Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ait

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 >>

4073 dissertations trouvées

L'information est une maladie moderne qui provient évidemment de la rapidité des moyens de transmission. On sait que les agences de presse du monde se battent pour transmettre une nouvelle trente ou quarante seconde avant leurs concurrentes. On juge d'un

|| Introduction :             Le sujet nous invite à nous interroger sur la pertinence des médias dans notre société. L’auteur Jean Dutourd porte un jugement péjoratif sur la course à l’information qui est selon lui une « maladie moderne » qui s’enracine dans un phénomène de société : la multiplication et le développement des moyens de communication....

3 pages - 1,80 €

Qui était rené GIRARD ?

Les œuvres de René Girard, philosophe français diplômé de l'École des chartes et expatrié depuis 1947 aux Etats-Unis — où il enseigne —, ont déjà fait couler beaucoup d'encre ; et ce n'est sans doute pas fini ! Cet auteur peut se vanter d'avoir été à l'origine d'un « scandale René Girard » en...

1 page - 1,80 €

Qui était Thomas KUHN ?

Philosophe et historien des sciences, américain, Thomas S. Kuhn, qui a enseigné dans les universités les plus prestigieuses de son pays, exerce actuellement au Massachussetts Institute of Technology à Cambridge. Son œuvre d'historien des sciences (sur la révolution copernicienne ou la physique quantique) est relativement méconnue, éclipsée par un essai publié en 1962...

2 pages - 1,80 €

Qui était Jacques LACAN ?

C'est à Lacan qu'on doit d'avoir renouvelé l'intérêt pour la psychanalyse en France à une époque (les années 1930) où elle rencontrait de vives résistances.  D'abord médecin-psychiatre en milieu hospitalier, il a soutenu sa thèse sur la psychose paranoïaque en 1932, thèse dans laquelle il affirmait la nécessité de l'analyse « sur le terrain...

2 pages - 1,80 €

Qui était Herbert MARCUSE ?

Disciple de Husserl et de Heidegger, Marcuse commence avec sa thèse sur L'ontologie de Hegel et la théorie de l'historicité (1932) un dialogue critique avec le père de l'idéalisme allemand. Le jeune Marcuse considère que l'être est fini, temporel et historique. La tâche de l'homme est la prise en compte de son avenir à...

1 page - 1,80 €

Qui était MERLEAU-PONTY ?

Disciple de Husserl, Merleau-Ponty est avec Sartre le représentant le plus célèbre de la phénoménologie en France. Normalien, agrégé, il suit une carrière universitaire classique. Professeur au lycée de Saint-Quentin, il enseigne à la Sorbonne dès 1949 et est élu au Collège de France (1952) succédant à Lavelle dans la chaire occupée...

3 pages - 1,80 €

Croyez-vous que la romancière Colette ait raison d'écrire ceci : « Connaître ce qui lui était caché, c'est la griserie, l'honneur et la perte de l'homme » ?

||Vous pouvez consacrer un paragraphe d'introduction à la romancière Colette (1873-1954), si vous la connaissez suffisamment.  Colette est née en 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye (la « Bourgogne pauvre... »), et décédée à Paris en 1954.  Si li' jury vous avait indiqué la date de la citation, cela aurait évidemment justifié quelques remarques spécifiques en introduction ou...

1 page - 1,80 €

Un poète philosophe a dit de La Fontaine : « Voulez-vous être ému ? Lisez Les deux Pigeons. Voulez-vous ressentir les transports excités par une mâle et vigoureuse éloquence? Lisez Le Paysan du Danube; si vous préférez retrouver en lui le charmant conteu

|||| Début. — On peut trouver dans les Fables toutes les variétés de poésie. Elles défient toute classification rigoureuse. Plusieurs genres s'y confondent.  1. La comédie, au sens précis ou au sens large : comédie animale, comédie humaine.  2. Le lyrisme, avec tous ses thèmes : la nature, l'amour, la mort.  3. La poésie épique. Ampleur...

3 pages - 1,80 €

« Bossuet instruit les vivants par l'exemple des morts », avait dit le Cardinal de Polignac dans son discours de réception à l'Académie française, où il faisait l'éloge de son prédécesseur (3 août 1704). Commentez ces paroles à l'aide des oraisons funèbr

|||| Début. — Bossuet a profondément transformé l'Oraison funèbre, genre qui n'avait rien fourni de remarquable avant lui, et il a réalisé des chefs-d'œuvre d'éloquence sous l'inspiration de son génie oratoire et de son âme sacerdotale. 1. Comment il conçoit l'oraison funèbre. Avant lui elle n'était qu'un discours d'apparat, un panégyrique. Il en fera un...

3 pages - 1,80 €

Un historien de la littérature française écrit : « La Bruyère, dans ses Caractères, imite bien les grands moralistes classiques, mais il innove par les raffinements et les nouveautés de son style, par le souci du détail concret, par les portraits et la p

||« La Bruyère, remarque Taine, n'apporte aucune vue d'ensemble, ni en morale, ni en psychologie. » Si on le compare aux grands moralistes qui l'ont précédé, on voit que Montaigne, La Rochefoucauld, Pascal ont eu une manière originale de juger la vie; chacun d'eux voit les actions humaines dans une face qu'on n'avait pas...

2 pages - 1,80 €

Sainte-Beuve a dit de La Bruyère : « Son talent regarde deux siècles, on dirait qu'il termine l'un et introduit l'autre. » Ne pourrait-on appliquer le même jugement à Fénelon ?

|||| Début. — L'observation si juste de Sainte-Beuve sur La Bruyère serait applicable à Fénelon. A la limite des deux époques il participe des deux esprits. 1° En philosophie, il n'est pas cartésien et ne se plaît pas dans les abstractions. Il est surtout sensible aux raisons du cœur, mais son christianisme est solide, tout...

2 pages - 1,80 €

Nisard a dit que « l'admiration pour le XVIIe siècle était une des forces morales de notre pays ». Expliquez et essayez de motiver ce jugement. ?

|||| Début. — Le XVIIe siècle peut être considéré comme le bastion intellectuel et moral de la France. Les critiques et le public cultivé l'ont toujours reconnu. On en voit trois principales raisons : 1° Le XVIIe siècle, en littérature, nous donne sur l'homme et sur la société les lumières essentielles; il est largement humain. ...

3 pages - 1,80 €

Goethe a dit : « Avec Voltaire, c'est un monde qui finit ; avec Rousseau, c'est un monde qui commence. » Est-ce parfaitement juste ?

||||Début. — Voltaire et Rousseau se partagent pour ainsi dire leur siècle'. Aucune œuvre plus importante que la leur, ni qui ait exercé une plus forte influence sur leur siècle et même sur le XIXe. 1. Les deux hommes.  Leur rivalité.  Principales oppositions : origine, éducation, tempérament, existence. Voltaire, doué d'une intelligence prodigieusement vive, curiosité...

3 pages - 1,80 €

« L'école classique qui ne mêlait pas la vie des auteurs à leurs ouvrages se privait d'un puissant moyen d'appréciation. » (Chateaubriand, le Génie du Christianisme.). Expliquez cette opinion et appréciez-la en indiquant comment elle a pu renouveler la c

||||Début. — Chateaubriand pose les principes d'une critique nouvelle, pour soutenir sa thèse fondamentale dans le Génie du Christianisme. 1. La critique classique ne jugeait que d'après des règles générales sans se soucier de la personne des auteurs : en fait, les œuvres de l'époque classique étaient pour une large part impersonnelles. 2. Avec...

2 pages - 1,80 €

André Chénier a dit : « De toutes les nations de l'Europe, les Français sont ceux qui aiment le moins la poésie et qui s'y connaissent le moins. » Renchérissant sur ce jugement, Baudelaire écrivait : « La France éprouve une horreur congénitale de la poés

||||Début. — Trois jugements qui étonnent par leur sévérité. Essayons de voir ce qui a pu les motiver aux yeux de leurs auteurs et de déterminer la nature de la poésie en France, d'après quelques exemples. 1. André Chénier, à une époque de décadence de la poésie, essaie de la renouveler (« sur des pensers...

2 pages - 1,80 €

On parle beaucoup actuellement de littérature « engagée », c'est-à-dire de cette littérature qui prend parti, soit pour les défendre, soit pour les attaquer, pour ou contre certaines tendances politiques, sociales ou religieuses de l'époque. Certains pen

|| Introduction. — Le temps du dilettantisme semble bien passé. L'homme moderne ne peut guère se contenter d'assister en spectateur indifférent ou amusé aux luttes qui se livrent autour de lui. On le somme de prendre parti et d'entrer dans la bataille. Le littérateur ne fait pas exception. Il se voit refuser le droit de...

3 pages - 1,80 €

« Un voyage, c'est trois voyages, trois étapes de la pensée : c'est d'abord ce qu'on a désiré, pressenti et, malgré soi, avant le départ, appelé; c'est sur place les choses vues. Et puis c'est, après le retour, ce que nous retenons, ce qui est vraiment d

|| Introduction. — Tandis que l'animal est confiné dans le présent, l'homme, s'abstrayant de l'instant actuel, peut revivre son passé par la mémoire et imaginer son avenir. Aussi toutes ses actions de quelque importance l'occupent-elles longtemps avant qu'il les exécute et longtemps après qu'elles ont été accomplies. C'est en particulier le cas d'un voyage...

3 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure peut-on se sentir maître de son futur ?

L'homme moderne vit dans le présent, mais tout lui dicte de préparer son avenir : l'école, la société, l'évolution technique. Mais « dans quelle mesure peut-on se sentir maître de son futur » ? La donnée de base est qu'effectivement l'être humain éprouve le besoin et le désir viscéral de cette maîtrise, et qu'il...

2 pages - 1,80 €

Roger Mathé écrivait en 1972: "Notre époque semble impropre à l'aventure." Le besoin d'aventure vous paraît-il vif, aujourd'hui ? Sous quelles formes peut-on le satisfaire ?

||Une enquête effectuée en 1970 révélait que les romans d'aventure avaient eu deux millions de lecteurs en France cette année-là. Ce chiffre dit combien l'aventure fait partie intégrante de l'imaginaire des hommes contemporains. Pourtant, R. Mathé estime que « notre époque est impropre à l'aventure ». Il semble qu'il y ait un décalage entre...

2 pages - 1,80 €

Albert Jacquard écrit: "S'affronter, c'est être front à front, c'est-à-dire intelligence à intelligence, et non force contre force." Cette conception vous paraît-elle un bon moyen pour "inventer la paix" ?

||Le monde contemporain semble pris entre les guerres toujours renaissantes et les conférences sur le désarmement ; cette cohabitation paradoxale de la violence et d'une sincère aspiration à la paix est peut-être ce par quoi se définit l'homme moderne. Albert Jacquard, scientifique moderne, soucieux d'éthique, souligne ce paradoxe en proposant que l'on fasse ...

2 pages - 1,80 €

Comment décrire le fait d'être conscient ?

||La Biologie familiarise l'homme actuel avec un modèle de description. Nous répertorions les étapes par lesquelles la cellule vivante assimile, transforme, conserve, élimine et reproduit ce qu'elle reçoit de son environnement. Aussi, quand nous analysons la conscience et que nous cherchons à la définir en sa vie propre, nous empruntons les mots et les...

2 pages - 1,80 €

Le travail fait-il le malheur de l'homme ?

||  De part son étymologie (instrument de toture), le travail évoque l’oppression voire l’aliénation. Dans le même ordre d’idée, Alain dira que l’essence du travail est d’être « forcé ». Toutefois,  le travail  paraît, d’un autre côté, être la condition de possibilité même du bonheur de l’homme. N’est-il pas un moyen d'exprimer toutes nos capacités manuelles et intellectuelles. Ne permet-il pas de...

2 pages - 1,80 €

Quels sont les traits caractéristiques de l'ART CONTEMPORAIN ?

|| L'art contemporain comporte quelques traits caractéristiques, même s'il n'est pas facile de découvrir une unité ou simplement une cohérence dans son développement. Découverte des arts non occidentaux Les siècles passés avaient déjà porté une certaine attention aux productions venues d'Orient : les céramiques chinoises au XVIIIe siècle, les paravents du Japon qui influencèrent les...

1 page - 1,80 €

On a souvent redit que l'héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l'effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et mora

||On a souvent redit que l'héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l'effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et moral.|| I. L'héroïsme cornélien n'est pas le triomphe constant et assuré du devoir sur la passion,...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com