Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : d etres

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 >>

3713 dissertations trouvées

Toute vie doit-elle être protégée ?

||De tous temps et dans toutes les sociétés, les débats concernant la protection de la vie font rage. En effet, différentes approches éthiques se confrontent continuellement, posant des problèmes insolvables ou bien dont la réponse apportée se trouve être inappropriée. Dans un premier temps, la définition même de la vie est problématique, les hommes n'ayant jamais réussi à...

3 pages - 1,80 €

Qu'est ce qu'être soi-même ?

||La question ne doit pas être travaillée dans la perspective de valider le sens commun, à savoir de justifier le sens usuel de cette expression. Quel est ce sens usuel et comment en faire la critique ?Etre soi-même revient globalement, en un sens ordinaire, à céder à ses désirs, à les satisfaire, à neutraliser tout ce qui en...

3 pages - 1,80 €

Faut-il être immoral pour faire le mal ?

||Thèmes : Procédons à l’analyse thématique des deux complexes notionnels qui structurent notre énoncé afin de mieux en aborder la problématique. (i) L’immoralité : définir la notion d’immoralité ne peut se faire que par référence à une définition de la moralité. Par ceci, nous signifions que l’immoralité est le versant négatif de la moralité, qu’elle...

2 pages - 1,80 €

Etre libre est-ce s'opposer à la nécessité ?

||Être libre est le fait de ne pas être lié, dépendant , déterminé par des causes extérieure . L'être humain est libre dans sa conscience parce qu'il y a une rupture entre ses mécanismes biologiques et ses actions, par exemple le fait d'être dépourvu d'instinct nous donne une grand liberté .Malgré cela le monde est régit pas des...

3 pages - 1,80 €

L'inconscient peut-il être un objet scientifique ?

||Définissons d'abord concrètement la notion de conscience avant de définir celle de l'inconscience. Lorsque l'on fait un geste, l'on se saisit de quelque chose, que l'on fait une quelconque action en fait et que l'on en est conscient signifie que nous pensons ce que nous faisons en quelque sorte. Nous en sommes conscients. Cependant nous remarquons que parfois...

2 pages - 1,80 €

L'Etat peut-il être le garant de la morale ?

La morale est un ensemble de règle de conduite reconnue comme inaltérables et inconditionnées, mais c'est aussi une théorie du Bien et du Mal, est-ce que ces éléments relèvent de la compétence de cette organisation politique qui a pour fonction d'assurer la sécurité des citoyens ? Le problème, c'est que nous verrons certainement que les compétences de l'Etat sont...

3 pages - 1,80 €

Jean Paul Sartre a-t-il fait la promotion de l'être humain avec sa conception de la liberté ?

||Depuis que l'homme a une histoire, il n'a jamais cessé de chercher des réponses aux questions les plus fondamentales de son existence. L'interrogation vis-à-vis la condition de l'homme à contrarier plus d'un philosophe tout comme le sujet de liberté. Durant des siècles, de grands philosophes ont donné leurs idées sur cette question très complexe. Leurs idées ayant toujours...

3 pages - 1,80 €

Qui vous semble être le personnage principale des Liaisons Dangereuses ?

||Les liaisons dangereuses est un roman épistolaire du XVIII ème siècle écrit par Laclos. ce roman nous représente l'image de la société de son époque par plusieurs personnages qui sont un modèle de chaque type. Ce roman présente d'après les lettres les relations entre les personnages et les "liaisons dangereuses" entre quelques uns .Ces...

1 page - 1,80 €

Faut-il renoncer à toute passion pour être libre ?

Si la passion semble être un obstacle à la liberté, elle n’en est pas moins pour autant un moyen essentiel pour arriver à la liberté. En effet, si on entend par liberté, développer sa raison pour aller vers la vérité, alors, on peut considérer que la passion est une condition nécessaire à la liberté...

3 pages - 1,80 €

« Il existe des conceptions vulgaires tout à fait suffisantes pour la vie pratique ; elles doivent même être la nourriture des hommes. Elles ne suffisent cependant pas à l'intelligence. Dieu ignore les singuliers » Averroès, Physique. commentez. ?

||      Averroès, le grand commentateur d’Aristote, entretient dans cette citation de Physique VIII, 1 qui sonne comme le commentaire du texte du Stagirite, la dichotomie entre une connaissance vulgaire que l’on pourrait désigner comme la croyance ou l’opinion pratique et la science du général et de l’universel c’est-à-dire celle relevant de l’intelligence même. Pourtant,...

5 pages - 1,80 €

" Si tout n'est que matière, pourquoi être moral" ?

 La matière pour être en mouvement doit être mécanisée. La mécanisation de la vie a été démontrée. Galilée a prouvée celle du cosmos, Hobbes celle de l’Etat qu’il considère comme « un être matériel quoique d’une taille », et Descartes celle du vivant avec « les animaux machines ».  Descartes compare le vivant à « une horloge composée...

2 pages - 1,80 €

QU'EST-CE QU'UN ETRE DE CULTURE ?

|| Sans vouloir jouer sur les mots, la question de la culture apparaît dans un contexte très précis, historique et social. Cette question est donc elle-même culturelle. On commence à se soucier de la culture dès lors que deux éléments sont réunis:             - Une conception de l’humanité et de ses progrès possibles dans...

5 pages - 1,80 €

Vouloir, est-ce être libre ?

|| Tout d'abord, l'Homme peut se qualifier de libre, par sa capacité à vouloir, parce qu'il exerce une certaine maîtrise que les animaux n'ont pas. En effet, selon René Descartes dans les Méditations métaphysiques, la volonté égale l'entendement —voire même, le surpasse— en tant qu'elle est une faculté fondamentale de l'âme. Elle est constitutive de...

3 pages - 1,80 €

AUTRUI PEUT-IL ETRE POUR MOI PLUS QU'UN OBSTACLE OU UN MOYEN ?

||Lorsque je vise une fin, ce que je rencontre sur ma route peut prendre deux visages: celui d'un obstacle m'empêchant d'atteindre mon but, ou au contraire celui d'un moyen m'aidant à y parvenir. Autrui, comme n'importe quels circonstance et objet, n'est-il pas pour moi tantôt un obstacle (et des plus grands !), tantôt un...

2 pages - 1,80 €

L'anarchie peut-elle être un régime politique ?

||  L'anarchie se définit étymologiquement comme une «absence d'autorité, de commandement, de gouvernement». Elle ne dispose pas d'autorité fondatrice ni de corpus de règles capables d'«instituer» un régime: elle «est» à elle-même son propre régime. A. L'État, cimetière des libertés Les anarchistes – les russes Bakounine et Kropotkine, les français Élisée Reclus et Jean Grave – voient...

2 pages - 1,80 €

Suffit-il d'être cultivé ?

Être cultivé semble se définir comme la caractéristique suffisante pour évoquer le fait humain, parce que cette caractéristique permet à l’homme de se distinguer de l’animalité. En effet, il est possible de mettre en lumière des propriétés qui visent à caractériser l’humanité telles qu’un langage non rigide, modulable à l’infini, à la différence...

3 pages - 1,80 €

Chacun est-il à lui-même l'être le plus lointain ?

La distinction entre moi social et moi profond montre bien que le premier est représentation, alors que le second est perception par intuition. Le moi social est représentation car c’est l’image de nous même qui est soumise à la perception et au jugement d’autrui. La notion de honte est à ce titre particulièrement éloquente....

6 pages - 1,80 €

Heidegger et l'oubli de l'Etre ?

« Dès que ce mot "être" frappe notre oreille, nous affirmons qu'à son propos on ne peut rien se représenter, qu'à son sujet l'on ne peut rien concevoir. [...] Sans se donner la peine de méditer sur l'être, sans se soucier d'un chemin de pensée vers lui, on s'arroge la prétention d'être l'instance qui...

1 page - 1,80 €

L'homme est-il un être-pour-la-mort ?

||  « La pluie est finie veut dire qu'elle a disparu. Le pain est fini veut dire qu'il , est consommé, qu'il n'est plus disponible comme utilisable. Aucun de ces modes de finir ne convient pour caractériser la mort comme fin de l'être-là. Si le trépas était entendu comme être-à-la-fin au sens d'une fin de ce genre, alors l'être-là...

3 pages - 1,80 €

Pourquoi l'homme peut-il être inhumain ?

||«In » est un préfixe d'origine latine qui sert à former les contraires. Donc l'inhumanité est le contraire de l'humanité ; ce sont des antonymes.  Cependant, l'humanité est une condition de l'homme : l'Homme est défini par plusieurs critères, propre à son espèce dont l'humanité.  Si l'on ne possède pas ce critère, appartenons-nous tout de...

6 pages - 1,80 €

L'art peut-il être utilitaire ?

||La question peut paraître au premier abord surprenante. En effet, l'usage veut que l'on évite d'envisager les oeuvres d'art sous un angle purement utilitaire. La réponse à la question semble donc devoir être négative. Mais faut-il se hâter de suivre un usage sans se poser des questions sur son origine et sa signification ?...

6 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com