Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : l art

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 >>

3391 dissertations trouvées

Le langage ne traduit-il qu'une faible partie de notre pensée, ou faut-il dire avec un philosophe contemporain « Toute pensée est inséparable de son expression et ne vaut que ce que vaut cette expression elle-même. » ?

||Pour DESCARTES et au sens large, la pensée englobe toute la vie intérieure. Dans ce sens, le langage ne traduit qu'une faible partie de notre pensée : la vie affective est inexprimable avec ses nuances propres et sa complexité. Dans la vie intellectuelle elle-même, précisément dans la mesure où elle se mêle d'éléments extra-intellectuels, en particulier de sentiments, il...

1 page - 1,80 €

On admet généralement que la raison est susceptible, au moins dans certains cas, de triompher des passions. Comment cela est-il psychologiquement explicable et quel genre de réalité psychologique faut-il, pour le comprendre, attribuer, d'une part à la ra

||INTRODUCTION. - Il arrive parfois d'entendre dire : « C'est un joueur ou un fumeur incorrigible ! » Et cependant, certains joueurs ou fumeurs invétérés parviennent à triompher de leur passion et à se corriger, soit d'un seul coup, soit par des efforts répétés. On attribue cette guérison à la raison ou à la volonté guidée par la...

2 pages - 1,80 €

Discutez ce jugement de Fustel de Coulanges : « L'histoire n'est pas un art mais une science pure. » ?

||INTRODUCTION. — L'histoire a commencé avec l'épopée dans laquelle l'auteur, cherchant avant tout à faire oeuvre d'art, embellissait le réel qui, souvent, se perdait dans les ampliations légendaires. Mais de nos jours, les historiens prétendent bien c'en tenir rigoureusement au réel et ne rien sacrifier de la vérité à des préoccupations esthétiques. Un des...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette opinion de Jean Giraudoux : « Le spectacle est la seule forme d'éducation morale ou artistique d'une nation. Il est le seul moyen par lequel le public, le plus humble et le plus lettré, peut être mis en contact avec les plus haut

||Cette réflexion est tirée d'un Discours sur le théâtre prononcé le 19 novembre 1931 au banquet de l'Association parisienne des anciens élèves du lycée de Châteauroux. La voici rétablie dans son intégrité et dans son contexte.La question du théâtre et des spectacles, qui a joué un rôle capital et parfois décisif dans l'histoire des...

3 pages - 1,80 €

Le terme "intelligent" a-t-il le même sens quand on l'emploie pour qualifier l'homme en général ou tel homme en particulier ?

||INTRODUCTION. - Dans le petit Larousse, les deux premiers sens du terme « intelligence » sont ainsi présentés : « Faculté de connaître, de comprendre : l'intelligence distingue nettement l'homme des animaux. Compréhension nette et facile : avoir l'intelligence vive. » Les exemples fournis à l'appui des définitions montrent clairement la distinction que...

2 pages - 1,80 €

Quel parti l'étude sociologique peut-elle tirer de la considération des arts et de la littérature ?

||Quel parti l INTRODUCTION. - Il est permis d'envisager les arts du point de vue sociologique. En effet, quoique la création soit personnelle, elle est destinée à une communauté qui a formé le créateur et qui se reflète dans son oeuvre. Mme de STAËL étudie « la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions...

2 pages - 1,80 €

Commentez ces mots de Leibniz : « Il y a dans toute erreur une part de vérité. » ?

||INTRODUCTION. -- Commettre une erreur « c'est affirmer ce qui est faux », c'est-à-dire le contraire de la vérité. Comment dès lors comprendre les mots de LEIBNIZ, pour qui toute erreur recèle une part de vérité ? Avant d'établir le bien-fondé de ce jugement paradoxal, il importe de faire quelques distinctions.I. — DISTINCTIONS ...

2 pages - 1,80 €

« L'étude de l'histoire littéraire est destinée à remplacer en grande partie la lecture directe des Oeuvres de l'esprit humain. » A cette affirmation de Renan, Lanson répond dans l'avant-propos de son Histoire de la Littérature française : « Je voudrais

||Nouvelle page 1 INTRODUCTION. -- Les siècles passés nous ont transmis une production littéraire immense et nos bibliothèques, par suite des progrès de l'imprimerie et de l'extension de la culture, s'accroissent tous les jours. Il y a de quoi se perdre dans cette masse de livres dont les érudits eux mêmes ne peuvent lire qu'une...

3 pages - 1,80 €

Boileau conseillait en 1674: « Jamais de la nature il ne faut s'écarter. » En 1824, Hugo s'écrie à son tour : « La nature, donc, la nature et la vérité ! » Pensez-vous que le mot « nature » ait le même sens pour ces deux écrivains ?

||Les oppositions entre époques littéraires peuvent paraître parfois un peu schématiques, et si l'on étudie de plus près les auteurs eux-mêmes, on constate souvent que plusieurs réunissent en eux des tendances propres à des moments divers; certains surtout, venant à une période de transition, rendent moins virulentes les incompatibilités d'écoles. Au contraire, les théoriciens...

3 pages - 1,80 €

« La psychologie, écrit Ribot, sera purement expérimentale : elle n'aura pour objet que les phénomènes, leurs lois, leurs causes immédiates; elle ne s'occupera ni de l'âme, ni de son essence, car cette question, étant au-dessus de l'expérience et en deho

||INTRO. — Le Dictionnaire de l'Académie de 1935 se contente encore de la définition qu'on lit dans l'édition de 1835 : « Psychologie : Partie de la philosophie qui traite de l'âme, de ses facultés et de ses opérations ». Or, dès 1870, dans son introduction à La psychologie anglaise contemporaine, après avoir consacré...

4 pages - 1,80 €

Réagissant à la création d'Électre, le critique de théâtre Robert Kemp écrivait à propos de Giraudoux : « Ce merveilleux improvisateur s'est aussi peu soucié que possible de mesurer, d'équilibrer sa pièce.» Partagez-vous cette opinion ?

||La citation contient un reproche à peine voilé de désinvolture et de dilettantisme. En apparence l'accusation est fondée, mais elle ne résiste pas à l'examen. I. Une accusation en apparence fondée... Que l'on analyse la structure de la pièce, le texte des scènes ou la dramaturgie d'ensemble, tout semble marqué par le déséquilibre,...

2 pages - 1,80 €

« Le spectacle est la seule forme d'éducation morale ou artistique d'une nation », affirme Giraudoux (« Discours sur le théâtre » dans Littérature, 1941).Vous commenterez cette position du dramaturge en vous appuyant sur Électre. ?

||Giraudoux se fait une très haute idée du théâtre, auquel il assigne une fonction éducative, tant sur le plan moral qu'artistique. Même si l'on peut contester que le théâtre remplisse seul cette mission, il n'en demeure pas moins vrai que le dramaturge se propose d'éveiller ou d'affirmer chez le spectateur le goût des graves...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble d'une personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||INTRODUCTION. — Des analyses comme celles du théâtre de Corneille, en nous faisant assister à la lutte du sentiment du devoir contre la passion, nous ont habitués à considérer la conscience comme un lieu où s'affrontent des puissances ennemies et irréductibles. Cette conception risque d'être ensuite renforcée par l'étude analytique de l'activité de l'homme...

3 pages - 1,80 €

Au sujet de la personnalité, appréciez cette remarque de SARTRE : « J'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui... Autrui est le médiateur entre moi-même et moi-même. » ?

||Voici d'abord la demi-page d'où sont extraites les deux phrases soumises a notre appréciation : le texte de l'auteur cité est en caractères gras; entre parenthèses et en caractères romains, nous ajoutons quelques commentaires. "... bien que certaines formes complexes et dérivées de la honte puissent apparaître sur le plan réflexif (c'est-à-dire en...

3 pages - 1,80 €

Commentez et discutez cette formule de J.-P. Sartre : « Il n'y a pas, il ne saurait y avoir d'images dans la conscience, mais l'image est un certain type de conscience. L'image est un acte et non une chose. » ?

||INTRODUCTION. — Au siècle dernier, les images mentales jouaient un rôle capital en psychologie. Pour tous, elles expliquaient la plupart des souvenirs et l'activité automatique de l'esprit plus connue sous le nom d'association des idées. Pour les empiristes, toutes nos connaissances se réduisaient à des images et s'ils parlaient d'idées, ce mot était pris comme synonyme d'images, comme...

4 pages - 1,80 €

La psychologie appartient-elle, selon vous, à l'ordre des Lettres ou à l'ordre des Sciences ?

||INTRODUCTION. - Jusqu'aux temps modernes, « philosophie » était synonyme de « savoir désintéressé », et la discipline désignée par ce nom englobait toutes les sciences. Mais celles-ci se sont progressivement détachées du tronc sur lequel elles avaient apparu, et nous observons aujourd'hui ce fait dont l'habitude nous empêche de voir l'étrangeté : la philosophie relève, non de...

3 pages - 1,80 €

« Il y a deux passés : le passé qui a été et qui est aboli, le passé qui dure encore pour nous comme partie intégrante de notre présent. » Expliquez et discutez cette pensée. ?

||Le présent possède une certaine épaisseur, pensait Bergson. Au regard de l'expérience psychologique, le présent pur n'est qu'une notion idéale. « Que si, au contraire, vous considérez le présent concret et réellement vécu par la conscience, on peut dire que ce présent consiste en grande partie dans le passé immédiat. » Bergson, en écrivant...

3 pages - 1,80 €

L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?

|| Introduction :   L’histoire, érigée en discipline scientifique, exige l’objectivité en tant qu’elle se donne comme « réalité historique ». L’histoire constitue la connaissance de la vérité des faits, c’est-à-dire des faits tels qu’ils se sont déroulés, et non de leur interprétation subjective. Il semble donc que l’historien, qui reconstitue l’histoire, soit tenu d’avoir un point de...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Mme de Lambert : « L'admiration est le partage des sots » ?

||Introduction. — La maxime est un genre littéraire dangereux. Elle doit avoir une portée générale et, en même temps, une forme concise: aussi est-il bien difficile d'y introduire les distinctions nécessaires. Elle doit frapper par son air de nouveauté et sonner comme un paradoxe : ce n'est pas le meilleur moyen d'arriver à l'exacte...

1 page - 1,80 €

Un philosophe a écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux le long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais,...

2 pages - 1,80 €

L'association des idées. Quelle est, dans cette fonction, la part de l'automatisme, et quelle est la part de l'activité de sélection ?

||Introduction. — Pour se faire une idée juste de cette fonction très générale qu'on appelle d'une façon uniforme « association des idées », le procédé le plus simple et le plus objectif paraît être d'envisager d'abord un certain nombre de ces cas d'associations mentales, et d'examiner ensuite, par une analyse détaillée de ces faits,...

3 pages - 1,80 €

 partir de deux ou trois cas concrets d'émotion, de passion, ou de sentiment, tâchez de préciser le rôle du physiologique, du psychologique et du social dans la vie affective et de déterminer quel est le facteur essentiel de l'affectivité. ?

||Identifier est la tendance fondamentale de l'esprit humain. Cette tendance se manifeste jusque dans l'étude de la réalité la plus complexe qu'il nous soit donné de connaître: l'âme humaine.L'activité psychologique dépend de l'organisme; nous né le savons que trop. Mais, du moins sous ses formes les plus élevées, elle se révèle si différente des...

5 pages - 1,80 €

Commenter le mot de Descartes : « Il suffit de bien juger pour bien faire. » ?

||Introduction. — Les moralistes recommandent avant tout; la culture de la volonté. Connaître son devoir est facile, disent-ils : le difficile est de le faire. Contre cette conception, de grands penseurs s'inscrivent en faux : dans l'antiquité, Socrate et Platon, pour qui « nul n'est méchant volontairement »; dans les temps modernes, Descartes qui...

1 page - 1,80 €

Quelle part peut-on faire à l'enthousiasme dans le développement de la moralité ?

||Introduction. — Les philosophes nous ont habitues à voir dans le sage dont toute l'activité est soumise à la raison le type de l'homme parvenu au plus haut développement de la moralité. Les morales religieuses insistent sur l'excellence morale de la conformité à la volonté de Dieu. Mais ces conceptions ne sont-elles pas trop...

1 page - 1,80 €

La politesse est-elle une création artificielle de la vie sociale ou correspond-elle à certains besoins de la nature humaine ?

||Introduction. — « La politesse s'en va », constatent tristement nos grands-parents, choqués de la liberté d'allure des jeunes. Ont-ils raison; d'être tristes ? I. Il faut reconnaître dans la politesse une part d'artifice et une part de naturel.A. Artifice ou convention : a) D'abord les diverses façons de traiter avec les autres, en...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com