Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : dus

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 >>

4461 dissertations trouvées

La politique peut-elle contribuer au bonheur des individus ?

La politique peut-elle contribuer au bonheur des individus ?||  Oui, mais indirectement : elle doit garantir les conditions du bonheur pour chacun, c'est-à-dire les droits de chacun qui puissent lui permettre de mener une existence privée. On n'est citoyen que pour être homme ; tout n'est pas politique (l'affirmation du contraire définit une forme de totalitarisme)....

2 pages - 1,80 €

Cours de philosophie sur LA CONNAISSANCE DU VIVANT ?

La connaissance du vivant se heurte à un paradoxe mis en évidence par Bergson. Le vivant est par essence en mouvement. Comment est-il alors possible de le connaître, puisque la connaissance est statique ? De fait, il a fallu étudier les cadavres, inanimés, pour commencer à percer les principes du vivant. Mais peut-être sommes-nous...

2 pages - 1,80 €

En quoi la conscience du temps qui passe a-t-elle une incidence sur le sens de l'existence ?

||Le mot « conscience » vient du latin cum scientia qui signifie « accompagné de savoir ». Etre conscient, c’est en effet agir, sentir ou penser et savoir qu’on agit, qu’on sent et qu’on pense. Le fait d’être conscient constitue donc pour l’homme un évènement décisif qui l’installe au monde et lui commande d’y...

4 pages - 1,80 €

Y a-t-il une vérité du sensible ?

||Y a-t-il une vérité du sensible ?  Au nom de l'intelligible, Platon prétend qu'aucune vérité ne peut venir du sensible, toujours changeant et multiple. En effet, pour lui, la vérité est, en droit, une et éternelle. En revanche, pour les sophistes, l'homme est la mesure de toutes choses. Peut-on alors envisager une vérité multiple ? De quelle façon...

3 pages - 1,80 €

La relativité du Droit rend-elle impossible la justice ?

xxx ?|| Rappel du rapprochement des notions Droit et justice. Mais Droit en constante modification = soucis de morale. Société de plus en plus présente dans la politique donc Droit et justice reflète de plus en plus la morale = Droit relatif   Rapport Droit/justice et limites - Droit défini dans la constitution= légitime (normalement) et...

1 page - 1,80 €

LA COMMUNICATION SE REDUIT-ELLE AU LANGAGE ?

|| Le langage, la parole, l’écriture, font parti d’un commun culturel qu’il faut acquérir aujourd’hui pour pouvoir communiquer. Pourtant, est-ce la seule manière de se faire comprendre ? Est-ce la seule façon de communiquer ? La communication se réduit-elle au langage ?     La communication n’est pas née avec l’homme. En effet, aucune vie ne serait possible sans communication....

3 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure le conte philosophique de Voltaire peut être rapproché du roman d'apprentissage ?

||      A la lecture de divers romans d'apprentissage et des contes philosophiques voltairiens, nous ne pouvons que comparer les deux genres. En effet, il existe de nombreuses similitudes entre eux. Le roman d'apprentissage est une histoire fictive ayant pour thème majeur l'évolution d'un héros , souvent jeune et naïf, jusqu'à se qu'il...

3 pages - 1,80 €

L'artiste se moque-t-il du monde ?

||  Un artiste est un individu qui pratique cette activité singulière qu’est l’art. Jusqu’au dix-huitième siècle, le terme « art » désignait l’ensemble des techniques de production d’artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Aujourd’hui, par art nous entendons plutôt une activité créatrice gratuite, mais...

4 pages - 1,80 €

Pensez-vous que l'information, qu'elle soit écrite, radoi-diffusée ou télévisée, consiste seulement à faire du neuf avec du répétitif ?

||L'information prend une importance de plus en plus grande aujourd'hui, elle touche les gens de tous âges, de toutes catégories sociales et de tous niveaux intellectuels, elle exerce une grande influence sur les esprits, que ce soit par la presse, la radio, et la télévision. Et cependant, Joël de Rosnay, journaliste lui-même, écrit dans...

2 pages - 1,80 €

"Le paradis du jardinier est un jardin, et celui du menuisier un établi." (André Maurois). Quel sens donnez-vous à cette formule et quelles réflexions vous suggère-t-elle ?

||Où se trouve le bonheur? Voilà une grave question à laquelle chacun essaie de répondre à sa manière : certains le placent dans l'amour, d'autres dans la famille, d'autres dans le travail, d'autres enfin dans les loisirs. André Maurois exprime son opinion à ce sujet en 1953 dans « Un Art de Vivre »...

2 pages - 1,80 €

Le but du roman est-il selon vous de nous permettre de nous identifier momentanément à un héros imaginaire ?

||1. a) On attribue divers rôles aux romans : évasion, instruction, morale, analyse.  b) Pour C.-E. Magny : « Le roman doit vous permettre de vous identifier momentanément à un héros imaginaire. »  2. Annonce de plan.  I. Le rôle d'identification est fréquent.  II. Mais il est aussi parfois refusé, et il peut être remplacé par...

2 pages - 1,80 €

La vie moderne entretient-elle la peur du contact avec l'inconnu ?

||— La première difficulté surgit à l'occasion de la définition de la « vie moderne » qui désigne les conditions sociales d'existence de l'homme contemporain. Une telle notion intègre à la fois des éléments descriptifs et des éléments normatifs (qui servent à condamner ou à louer le sort réservé à l'homme présent). Il ne saurait...

2 pages - 1,80 €

Commentez, développez et discutez, le tout à l'aide d'exemples précis, cette affirmation de Georges Braque : « L'Art est fait pour troubler. La Science rassure. » Georges Braque, peintre français (1882-1963) participa aux expériences du fauvisme, puis se

|| L'histoire de l'art marque, au début du xxe siècle, une rupture éclatante avec l'école naturaliste du xixe siècle, qui traduisait la réalité en termes de pure sensualité. A cette réaction participe le cubisme dont G. Braque est, avec P. Picasso, le fondateur : Les Demoiselles d'Avignon de Picasso (1907) est considéré comme le premier...

2 pages - 1,80 €

Maintenant que le théâtre nous est accessible sous la forme du film (cinéma, télévision), les théâtres vous paraissent-ils inutiles ?

||Faut-il fermer les salles de théâtre, frappées d'inutilité, « maintenant que le théâtre nous est accessible sous la forme du film (cinéma ou télévision) » ? Telle est, restituée sous une forme brutale, la question posée.  Dans l'énoncé même du sujet, la notion de théâtre est double puisqu'elle désigne aussi bien un texte écrit,...

3 pages - 1,80 €

La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une p

||Que serait une littérature sans lecteurs ? Une histoire de la littérature ne peut être dissociée d'une histoire de la lecture.  L'évidence de cette remarque nous avertit, incidemment, que la lecture a connu une succession d'états et ne saurait être réduite au seul fait de prendre un livre.  « Le lecteur, a-t-on pu dire, se...

2 pages - 1,80 €

Alors qu'on pouvait lire dans la Revue « Le Réalisme », publiée vers 1860 : « Le Réalisme conclut à la reproduction exacte, complète, sincère du milieu social, de l'époque où l'on vit... », Montherlant a écrit : « Il ne faut pas qu'un écrivain s'intéress

||En présentant comme contradictoires la conclusion publiée dans la revue Le Réalisme (« Le Réalisme conclut à la reproduction exacte, complète, sincère du milieu social, de l'époque où l'on vit... ») et l'objection formulée par Montherlant (« Il ne faut pas qu'un écrivain s'intéresse trop à son époque, sous peine de faire des œuvres...

2 pages - 1,80 €

« Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son oeuvre. On peut légitimement se passer de tout recours à ce que l'on sait de l'auteur en dehors de l'oeuvre pour examiner celle-ci. » Françoise Van Rossum-Guyon, Critique du Rom

||Toute réflexion sur la littérature s'efforce de prendre en compte deux réalités : le texte écrit, et celui qui est à son origine, l'écrivain.  Pourtant, dans sa critique du roman, F. van Rossum-Guyon écrit : « Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son œuvre. On peut légitimement se passer...

3 pages - 1,80 €

A la fin du xixe siècle, Oscar Wilde écrivait dans la préface au Portrait de Dorian Gray : « L'appellation de livre moral ou immoral ne répond à rien. Un livre est bien écrit ou mal écrit. Et c'est tout. [...] L'artiste peut tout exprimer. » le Portrait

||• Soyez attentif à l'intitulé : il ne s'agit pas de tous les livres, car le terme « artiste » désigne la littérature. D'autre part vous êtes invité à élargir le débat aux autres arts : peinture, sculpture, cinéma, théâtre...  « L'opinion d'Oscar Wilde s'insère dans les mouvements artistiques du xixe siècle. Il faut...

3 pages - 1,80 €

« Aujourd'hui nous recevons trois éducations différentes ou contraires : celle de nos pères, celle de nos maîtres, celle du monde. Ce qu'on nous dit dans la dernière renverse toutes les idées des premières. » Montesquieu, Esprit des lois, IV, 1748. Pense

||• Cette citation est extraite de la quatrième partie de L'Esprit des Lois, dont le titre est « Que les lois de l'éducation doivent être relatives aux principes du gouvernement ». Le paragraphe que commence notre phrase se termine par cette explication : « Cela vient, en quelque partie, du contraste qu'il y a...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com