était médecin du roi Amyntas Il, le père de Philippe de Macédoine. Il fut précepteur du petit-fils : le futur Alexandre le Grand. Celles de ses oeuvres qui nous sont parvenues...

8 pages - 1,80 €

Qui était Henri BERGSON ?

||BERGSON, Henri (1859-1941). — Philosophe français spiritualiste. Selon Bergson, la vision directe de l'esprit par l'esprit (= introspection) découvre que le moi se dissocie en un moi «profond» et un moi «superficiel». Le premier, identique à la «durée réelle», ne peut être communiqué ; a fortiori, il ne saurait être objet de science. Langage,...

1 page - 1,80 €

Qui était EPICURE ?

||ÉPICURE (IIIe siècle av. J.-C.). — Philosophe grec. En physique, il reprend, pour l'essentiel, l'atomisme de Démocrite (Ve siècle av. J.-C.) : l'univers, qui comprend des mondes en nombre infini, est composé d'atomes et de vide. L'éthique épicurienne est hédoniste : elle identifie le souverain bien au plaisir (en grec = hédonè), plaisir du «ventre», mais surtout plaisir...

3 pages - 1,80 €

Qui était FREUD ?

||FREUD, Sigmund (1856-1939). – Médecin autrichien, fondateur de la psychanalyse. Contrairement à la tradition rationaliste (principalement issue de Descartes) qui considérait que tout le psychique est conscient, la théorie freudienne décrit l'appareil psychique en s'appuyant principalement sur la notion d'inconscient. Un vaste espace mental est par là-même soustrait à la conscience de l'individu : souvenirs refoulés et désirs...

2 pages - 1,80 €

Qui était LEIBNIZ ?

||LEIBNIZ, Wilhem Gottfried (1646-1716). – Philosophe et mathématicien allemand. La philosophie de Leibniz se rattache à celle de Descartes. Mais, par bien des aspects, elle tend à «sauver» quelques enseignements de l'aristotélisme et de la scolastique médiévale. L'univers, selon Leibniz, est l'ensemble des monades : ces monades sont des sortes d'atomes spirituels, des unités immatérielles et actives. Tout...

6 pages - 1,80 €

Qui était Karl MARX ?

||• MARX, Karl (1818-1883). – Philosophe et économiste allemand. Auteur, avec Engels, du célèbre Manifeste du Parti communiste (1848), il s'est assez tôt détourné de l'idéalisme hégélien pour élaborer une conception matérialiste de l'histoire. Les rapports économiques conditionnent la superstructure politique et idéologique d'une société djnnée ; ils déterminent, par conséquent, l'action historique de classes sociales antagonistes, dont...

7 pages - 1,80 €

Qui était Friedrich NIETZSCHE ?

||NIETZSCHE, Friedrich (1844-1900). – Philosophe allemand. La tâche du philosophe consiste, selon Nietzsche, à travailler – en transformant l'âme des hommes supérieurs – à la création d'une nouvelle aristocratie. L'instinct de domination, toujours vivace, mais perverti par l'impuissance en pur ressentiment, a conduit le «troupeau» des faibles à tenir pour moralement bon tout ce qui n'est pas supérieur...

2 pages - 1,80 €

Qui était Blaise PASCAL ?

||PASCAL, Blaise (1623-1662). – Savant et philosophe français. Ardent janséniste (cf. les Provinciales, 1656-1657), Pascal fut aussi un brillant savant (travaux mathématiques, expériences confirmant celle de Torricelli sur le vide, etc.). Dans les Pensées (inachevées ; éd. posthume, 1670), Pascal projetait de prouver la religion ; mais cette preuve ne pouvant être d'ordre scientifique, il s'attarde longuement à...

13 pages - 1,80 €

Qui était SOCRATE ?

||• SOCRATE (- 470 / - 399). — Philosophe grec. Il n'a rien écrit. Nous connaissons son enseignement essentiellement à travers l'oeuvre de Platon (- 427 / -347), son disciple : celui-ci lui fait, en effet, tenir le rôle du principal protagoniste dans la plupart de ses dialogues : rôle d'interlocuteur des sophistes dans les premiers dialogues (=...

3 pages - 1,80 €

Qui était Baruch SPINOZA ?

||• SPINOZA, Baruch (1632-1677). — Philosophe hollandais (descendant de Juifs portugais, réfugiés en Hollande). Le panthéisme de Spinoza (= système dans lequel la nature est confondue avec Dieu) aboutit quasiment au matérialisme et à l'athéisme. Le libre arbitre dont parle Descartes est pour lui une illusion pure et simple. La sagesse réside dans la connaissance et l'adhésion à...

2 pages - 1,80 €

Serait-il exact de définir la psychologie d'aujourd'hui comme « la science de l'homme » ?

||Introduction La psychologie a conquis aujourd'hui son indépendance : elle a ses « Instituts », ses « Laboratoires », etc. Qu'elle soit « subjective » ou « objective », la vraie psychologie d'aujourd'hui se présente à nous comme une science qui étudie l'homme. Serait-il exact de la définir comme « la science de l'homme » ? I. Ce qu'il y aurait de vrai...

2 pages - 1,80 €

« Connais-toi toi-même », disait Socrate. Mais par quels moyens et ,jusqu'à quel point est-il possible d'y parvenir ?

||Introduction SOCRATE passant un jour devant le temple de Delphes lut sur le fronton cette inscription : « Connais-toi toi-même. » Ce fut pour lui une révélation. Il y découvrit comme un résumé de cette « sagesse » qu'il cherchait à définir. Mais en quoi consiste exactement cet idéal socratique ? Comment SOCRATE l'entendait-il ? N'avons-nous pas aujourd'hui des...

2 pages - 1,80 €

Dans la préface de Cromwell Hugo affirme: « On répète néanmoins, et quelque temps encore sans doute on ira répétant : "Suivez les règles ! Imitez les modèles ! Ce sont les règles qui ont formé les modèles !" Un moment ! Il y a en ce cas deux espèces de 

|| Dans le cadre de la production artistique et littéraire, la mimesis, héritière de la Poétique d'Aristote, s'inscrit à l'intérieur d'un réseau sémantique complexe qui révèle qu'imiter ne signifie pas copier mais bel et bien remanier et reprendre, refaire et renouveler. Avec la préface  de Cromwell, en avançant que : «  On répète néanmoins, et quelque temps encore...

3 pages - 1,80 €

Que serait une liberté rationnelle ?

||Né de la science, le déterminisme s'est surtout développé au 19e siècle, mais ses principales affirmations ont été auparavant admirablement mises en lumière par la doctrine spinoziste de la liberté rationnelle. C'est pourquoi nous centrerons notre examen critique des thèses déterministes sur la seule théorie de Spinoza.Passer d'une étude du déterminisme à une étude...

2 pages - 1,80 €

Pourrait-on reprendre du point de vue d'une psychologie positive le mot de Descartes que l'âme est plus aisée à connaître que le corps ?

||On sait que cette idée est énoncée à la 4e partie du Discours de la Méthode (2e paragraphe) ; on sait aussi que la pensée de Descartes, dans cette 4e partie, est d'allure uniquement métaphysique : il cherche une base à la connaissance et les fondements où il l'appuiera. Il s'agit donc, comme l'indique...

2 pages - 1,80 €

Décrire et classer les types de faits que l'on met sous le terme « oublier ». De là définir l'oubli. ?

||Cette dissertation demande presque toutes les formes d'effort que peut exiger une dissertation philosophique : description de faits concrets, classement, essai pour dégager une théorie générale. On sera aidé dans le travail de classement et de généralisation par quelques idées connues, et qu'ont mises en valeur tous les théoriciens de la mémoire : qu'il...

2 pages - 1,80 €

Commenter les réflexions suivantes de Schopenhauer, et en définir la portée : « Les animaux vivent uniquement dans le présent. L'homme vit de plus, et en même temps, dans l'avenir et le passé... Leur sort, à eux, c'est d'être entièrement sous l'impressio

||Schopenhauer, contrairement à l'esprit de la philosophie traditionnelle, a nettement aperçu qu'il ne fallait pas lier la notion d'intelligence et celle de généralisation : il insiste sur la réalité d'un exercice de l'intelligence et du jugement dans le concret; et même il voudrait définir l'opposition des ternies Verstand (entendement) et Vernunft (raison) par celle...

2 pages - 1,80 €

Examiner et apprécier cette formule de Joubert : « On ne sait bien ce qu'on voulait dire que lorsqu'on l'a dit ». ?

||La formule proposée exprime un fait, aisé à constater : en ce sens pas de discussion; il s'agit d'en chercher les interprétations possibles, en ce qui concerne les rapports de la pensée et de l'expression, et la nature de ces rapports. La préparation du problème et de la discussion se fera donc par la ...

2 pages - 1,80 €

Cl. Bernard écrit : « Dans sa marche à travers les siècles, la médecine constamment forcée d'agir, a tenté d'innombrables essais dans le domaine de l'empirisme et en a tiré d'utiles enseignements. Si elle a été sillonnée et bouleversée par des systèmes d

||(Recherche des idées). — Il s'agit ici de dégager d'un texte assez long, mais dont les termes sont tous suggestifs, les idées essentielles qui permettront de construire la dissertation. On devra, à partir de ces idées, plutôt concrètes, arriver à une conclusion générale sur les rapports de la science et de l'empirisme. L'auteur prend...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com