Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vois

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 >>

3194 dissertations trouvées

Certains penseurs nous incitent à croire que le bonheur se trouve dans la liberté. D'autres, au contraire, ne le voient que dans la soumission à une règle. Que pensez-vous de ces deux attitudes ?

|| Introduction. La liberté apparaît, le plus souvent, comme le droit de faire ce qui plaît, de suivre son caprice, d'agir à sa fantaisie, sans subir aucun joug. Vue ainsi, elle semble le bien le plus désirable. Au contraire, le devoir apparaît comme une contrainte, une obligation, une corvée, une punition. Il prend l'apparence concrète...

4 pages - 1,80 €

LE POUVOIR (cours de philosophie)

Il est classique de distinguer trois formes d'État, monarchie, aristocratie (ou oligarchie) et démocratie, et les problèmes qui se posent concernent toujours l'origine du pouvoir que détient l'État et, plus généralement, les rapports des citoyens et du pouvoir. I. LE FONDEMENT DU POUVOIR - A - Hobbes et le despotisme. Considérant que «l'homme est un loup pour l'homme»,...

2 pages - 1,80 €

LE DEVOIR (cours de philosophie)

Lorsque nous hésitons entre deux partis possibles, nous ne nous demandons pas ce que notre nature nous porte à faire, mais ce que nous devons faire. I. ANALYSE DE LA NOTION - A - Idées d'obligation - Devoir et liberté. L'idée de devoir implique celle d'obligation-mais l'obligation morale est d'un tout autre ordre que la nécessité physique...

2 pages - 1,80 €

Racine écrit dans la Préface de Phèdre: "Je n'ose encore assurer que cette pièce soit la meilleure de mes tragédies. Je laisse et aux lecteurs et au temps à décider de son véritable prix." Plus que des formules conventionnelles de modestie, ne faut-il pa

|| Introduction    Qui est le mieux placé pour juger d'une oeuvre? Qui peut assigner aux productions de l'esprit leur rang dans la hiérarchie des valeurs? Est-ce Fauteur, mais n'est-il pas trop près de son œuvre? Sont-ce quelques Doctes? Sont-ce les contemporains? la postérité? etc. Les classiques (Molière: Boileau, Réflexions sur Longin; Racine) considèrent en...

4 pages - 1,80 €

Commenter ou discuter cette pensée de Paul Valéry : « J'estime philosophe tout homme de quelque degré de culture qu'il soit, qui essaie de temps à autre de se donner une vue d'ensemble, une vision ordonnée de tout ce qu'il sait, et surtout de ce qu'il sa

||  Introduction. — Le mot de philosophe a eu des significations différentes au cours de l'histoire. Le sens donné à ce terme dans l'antiquité n'est point celui que lui donne Auguste Comte, par exemple. Dans le débat classique, un écrivain-philosophe contemporain, Paul Valéry, intervient en disant... — Que penser de cette affirmation, ou plutôt...

1 page - 1,80 €

L'opinion peut-elle être considérée comme un degré du savoir ?

||Bon nombre de personnes semblent se faire une idée globalement cohérente de l’univers sans pour autant être en mesure d’en formuler les principes organisateurs. On pourrait ainsi être tenté d’accorder à cette représentation approximative de la réalité la valeur d’une ébauche, comme s’il s’agissait d’une première étape, encore un peu brumeuse, précédant un ...

3 pages - 1,80 €

Comment comprendre l'expression «ne pas savoir ce que l'on fait» ?

||La possibilité de ne pas saisir les actions que l'on exerce et que l'on parait maitriser peut sembler paradoxal. En effet, nous avons certains de nos actes qui conduisent à des conséquences que nous n'avions pas prévues; par ignorance par exemple ou bien même par incompétence lorsqu'il s'agit d'être dépassé par la connaissance totale...

2 pages - 1,80 €

Etre libre, est-ce pouvoir faire ce que l'on veut ?

||"Quand chacun fait ce qu'il lui plait, on fait souvent ce qui déplait à d'autres" (Rousseau, Lettres écrites de la montagne). Cette formule montre qu'il est naïf et dangereux d'identifier la liberté a une indépendance totale. "pouvoir faire ce que l'on veut" = aspect réducteur de la liberté.  Etre libre n'est-il pas plus exigeant...

4 pages - 1,80 €

En quoi peut-on parler d'un pouvoir des mots ?

|| 1) amener le sujet en parlant de votre expérience ou encore de l'actualité ici, par exemple évoquer l'importance accordée au développement des moyens de communication ( téléphone, internet...): peut-on en induire un pouvoir des mots ou encore s'appuyer sur ce qui faisait la publicité du journal match "le poids des mots , le choc...

1 page - 1,80 €

L'humanité peut-elle se concevoir sans religion ?

||Le fait religieux est prégnant dans l'histoire de l'humanité, et il est difficile de dire s'il a pu exister des peuples sans religion. Ce constat ajouté que seul les hommes font preuve du sentiment religieux, mène à penser que la religion pourrait constituer l'une des caractéristiques essentielles de l'humanité. Mais doit-on en conclure que...

2 pages - 1,80 €

Une société peut-elle se concevoir sans religion ?

|| La société désigne tout ensemble dans lequel on constate des rapports réglés et des services réciproques. Elle se caractérise par une culture et une histoire. La religion constitue une culture commune à chaque société. D'après son étymologie: Religare, qui signifie relier les Hommes, les souder, la religion a un aspect unificateur et...

6 pages - 1,80 €

Faut-il voir pour savoir ?

||A la différence de la connaissance en général, ou d'une simple information, qui consiste en une représentation vraie ou fausse d'une réalité donnée, le savoir consiste à posséder une représentation certaine, non douteuse de cette réalité. Dans ce sens, du point de vue du sens commun, il est nécessaire que je voie que cette...

3 pages - 1,80 €

Peut-on faire son devoir machinalement ?

|| Le devoir est omniprésent dans la vie de l'Homme. En effet, dès sa plus jeune enfance, celui-ci est confronté à un certain nombre d'obligations. Présent dans les lois ou encore dans la vie professionnelle, le devoir semble pouvoir se qualifier d'habituel. Or une action à caractère machinal s'effectue instinctivement et sans intervention de...

3 pages - 1,80 €

Pour être heureux suffit-il d'avoir de la chance ?

||Le bonheur est traditionnellement défini comme un état de parfaite et complète satisfaction de tous les penchants humain. Il semble donc naturel pour l'homme de hercher cet état de plénitude et de tranquillité de l'âme. Cependant même si le bonheur est la quête de tous les hommes, il n'en reste pas moins qu'il se...

2 pages - 1,80 €

Un problème moral peut-il recevoir une solution certaine ?

||Pour répondre à la question suivante :" Un problème moral peut il recevoir une solution certaine ?", il nous faut tout d 'abord définir les termes généraux du sujet.  La morale est un ensemble de principes de jugement, de règles de conduite relatives au bien et au mal, de devoirs, de valeurs, qu'une société...

3 pages - 1,80 €

La liberté est-elle possible sans le savoir ?

||La question de la liberté de l’Homme a été posée par de nombreux philosophes. Les réponses et les définitions de la liberté apportées sont aussi diverses que les individus qui se sont penchés sur le problème. On peut toutefois simplifier le tableau en affirmant qu'avant la fin du XVIIIe siècle et le début du...

4 pages - 1,80 €

Discutez cette pensée de Descartes : « Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien ».

|| Introduction. — Descartes, persuadé qu'il manque surtout aux sciences de son temps, pour progresser, une méthode, écrit, au début du Discours où il veut en exposer une « Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien ». — Bien que Descartes, dans ce paragraphe, donne des comparaisons empruntées à...

1 page - 1,80 €

FAUT-IL AVOIR PEUR DU PROGRÈS TECHNIQUE ?

|| LA PROBLEMATIQUE   1 . Implications, sous-entendus, présupposés du sujet   -        La question posée suppose :   a)     que le progrès technique est bel et bien l’objet d’une inquiétude et qu’il existe donc une véritable technophobie ; il conviendra d’explorer les formes que revêt cette technophobie ambiante, en distinguant notamment une technophobie éternelle et une technophobie...

7 pages - 1,80 €

Commentez et discutez cette pensée de André Lalande : « La véritable personnalité morale, que l'on confond avec l'individualité, s'en dégage au contraire par degrés, à mesure qu'un être progresse dans la voie de la ressemblance et de l'unité humaine. »

|| Introduction. — On confond dans bien des doctrines individualité et personnalité (la morale personnelle consistant à développer l'individualité). Un penseur contemporain qui combat les Illusions évolutionnistes, André Lalande, distingue et même oppose ces deux notions lorsqu'il écrit...   1re partie. — Cette pensée peut étonner ; elle est contraire à plusieurs tendances de...

1 page - 1,80 €

Albert Thierry considérait comme un devoir essentiel le refus de parvenir. Appréciez cette conception. ?

|| Introduction. — La société contemporaine nous offre le spectacle d'hommes qui luttent avec âpreté pour parvenir. Un écrivain, Albert Thierry, considère, au contraire, comme un devoir ce qu'il a nommé le refus de parvenir. 1e partie. — On peut s'étonner de ce jugement. N'est-il pas légitime de chercher à parvenir:    A. — aux...

1 page - 1,80 €

Michelet écrit en 1855: "Nous avons évoqué l'histoire, et la voici partout; nous en sommes assiégés, étouffés, écrasés; nous marchons tout courbés sous ce bagage, nous ne respirons plus, n'inventons plus. Le passé tue l'avenir. D'où vient que l'art est m

xxx ?||Le XIXe siècle est certainement le premier où la dimension historique envahit la conscience des écrivains et des artistes. Ce serait une grave erreur de croire que c'est le XXIXe siècle qui a inventé le genre historique sérieux. D'énormes travaux avaient dès le XVIIIe siècle mis fin à l'histoire rhétorique et ornementale (celle où,...

4 pages - 1,80 €

Ferdinand Alquié vous semble-t-il avoir bien défini l'amour surréaliste quand il écrit : « L'amour, entendons l'amour passion, prend d'emblée, dans les préoccupations surréalistes, la première place. En lui se retrouvent tous les prestiges de l'Univers,

|| Texte riche, qui recouvre un nombre assez important de thèmes relatifs à l'amour surréaliste. L'idée centrale est cependant que l'amour, et donc la femme, constitue pour les surréalistes comme un intercesseur privilégié entre eux et les grandes révélations : « C'est de l'amour que les surréalistes attendent la grande révélation. » On...

5 pages - 1,80 €

Commentez sous la forme d'un devoir composé cette réflexion faite, il y a une soixantaine d'années, par Léon Bloy : « Je crois fermement que le sport est le plus sûr moyen de produire une génération de crétins malfaisants. » ?

||Les intellectuels font souvent preuve d'un certain mépris pour les sportifs. La condamnation prend même parfois une tournure quasiment politique; le sport n'est plus perçu comme une activité pratiquée par des adultes qui veulent retrouver l'esprit d'enfance, mais comme une activité qui maintient ses adeptes à un stade infantile et constitue de ce fait...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com