Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vers

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 >>

3612 dissertations trouvées

Une culture peut-elle se reclamer de l'universel ?

|| L'ethnographie et l'ethnologie ont prouvé, plus encore que les récits des anciens voyageurs, combien les solutions adoptées par les diverses cultures humaines pour régler les problèmes liés à la vie collective peuvent être différentes. Doit-on se contenter de constater cette diversité , pour en déduire par exemple que l'humanité elle-même ne se réalise que...

2 pages - 1,80 €

L'unanimité peut-elle être un critère de la vérité ?

||L'interrogation qui nous retient porte sur l'unanimité, dont nous nous demandons si elle peut être un critère de la vérité. Ici l'unanimité désigne l'identité d'opinions ( ou d'intentions ) entre tous les membres d'un groupe, c'est-à-dire une concordance totale de ceux-ci dans leur façon de voir. Quant à la vérité, dont l'unanimité pourrait peut-être...

3 pages - 1,80 €

La vérité relève-t-elle de ce qui est démontrable ?

||Celui qui recherche la vérité, et c’est là l’un des grands enjeux du philosophe, se trouve rapidement devant l’impossibilité de la reconnaître aisément lorsqu’il la rencontre : en effet, celle-ci se définit d’après Saint Thomas d’Aquin comme « adéquation entre l’intellect et la chose », entre l’objet et sa réalité. Or la réalité d’un...

4 pages - 1,80 €

Commentez et discutez cette pensée de André Lalande : « La véritable personnalité morale, que l'on confond avec l'individualité, s'en dégage au contraire par degrés, à mesure qu'un être progresse dans la voie de la ressemblance et de l'unité humaine. »

|| Introduction. — On confond dans bien des doctrines individualité et personnalité (la morale personnelle consistant à développer l'individualité). Un penseur contemporain qui combat les Illusions évolutionnistes, André Lalande, distingue et même oppose ces deux notions lorsqu'il écrit...   1re partie. — Cette pensée peut étonner ; elle est contraire à plusieurs tendances de...

1 page - 1,80 €

L'humanité s'oriente-t-elle vers une organisation internationale groupant tous les peuples ?

|| Introduction. — L'histoire nous montre la formation successive de groupements humains de plus en plus vastes. Le mouvement qui a conduit de la tribu à la peuplade, et de la peuplade à la nation moderne, paraît conduire à une société internationale organisée. 1re partie. — Origines économiques et juridiques de cette organisation. Elle...

1 page - 1,80 €

Quels sont les différents sens du mot idéalisme ? peut-on trouver un lien entre eux ?

|| Introduction. — Dire d'un homme qu'il est un idéaliste, c'est, selon les uns, le louer, selon d'autres, le critiquer. C'est que le mot idéalisme a des significations diverses. On peut distinguer : 1e partie.  A. — L'idéalisme moral : le devoir et les sentiments moraux supposent un idéal ; car l'homme se représente une...

1 page - 1,80 €

La vérité scientifique suppose-t-elle de ne pas croire ?

xxx ?||               La vérité peut se définir, de façon simple, comme ce qui est le critère qui vrai et du faux, c’est-à-dire plus spécifiquement la vérité-correspondance donc l’accord entre l’idée et la chose. Il y a aussi la vérité-cohérence. La croyance semble être le contraire du savoir, de la certitude. Elle paraît prendre sa...

6 pages - 1,80 €

Ferdinand Alquié vous semble-t-il avoir bien défini l'amour surréaliste quand il écrit : « L'amour, entendons l'amour passion, prend d'emblée, dans les préoccupations surréalistes, la première place. En lui se retrouvent tous les prestiges de l'Univers,

|| Texte riche, qui recouvre un nombre assez important de thèmes relatifs à l'amour surréaliste. L'idée centrale est cependant que l'amour, et donc la femme, constitue pour les surréalistes comme un intercesseur privilégié entre eux et les grandes révélations : « C'est de l'amour que les surréalistes attendent la grande révélation. » On...

5 pages - 1,80 €

Commentez, en l'appliquant à notre époque, ce jugement de Goethe : « La littérature nationale, cela n'a plus aujourd'hui grand sens; le temps de la littérature universelle est venu et chacun doit travaillera hâter ce temps. » ?

||Goethe vit dans une Europe en proie au « mouvement des nationalités ». Comme tout écrivain de son époque et de son milieu il est partagé entre le désir de favoriser l'essor d'un sentiment national en créant une littérature propre à son pays, et la tendance opposée, celle qui consiste à dépasser le cadre...

2 pages - 1,80 €

Vigny, et bien d'autres après lui, ont accusé la technique d'enlever au monde sa beauté. Montrez que vous comprenez cette position et expliquez la vôtre ?

|| Introduction    La révolution industrielle et ses conséquences : chemins de fer, usines, barrages, lignes électriques qui nuisent à la beauté des paysages. D'où une levée de boucliers contre la technique : Vigny et tout le courant d'opinion qui se situe dans le prolongement de cette réaction.   Première partie : la technique contre la...

1 page - 1,80 €

En y mêlant de la fantaisie romanesque, Rabelais nous a donné dans l'abbaye de Thélème son idéal de vie. Des gens « libères, bien nés et bien instruits » y font « ce qu'ils veulent ». C'est-à-dire qu'ils lisent, étudient, écrivent en vers et en prose, ch

||Un pareil sujet comporte d'abord deux exposés analytiques d'idées: l'analyse de la doctrine de Rabelais dans l'abbaye de Thélème et l'analyse générale de la doctrine de Montaigne. C'est en effet après une révision exacte de cette doctrine que vous pourrez la comparer comme il convient à celle de Rabelais. La matière du sujet vous...

1 page - 1,80 €

Les Goncourt ont écrit dans leur journal : Voltaire est immortel et Diderot n'est que célèbre. Pourquoi ? Voltaire a enterré le poème épique, le conte, le petit vers, la tragédie. Diderot a inauguré le roman moderne, le drame et la critique d'art. L'un e

|| Les intentions des Concourt sont claires : à leurs yeux, Voltaire représente un Classique sur le déclin, Diderot un préromantique et même un précurseur du roman réaliste du XIXe siècle. Ce jugement est-il justifié? Développement. a) Voltaire, le dernier des Classiques. b) Diderot, le premier génie de la France nouvelle. Cette partie du jugement...

1 page - 1,80 €

L'UNITÉ DE ROUSSEAU: Peut-on trouver un principe commun qui explique et comprenne les oeuvres si diverses de Rousseau ?

||La diversité des œuvres de Rousseau est incontestable :  à ses débuts, il hésite entre la chimie, la musique et la littérature. Arrivé à l'âge mûr, il écrit des Discours philosophiques, des romans (la Nouvelle Héloïse, l'Emile), des traités politiques (le Contrat Social). Cependant n'y a-t-il pas un principe qui se retrouve dans ces...

1 page - 1,80 €

Expliquer et commenter ce vers où André Chénier a résumé sa théorie poétique : "Sur des pensers nouveaux faisons des vers antiques".

||Ce vers est extrait du poème l'Invention, qui devait servir de préface à l'Hermès, épopée de la pensée moderne. Il contient à la fois la deuxième manière de concevoir l'imitation des Anciens et le problème de la poésie scientifique.    L'antithèse entre pensers nouveaux et vers antiques est expliquée par le contexte :  Tous...

1 page - 1,80 €

L'expression du jugement personnel de Montaigne dans les Essais fait-elle de cet auteur un critique sévère de la société de son temps ?

||Michel Eyquem de Montaigne a entrepris de dicter les Essais autour de 1572. Les Essais se nourrissent autant de son expérience d'homme dévoué à la communauté (Montaigne fut Maire de Bordeaux) autant que de son expérience des lecture de l'humanisme dans la « retraite » de sa « librairie ». Montaigne publie les livres I et II à...

4 pages - 1,80 €

L'autorité politique peut-elle dériver d'une relation naturelle ?

||  L’autorité est une relation de personne à personne ; en effet, un objet n’a pas, semble-t-il, d’autorité sur un autre objet ou sur une personne. Plus précisément, l’autorité hiérarchise, spatialise les individus en les distinguant les uns des autres. On parle en effet de l’autorité d’un père « sur » ses enfants, d’un maître « sur » ses disciples...

4 pages - 1,80 €

La Fontaine avait beaucoup de goût pour les lectures et discussions philosophiques. Il lisait, s'il faut l'en croire, Platon; il discutait le système de Descartes; il s'engouait, grâce à son ami Bernier, de la philosophie de Gassendi, etc. Dans quelle me

||Il y a lieu, tout d'abord, d'éviter une méprise. Ne pas confondre philosophie et morale. La nature de la morale de La Fontaine n'en fait pas un philosophe. On n'est pas nécessairement un philosophe parce qu'on dit : « La raison du plus fort est toujours la meilleure — Ne forçons pas notre talent...

2 pages - 1,80 €

« A chaque jour suffit sa peine. » Analysez ce proverbe et montrez-en la portée morale. ?

|| Faisons chaque jour notre tâche sans défaillance et sans exagération: la  succession des semaines judicieusement remplies formera une existence bien équilibrée. Tout dans la nature nous enseigne l'alternance du travail et de la détente. L'accomplissement de notre devoir comporte non un labeur ininterrompu, mais des efforts répétés souvent et régulièrement. « A chaque ...

1 page - 1,80 €

De quelle façon faut-il interpréter ce mot devenu proverbial : « Charité bien ordonnée commence par soi-même » ?

|| Nous avons parfaitement le droit de nous aimer, et ce sentiment n'est blâmable que quand il nous porte à sacrifier autrui à notre égoïsme. Aucun précepte moral ne nous interdit d'être aussi bons pour nous que pour le prochain, et ce que nous avons acquis pour notre bien nous permet souvent d'être utile aux...

1 page - 1,80 €

De quoi s'autorise le politique pour gouverner ?

|| Le politique, que ce soit la personne du monarque, un petit groupe de personnes (dans le cas d’une aristocratie), ou l’institution du gouvernement, a pour fonction de gouverner, c’est-à-dire d’organiser la vie d’une collectivité sur un territoire donné, et d’assurer sécurité, paix et satisfactions matérielles à cette communauté. Le politique a donc une fonction...

2 pages - 1,80 €

Vous développerez, autant que possible à l'aide de souvenirs personnels et précis, ces lignes de George Sand : « Oh ! Quel est celui de nous qui ne se rappelle avec amour les premiers ouvrages qu'il a dévorés ou savourés ? La couverture d'un bouquin poud

||La vie cultive, façonne les dispositions innées de l'enfant pour en faire un homme dans le coeur duquel subsisteront néanmoins les premiers sentiments, les premières impressions. Aussi est-ce avec ferveur que vous revoyez, devenu grand, les témoins et les confidents de votre enfance, jouets, livres, livres surtout. Leur consultation vous rappelle de chers souvenirs: citer comme exemple des...

2 pages - 1,80 €

« Deux sûretés valent mieux qu'une », dit-on souvent. Expliquez le sens de ce proverbe et donnez votre opinion. ?

|| Nous devons nous prémunir contre une erreur ou un oubli toujours possibles, nous méfier des apparences, de nos jugements et, d'une façon générale, prendre des précautions contre l'enthousiasme et la légèreté. Ceci s'applique non seulement aux actes de la vie, mais aux appréciations que nous portons sur les autres. Nous sommes si incertains dans...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez ce proverbe: « C'est en forgeant qu'on devient forgeron ». ?

|| C'est en répétant souvent les mêmes efforts qu'on devient habile à faire un travail ; tel le forgeron qui façonne une pièce, tel l'enfant qui apprend à lire, le futur musicien qui exécute de nombreux exercices. Et cela est vrai aussi bien pour une entreprise manuelle que pour une œuvre morale, pour la formation...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com