Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : vois

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 >>

3194 dissertations trouvées

Est-il facile de connaître son devoir ?

    Si l’homme ne sait pas toujours ce qu’il a le devoir de faire, nous constatons que même les philosophes semblent aussi parfois perdus. Il ne sera jamais facile de savoir ce que nous devons faire précisément parce qu’il n’existe aucune norme, et quand bien même cette dernière apparaît, elle est souvent extrêmement dangereuse....

8 pages - 1,80 €

« Rendre la vertu aimable, le vice odieux, le ridicule saillant. Voilà le projet de tout homme qui prend la plume, le pinceau et le ciseau. » En vous aidant en particulier de vos souvenirs personnels de lecteur vous direz dans quelle mesure vous partagez

||1. a) Problème de la vertu et du vice dans l'art : l'impératif moral et l'impératif esthétique présentés successivement par Diderot dans deux phrases contradictoires.  b) Diderot, philosophe de la deuxième moitié du xviiie siècle, sensible aux questions morales et aux réflexions esthétiques pour définir le rôle de l'artiste : « Rendre la vertu...

3 pages - 1,80 €

Quand vous lisez, quand vous allez au spectacle, le faites-vous "pour avoir des réponses" ou, comme Eugène Ionesco, "pour avoir d'autres questions" ?

||1. a) Pourquoi lire ou aller au spectacle?  Pour se distraire, s'évader de la vie quotidienne, s'instruire, faire comme les autres... les avis sont nombreux et partagés.  b) Ionesco, dans Notes et Contrenotes : il lit et va au spectacle « non pas pour avoir des réponses, mais pour avoir d'autres questions ».  2. Annonce de...

1 page - 1,80 €

« Il y eut un temps où le voyage confrontait le voyageur à des civilisations radicalement différentes de la sienne et qui s'imposaient d'abord par leur étrangeté. Voilà quelques siècles que ces occasions deviennent de plus en plus rares. Que ce soit dans

||Un temps n'est plus ! Celui où le voyage comblait le goût de l'exotisme que nourrissait la fascination exercée par les pays lointains — l'appel de Tailleurs se traduisant sinon par un départ effectif, du moins par une curiosité avide pour les mœurs étrangères en même temps qu'étranges.  Ce temps est idéalement illustré, aux...

2 pages - 1,80 €

« Nommer un objet, prétend Stéphane Mallarmé, c'est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite de deviner peu à peu : le suggérer, voilà le rêve... Il doit y avoir toujours énigme en poésie, et c'est le but de la littérature, - il

xxx ?||• Malgré la phrase « c'est le but de la littérature », l'intitulé vous invite expressément à restreindre votre réflexion au domaine de la poésie.  • Comme souvent lorsqu'il s'agit de commenter une opinion tranchée, le plan s'impose facilement : montrer ce que les propos de Mallarmé contiennent du vrai, puis les discuter. Vous...

4 pages - 1,80 €

Dans les oeuvres poétiques et romanesques, une femme est souvent la figure centrale ou le premier plan. Estimez-vous que la place occupée par les femmes dans la littérature correspond à l'idée qu'elles se font d'elles-mêmes ou que la société leur renvoie

|| • Ce sujet suppose une approche double du problème : d'une part il s'agit de la femme comme thème littéraire (« place dans la littérature »), et d'autre part se trouve mis en jeu le lien entre l'œuvre et sa lectrice (« image qu'elles se font d'elles-mêmes... »). Il faut donc prendre en considération...

3 pages - 1,80 €

A travers le roman et l'adaptation filmique de Frears des Liaisons Dangereuses, comment expliquer que tant de personnages se dévoilent et se confessent, alors que dans un contexte religieux et culturel du XVIIIe siècle, seul un homme d'église est habilit

||  Introduction :               Choderlos de Laclos publie les Liaisons Dangereuses en 1782 ; comme l’indique notre sujet la parution d’un tel ouvrage au XVIIIe siècle ne va pas de soi. En effet, le XVIIIe siècle est le siècle des Lumières, de la Raison et de la Morale alors que ce roman épistolaire se présente comme...

3 pages - 1,80 €

Peut-on concevoir l'unité de la matière ?

Peut-on concevoir l'unité de la matière ?|| Le verbe concevoir peut s’entendre en plusieurs sens : il renvoie à la fois à une activité de conceptualisation et de construction. Concevoir quelque chose, c’est en former une idée précise, un concept qui en donne les principaux traits sinon la définition. Mais on conçoit aussi des objets,...

3 pages - 1,80 €

L'information est une maladie moderne qui provient évidemment de la rapidité des moyens de transmission. On sait que les agences de presse du monde se battent pour transmettre une nouvelle trente ou quarante seconde avant leurs concurrentes. On juge d'un

|| Introduction :             Le sujet nous invite à nous interroger sur la pertinence des médias dans notre société. L’auteur Jean Dutourd porte un jugement péjoratif sur la course à l’information qui est selon lui une « maladie moderne » qui s’enracine dans un phénomène de société : la multiplication et le développement des moyens de communication....

3 pages - 1,80 €

Commentez cette opinion d'Henry de Montherlant : « Aucune preuve d'intelligence ne surpasse celle de voir le monde tel qu'il est, et de le trouver bon, c'est-à-dire en termes familiers, de se sentir bien dans sa peau ». ?

|| Définition - définir les termes du sujet, - situer l'auteur, si vous le connaissez. Conception générale Vous pouvez approuver purement et simplement cette opinion de Montherlant et montrer comment vous l'appliquez dans votre vie personnelle. Vous avez aussi le droit (ou peut-être même le devoir) de la discuter ou de la condamner. C'est ce que nous...

1 page - 1,80 €

Quelles distinctions peut-on faire entre le DROIT et le DEVOIR ?

||« Le droit n'est pas le fait : par exemple, posséder est un fait pur et simple, être propriétaire est un droit reconnu par l'arbitre, sous la surveillance de l'opinion » (Alain, Définitions). Ainsi nous faut-il d'abord établir la distinction entre le réel et le légitime ; fondamentalement, le droit est une notion morale,...

2 pages - 1,80 €

La violence peut-elle avoir une valeur ?

||Dans le théâtre de Racine, les personnages parlent pour ne pas recourir à la violence. Lorsque les dernières possibilités de dialogue paraissent épuisées, la tragédie se dénoue dans le sang, le meurtre et la folie. C'est peut-être la meilleure définition que l'on puisse donner de la violence, notion floue et malaisée à cerner, que...

2 pages - 1,80 €

« Figaro est, a-t-on dit, le roi et le dernier des valets de comédie. » Après avoir expliqué comment s'est transformé le type du valet de comédie depuis Molière jusqu'à Beaumarchais, montrez en quoi Figaro s'en distingue et les surpasse tous ?

|| Début. — Le valet de comédie est un type traditionnel qui remonte à la comédie antique. Notre théâtre comique le lui empruntera et s'inspirera aussi de la comédie italienne. 1. De Molière à Beaumarchais.  a) Molière, grand observateur, ne se contente pas des traits conventionnels (friponnerie, insolence), il individualise un Mascarille, un Maître Jacques,...

2 pages - 1,80 €

Commentez ce jugement de Pascal : « Ce n'est pas dans Montaigne, mais dans moi, que je trouve tout ce que j'y vois. »

||Introduction. — Le livre est un maître incomparable : auprès d'une bibliothèque bien fournie, on dispose de toutes les connaissances désirables; ces nombreux volumes restent constamment à notre portée, sans toutefois s'imposer à nous d'une manière fâcheuse : ils nous permettent de marcher à notre allure personnelle et de faire d'eux l'usage que ...

3 pages - 1,80 €

Peut-on parler d'un pouvoir de la conscience ?

||Kant, très influencé par J.-J. Rousseau, veut établir une œuvre critique ; il s'agit pour lui de découvrir des certitudes aussi puissantes que celles qu'on connaît dans le domaine physique. Ainsi il ne doute pas que Newton ait raison, et il ne remet jamais en compte les règles morales de sa famille piétiste et...

2 pages - 1,80 €

Parlant du métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs et irréels nous aident à nous mieux connaître et à prendre conscience de nous-mêmes... Et c'est sans doute notre raison d'être, c'est ce qui légitime notre absurde et étra

||  Parlant du métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs et irréels nous aident à nous mieux connaître et à prendre conscience de nous-mêmes... Et c'est sans doute notre raison d'être, c'est ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d'un monde irréel grâce auquel les hommes...

2 pages - 1,80 €

Expliquez et commentez ces affirmations d'Ernest Renan dans l'Avenir de la science : » L'homme ne communique avec les choses que par le savoir et par l'amour : sans la science, il n'aime que des chimères. La science seule fournit le fond de réalité néces

||Que faisons-nous sur terre? Quel est le but de la vie? Comment la justifier?... Depuis que l'homme a commencé de réfléchir, ou plutôt de philosopher (car la réflexion peut porter seulement sur la technique du travail), ces questions hantent son esprit et il n'a cessé de leur chercher une réponse. Nous ne pouvons que...

3 pages - 1,80 €

« Il n'y a rien de mieux au monde qu'une vie d'honnête homme; il n'y a rien de meilleur que le pain cuit des devoirs quotidiens. » Que pensez-vous de cette pensée formulée par Charles Péguy dans ses Cahiers de la quinzaine (VIIIe cahier, 7e série, p. 28)

||1. Le choix d'un idéal de vie a préoccupé les sages antiques; il préoccupe toujours les moralistes, les philosophes, les sociologues. Si bien que nous disposons aujourd'hui d'un riche échantillonnage de règles morales, dont tout bachelier pourrait établir la liste, en commençant par les morales stoïcienne, épicurienne et platonicienne pour aboutir à la ...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com