Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : hommes

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 >>

3726 dissertations trouvées

L'homme est-il un être de nature ?

Ne peut-on alors penser que si nous entendons la nature en un sens plus précis, comme ce qui est hors de toute manifestation de la culture, nous ne pouvons plus affirmer que l?homme se définit comme être de nature ? Kant ne nie pas qu?il y ait chez l?homme des tendances et des dispositions placées en lui par la...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il encore un animal ?

L'homme est-il encore un animal ?...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il une réalité à part ?

L'homme est-il une réalité à part ?...

6 pages - 1,80 €

Pourquoi l'homme n'est plus un être naturel dès lors qu'il est cultivé ?

Pourquoi l'homme n'est plus un être naturel dès lors qu'il est cultivé ?|| Un homme cultivé est, au sens restreint, celui qui dispose d'une formation et/ou d'un savoir relativement étendu dans un ou plusieurs domaines précis de connaissance : ainsi on dira de tel homme qu'il a une bonne culture musicale, mathématique, etc. Mais ce...

4 pages - 1,80 €

L'idée d'inconscient fait-elle de l'homme le jouet de ses pulsions ?

      Antithèse pragmatique : les pathologies pulsionnelles Cependant, contre cette thèse, nous dirons que l'individu n'est pas entièrement libre de contrôler ses pulsions. Celles-ci peuvent devenir pathologiques, telles les pulsions de mort d'un individu en proie à une grande détresse, et relèvent de la médecine plutôt que d'un libre contrôle par une volonté prétendument toute puissante. Nous dirons donc que...

2 pages - 1,80 €

Qu'est ce que la vie en société apporte à l'homme ?

    I.                   La société est essentielle à l?homme.   Comme le montre Aristote, « l?homme est un animal politique ». Autrement dit, il prend place naturellement au sein de la société. L?homme n?est pleinement homme qu?au sein de la société, c'est-à-dire qu?entend qu?il s?inscrit comme citoyen. La société est naturelle à l?homme en ceci qu?elle provient d?antécédents naturels. En effet la plus ancienne et...

4 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qu'un homme de goût ?

Au contraire, le goût semble être le domaine de la consommation, de l?absorption, de l?éphémère et du plaisir immédiat excluant toute réflexion, de sorte que l?homme de goût peut être défini comme étant un jouisseur, un hédoniste. ·         Cependant, le goût peut aussi avoir un sens métaphorique qui désigne la faculté d?apprécier, moins ce qui est agréable, que ce qui est...

4 pages - 1,80 €

Faut-il dire que la société dénature l'homme ou qu'elle l'humanise ?

Le raisonnement est le suivant: l'homme possède le langage, le langage permet la communication, la communication n'a de sens qu'en société, l'homme est donc un animal fait pour vivre en société. Aristote va plus loin. Un homme seul ne peut atteindre le bonheur. L'homme est à ce point fait pour la société, que l'ermite retiré du monde ne...

3 pages - 1,80 €

La nature de l'homme peut-elle étre définie ?

Autrement, dit, on définit ainsi l'homme par son intelligence supérieure par rapport aux animaux. De plus, ce qui fait sa distinction la plus évidente avec les animaux est sa conscience de lui-même, c'est-à-dire la réflexivité de sa pensée. - Mais il semble que la raison humaine soit davantage une « capacité » de l'homme qu'une...

2 pages - 1,80 €

La technique est-elle plus dangereuse pour l'homme que pour la nature ?

La technique est-elle plus dangereuse pour l'homme que pour la nature ?|| La transformation du donné, de la chose immédiate, qu’implique le travail n’est-elle pas indispensable pour se délivrer de la nécessité des lois de la nature ? la technique n’est-il pas finalement l’origine de toute culture ? De plus, grâce à la technique l’homme progresse...

3 pages - 1,80 €

Le conflit est-il nécessaire à l'existence de l'homme ?

Mais le mal ici n'a pas pour fonction de rendre l'homme meilleur.      b. Littérature et psychanalyse montreront que le mal est fondamentalement en l'homme. Ainsi le mal (un viol) peut lui-même s?expliquer par le mal (le violeur fut aussi victime d'un viol), et c'est cette origine souvent lointaine (l'inconscient) dans le psychique...

2 pages - 1,80 €

Le désir de vérité est-il naturel aux hommes ?

  1.2  La langue est la meilleure et la pire des choses.   Le fabuliste Esope est notamment connu pour sa définition de la langue qui tend à en faire la meilleure et la pire des choses. En effet elle n?est pas seulement la source de la vérité mais elle est aussi celle de la fausseté.   1.3  L?homme dans le contexte religieux est...

3 pages - 1,80 €

L'homme est-il condamné à interpréter les signes ?

..) du contenu latent. Par une ruse du rêve, le déplacement est ce procédé par lequel un détail insignifiant dans le récit rêvé acquiert dans l'interprétation une valeur centrale.   - En démêlant ses rêves, l?homme doit recomposer leur trame et doit leur donner du sens. Interpréter justement tous les signes véhiculés dans le rêve, cela revient à mieux connaître...

2 pages - 1,80 €

La conscience exclut-elle l'homme de l'animalité ?

Il faut préciser ici ce que l'on doit entendre par le terme conscience : en effet, la conscience perceptive ne semble pas réservée à l'homme, dans la mesure où l'animal oriente également son comportement par rapport aux modifications des circonstances du monde. Mais la conscience se limite-t-elle à une seule adaptation à l'extérieur ? Si non, qu'implique-t-elle de...

3 pages - 1,80 €

La raison libère-t-elle l'homme ?

La liberté dont nous parlons ici diffère de la première. Deux acceptions de la liberté s?opposent : une liberté négative ou illimitée ou une liberté positive nécessairement contrainte. La première liberté est problématique dans la mesure où l?absence de limites correspond à une absence de détermination. Or celle-ci remet en cause sa viabilité même. Dans les Démons de Dostoïevski...

4 pages - 1,80 €

LES HOMMES SE HAISSENT ILS NATURELLEMENT ?

Ainsi, c?est parce que les immigrés sont souvent perçus et présentés comme une menace( dans les emplois, la sécurité,...) pour le pays qui accueille qu?une haine se développe à leur égard. Gusdorf dans la vertu de la force montre ainsi que la haine envers autrui naît lorsque ce dernier fait obstacle pour la satisfaction de mon désir. L?envie me...

6 pages - 1,80 €

L'homme est-il naturellement bon ?

L'homme n'est donc pas naturellement bon.   III. L'homme a une capacité innée d?être bon. Mais pour actualiser cette capacité il doit justement s'arracher à l'ordre de la nature.               Ce qui fait que l'homme ne peut pas être naturellement bon au sens où il viserait une conformité de...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il naturellement bon ?

Cette conscience psychologique, c?est la perception du monde et c?est aussi le mouvement de réflexion _ celui qui fait retour sur nous même. Cette conscience psychologique se prolonge par la conscience morale : c?est par elle que le sujet juge de la valeur morale de ce qu?il voit, ou de ses actes. Pour Rousseau, c?est cette conscience morale qui...

2 pages - 1,80 €

Quel intérêt présentent, pour la connaissance de l'homme, la psychologie de l'enfant et la psychologie pathologique ?

La folie n'était qu'un argument du scepticisme, argument qu'on invoquait pour mettre en doute notre pouvoir de connaître. Ici encore des recherches qui n'étaient à l'origine qu'empiriques ou expérimentales orientèrent la psychologie théorique dans une voie entièrement nouvelle. C'est en tant que médecins que Charcot et Babinsky étudièrent l'hystérie dans la deuxième moitié du xixe siècle. Mais bientôt,...

2 pages - 1,80 €

Pourquoi l'homme commet-il des erreurs ?

|| Nous pouvons commettre des erreurs dans de multiples circonstances : de l’erreur de l’écolier lorsqu’il recopie un phrase, à l’erreur du scientifique lorsqu’il élabore une théorie qui s’avère par la suite être fausse, il existe de multiples degrés d’erreur. Nous pouvons aussi bien nous tromper dans les choix existentiels que nous faisons que dans...

8 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com