Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : l etre

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 >>

3713 dissertations trouvées

Le bonheur doit-il etre une affaire privée ou d'Etat ?

  Ces deux définitions du bonheur, que ce soit comme une affaire d?Etat ou comme une affaire privée, sont antagonistes mais surtout, elles engagent toutes deux des conséquences néfastes. Comment alors définir le bonheur sans être en contradiction avec le sens commun (être heureux = être dans un état de bien-être social) sans pour autant négliger la liberté des...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il un être de nature ?

Ne peut-on alors penser que si nous entendons la nature en un sens plus précis, comme ce qui est hors de toute manifestation de la culture, nous ne pouvons plus affirmer que l?homme se définit comme être de nature ? Kant ne nie pas qu?il y ait chez l?homme des tendances et des dispositions placées en lui par la...

2 pages - 1,80 €

L'humanisme peut-être considéré comme un mouvement d'optimisme ?

Mais cette lecture de l?humanisme (comme optimisme) n?est-elle pas réductrice et ne manque-t-elle pas les conséquences existentielles lourdes qu?un tel courant constitue ?     II-          L?humanisme : un mouvement aux conséquences loin de l?optimisme, ou la position d?un existentialisme angoissant   ·         Il s?agit à présent de centrer notre analyse à partir de l?analyse sartrienne de l?existentialisme ainsi conçu par lui comme un humanisme (titre de...

3 pages - 1,80 €

Seuls les simples d'esprits peuvent-être heureux ?

C?est donc un bonheur bien inconstant que celui de l?idiot ; il ne mérite pas, par conséquent, le titre de bonheur.   - Le bonheur, en effet, se caractérise par sa stabilité face au caractère fuyant et éphémère du temps en tant que devenir incessant. L?ataraxie des stoïciens, qui est, elle aussi, absence de troubles, inclut ainsi la connaissance : la physique...

2 pages - 1,80 €

Peut-on être prisonnier de soi-même ?

||Hamlet est toujours absorbé par ses réflexions, ses doutes l’empêchent d’agir, Shakespeare nous peint le portrait d’un homme paralysé, prisonnier de lui-même. Nos incapacités et nos défauts nous font parfois ressentir nos limites et nous nous sentons prisonniers de nous-mêmes. Il faut d’abord poser que nos limites viennent de notre finitude. Les limites qu’on...

5 pages - 1,80 €

Faut-il avoir un don pour être artiste ?

Faut-il avoir un don pour être artiste ?||  Lorsque nous disons qu’il « faut faire » ou qu’il « faut avoir » quelque chose, nous énonçons l’existence d’une nécessité. Il apparaît nécessaire de faire ou d’avoir quelque chose, soit parce que cette action ou cette chose ont une valeur intrinsèques qui font d’elles des fins légitimes de notre action,...

4 pages - 1,80 €

Pourquoi l'homme n'est plus un être naturel dès lors qu'il est cultivé ?

Pourquoi l'homme n'est plus un être naturel dès lors qu'il est cultivé ?|| Un homme cultivé est, au sens restreint, celui qui dispose d'une formation et/ou d'un savoir relativement étendu dans un ou plusieurs domaines précis de connaissance : ainsi on dira de tel homme qu'il a une bonne culture musicale, mathématique, etc. Mais ce...

4 pages - 1,80 €

La solitude est-elle un moyen d'être libre ?

La solitude est-elle un moyen d'être libre ?...

3 pages - 1,80 €

Est-il suffisant de suivre la morale établie pour être moral ?

            ● C?est ce que met en évidence Hannah Arendt dans Eichmann à Jérusalem. Elle analyse l?attitude du nazi Eichmann lors de son procès à Jérusalem, et montre la bonne conscience avec laquelle il appliquait la loi du 3ème Reich. Cet homme était d?autant plus dangereux qu?il était convaincu d?être le défenseur d?une cause absolument morale, et d?être...

3 pages - 1,80 €

EST-IL DERAISONNABLE DE VOULOIR ETRE HEUREUX ?

Ainsi, nous devons toujours être raisonnables et envisager les choses avec raison. Par exemple, si je perds mon fils, je ne dois pas pleurer, ni être triste, mais il me faut me raisonner et me dire que ce fils n?était pas à moi, et que celui qui me l?a donné me l?a reprit. Ainsi nous comprenons que l?homme...

4 pages - 1,80 €

L'esprit pourrait-il n'être ni matériel ni immatériel ?

..). Marx combattra cette conception hégélienne de l?esprit. En dernière instance, la philosophie de Hegel est un monisme. Elle récuse expressément, et même aigrement, le dualisme. Il n?y a qu?une substance, et c?est l?esprit. Les « choses », la nature, les êtres finis ne sont que des instances subordonnées, relatives et éphémères qui se dessinent...

2 pages - 1,80 €

Peut-on être désintéressé du bonheur social ?

Deux principes se trouvent ainsi déterminés : « 1) Tout homme doit posséder le même droit au système le plus large de mêmes libertés fondamentales s?accordant avec un système identique pour tous les autres ; 2) Les inégalités sociales et économiques doivent prendre une forme telle que l?on puisse attendre raisonnablement qu?elles servent l?intérêt de chacun, et qu?elles soient liées à...

4 pages - 1,80 €

Désirer le bonheur est-ce s'empêcher d'être heureux ?

|| En posant la question, « désirer le bonheur, est ce s’empêcher d’être heureux » il semble que nous posons une question pour le moins étrange. En effet, nous pouvons dire qu’il est certain que lorsque nous désirons le bonheur, nous nous empêchons d’être heureux, dans la mesure où le désir est la tension vers quelque...

3 pages - 1,80 €

La nature de l'homme peut-elle étre définie ?

Autrement, dit, on définit ainsi l'homme par son intelligence supérieure par rapport aux animaux. De plus, ce qui fait sa distinction la plus évidente avec les animaux est sa conscience de lui-même, c'est-à-dire la réflexivité de sa pensée. - Mais il semble que la raison humaine soit davantage une « capacité » de l'homme qu'une...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com