Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : sens

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 >>

3277 dissertations trouvées

Les romantiques voyaient dans l'affectivité le facteur essentiel du travail créateur. Pourtant, Diderot nous dit : « Les grands poètes, les grands acteurs, et peut-être en général tous les grands imitateurs de la nature sont les êtres les moins sensibles

||CONSEILS PRELIMINAIRES    1. Le sujet exige une certaine culture, une connaissance assez approfondie des théories esthétiques du XVIIIe et du XIXe siècles, connaissance qui d'ailleurs ne dépasse pas les possibilités d'un bon élève. Il reste préférable, pour ne pas s'engager dans un contre sens à propos de la formule de Diderot, d'avoir lu...

4 pages - 1,80 €

Peut-il exister une pensée pure de tout élément sensible ?

|| CONSEILS PRELIMINAIRES    1. Le sujet renvoie à première vue à des recherches récentes de la psychologie : expériences de l'Ecole de Wurzburg sur « l'intentionnalité », opérées à l'aide de tests destinés à déceler des orientations de la pensée qui préexistent à l'objet de cette pensée. Ne pas commettre de contresens sur l'interprétation...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette pensée de G. Bachelard : « L'essence même de la réflexion, c'est de comprendre qu'on n'avait pas compris. » ?

||  CONSEILS PRELIMINAIRES 1. La pensée de Bachelard est rédigée dans un style apparemment paradoxal où la compréhension est définie comme l'opération par laquelle on comprend qu'on n'avait pas compris. Rapprocher de la formule de James : « La volonté de croire, lorsqu'elle est consciente, devient une raison de douter. » Bachelard fait allusion...

2 pages - 1,80 €

En quel sens faut-il s'étudier pour se connaître ?

|| Problème : Maintenant que sont éclairé les différents champs de significations constituant les trois notions principales qui entrent dans la composition de l’énoncé, reformulons-en le problème. Celui-ci doit se concevoir sur le mode d’une implication conditionnelle. Mais cette dernière y reste implicite. En effet, la tournure de l’énoncé laisse à penser qu’il...

2 pages - 1,80 €

On a souvent reproché à Rimbaud de manquer de sensibilité. Les premières oeuvres justifient-elles cette accusation ?

||Rimbaud lui-même semble s'être plu à accréditer cette réputation. Dans son désir de ne pas être comme tout le monde et d'étonner, il a pu faire croire à sa famille et à son entourage qu'il était dénué d'affection. Le refus de se plier à la discipline maternelle, de préparer son baccalauréat, d'envisager un métier...

2 pages - 1,80 €
2 pages - 1,80 €

La physique est-elle la science du sensible ?

||Dans la science et la philosophie grecques, l'être était identifié à l'intelligible, et l'intelligible considéré comme le seul objet d'une science véritable. De ce fait, la science avait un objet éternel, immuable ; elle était, chez Platon par exemple, soit une mathématique, soit une dialectique atteignant les essences et les rapports entre les essences....

1 page - 1,80 €

Les différents sens du mot "EXPERIENCE" ?

||Il faut nous arrêter sur cette notion d'expérience qui, dans le cours de l'histoire des idées philosophiques et scientifiques a pris plusieurs sens. La plus couramment répandue de ces significations est celle que l'on trouve dans des expressions telles que « Cet homme a beaucoup d'expérience », « les vieillards ont toujours de l'expérience...

1 page - 1,80 €

Le dialogue n'est-il possible que dans la mesure où les interlocuteurs doutent de ce qu'ils pensent, ou bien est-il compatible avec des convictions ?

||Le dialogue n'est-il possible que dans la mesure où les interlocuteurs doutent de ce qu'ils pensent, ou bien est-il compatible avec des convictions? La question repose sur un paradoxe : la conviction semble s'opposer à l'ouverture d'esprit que demande le dialogue. Pourtant, si l'on ne croyait jamais avoir raison, si l'on doutait toujours, le...

1 page - 1,80 €

LE PROBLÈME DE LA VÉRITÉ DE L'ATTITUDE DU SENS COMMUN A L'ATTITUDE PHILOSOPHIQUE ?

||A) Analyse de la conception commune de la notion de « vérité »    Plus ou moins clairement suivant le degré de son instruction, l'homme du commun sait que la science et la philosophie se donnent pour objet la recherche de la vérité. Mais il fait, dans son expérience courante, un usage de la notion...

2 pages - 1,80 €

Imagination et réalité se contredissent-ils nécessairement ?

|| *Il est question ici d'une contradiction : la contradiction est une forme d'opposition très forte entre deux notions, qu'Aristote repérait déjà dans l'Organon. Il ne faut pas confondre contradiction et contrariété : la contradiction implique que de deux propositions opposées l'une ou l'autre soit vraie, à l'exclusion de toute autre (règle du tiers...

4 pages - 1,80 €

Notes de cours: L'irrationnel et le sens. ?

|| La rationalité caractérise un mode de connaissance du monde régi par l'ordre construit d'un discours. Le discours est rationnel dans la mesure seulement où il est logiquement ordonné comme un "modèle" formel susceptible d'une cohérence définie et constante, permettant la déduction et le calcul. Mais, si la simple cohérence interne soumise aux...

4 pages - 1,80 €

Quelle est l'origine de la représentation de Dieu ?

||Quelle que soit notre attitude philosophique ou religieuse, que nous soyons croyants ou athées, nous avons de Dieu une certaine représentation. Au XVIIe siècle, on aurait dit : nous avons tous une idée de Dieu, mais à l'usage du mot « idée », il est de prime abord préférable de substituer celui du mot...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com