Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : toute

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 >>

2848 dissertations trouvées

Expliquez et commentez cette pensée de Elisabeth Leseur : « Toute âme qui s'élève élève le monde ». ?

|| arler brièvement de Mme Leseur et de son oeuvre morale et littéraire. Ame d'élite, elle sut voir les choses de haut et inconsciemment inspirer à d'autres des sentiments élevés. De tout temps, cela fut : le Christ, les penseurs ont joué un rôle bienfaisant. Conclusion: puisque nous pouvons exercer une influence sur nos semblables,...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez ce vers de Boileau : « Qui vit content de peu possède toute chose ». ?

|| Quand nous possédons le strict nécessaire, indispensable à la vie, le reste ne nous donne du bonheur qu'autant que nous l'apprécions. Désirer beaucoup, c'est se créer de grands besoins, rarement satisfaits. Adoptons un juste terme entre l'ambition exagérée et l'excessive modestie des désirs. Cherchons surtout notre satisfaction dans le devoir accompli. Par ce vers :...

1 page - 1,80 €

Le conflit est-il au fondement de tout rapport avec autrui ?

Le conflit est-il au fondement de tout rapport avec autrui ?|| HEGEL : les rapports avec autrui sont toujours conflictuelles : rapport de jalousie, de lutte, de haine. Pour Hegel, le fait premier est le conflit des consciences. Chacun de nous cherche à se faire connaître par les autres. La conscience de soi ne s’exprime qu’en s’opposant aux...

4 pages - 1,80 €

Vous commenterez cette pensée de Saint-Exupéry : « La grandeur d'un métier est, peut-être et avant tout, d'unir les hommes. Il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des relations humaines. » ?

||  Saint-Exupéry propose ici une vision très positive du métier. Il considère que précisément ce qui fait la « grandeur d’un métier », c’est sa capacité à « unir les hommes », ce qui signifie que pour lui, le travail crée des liens entre les hommes, tisse les relations humaines mieux que toute autre activité. Cette idée est reprise...

3 pages - 1,80 €

Les sens ne sont-ils pas suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances ?

||« Supposons qu'au commencement, l'âme est ce qu'on appelle une table rase, vide de tout caractère, sans aucune idée quelle qu'elle soit ». Cette théorie de John Locke part du principe que l'homme naît telle une table rase, et va découvrir le monde et acquérir des connaissances par l'intermédiaire des sens, et donc de l'expérience et de...

5 pages - 1,80 €

Peut-on tout dire ?

||On nous demande ici si nous pouvons tout dire. L'expression de "peut-on" dans le sujet qui nous est proposé ne renvoie pas à une interdiction ni à une obligation, mais plutôt à une possibilité. En effet, le sujet suppose des possibilités physiques et morales comme nous le remarquerons au long de notre développement.  ...

4 pages - 1,80 €

La vision constitue-t-elle le modèle de toute connaissance ?

||La vision désigne le processus et le résultat par lequel nous appréhendons un objet par notre système optique. Connaître un objet, c’est être en mesure d’énumérer toutes ses déterminations avec certitude. Or dans le langage courant, nous demandons souvent à notre interlocuteur « s’il voit » ce dont nous parlons, c’est-à-dire s’il le comprend et...

7 pages - 1,80 €

La perception est-elle le modèle de toute connaissance ?

||Tout d'abord, comment définir un modèle? Il est avant tout celui qu'on imite, celui qui a valeur d'horizon dans notre pratique. Ainsi, il est celui qui donne la mesure (modus en latin), celui à partir duquel on évalue, celui qui se signale par l'absence des fioritures qui font encore défaut à notre pratique. En effet,...

5 pages - 1,80 €

Rousseau - La Nouvelle Héloïse: «Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède....» ?

«Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède. On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère, et l'on n'est heureux qu'avant d'être heureux. En effet, l'homme avide et borné, fait pour tout vouloir et peu obtenir, a reçu du ciel...

4 pages - 1,80 €

ANALYSE ET CRITIQUE DES "PROLÉGOMÈNES à toute métaphysique future qui pourra se présenter comme science". ?

||Dans sa préface, Kant se propose de « convaincre tous ceux pour qui la Métaphysique vaut la peine d'être étudiée, qu'il est absolument nécessaire de discuter avant tout cette question : « une Métaphysique quelconque est-elle possible? » C'est David Hume, qui, le premier, a lancé, contre la possibilité de la Métaphysique comme science,...

3 pages - 1,80 €

De nombreuses fables sont consacrées aux voyages. Toutes les condamnent. Comment et pourquoi ?

||  1. La condamnation des voyages L'envie de voyager s'apparente pour le fabuliste à une forme de folie. Le Rat qui part découvrir la campagne possède « peu de cervelle » (Le Rat et l'Huître, VIII, 9). La Tortue qui, «lasse de son trou», veut «voir le pays », a «la tête légère»...

1 page - 1,80 €

La Fontaine définit ses Fables comme « Une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l'univers / Hommes, dieux, animaux tout y fait quelque rôle.» Dans quelle mesure les fables que vous avez étudiées, justifient-elles cette affirmation du

||La Fontaine insiste sur la variété intrinsèque de son oeuvre, le mot «comédie» ne renvoyant pas ici au théâtre, mais à une représentation de I'« univers» (au sens où Balzac, au xixe siècle, regroupera l'ensemble de ses romans sous le titre général de «comédie humaine »). De fait, les fables créent un vaste monde...

2 pages - 1,80 €

« La grandeur d'un métier est, peut-être, avant tout, d'unir les hommes. » (Saint-Exupéry) ?

||Au terme de sa réflexion sur la camaraderie chez les aviateurs, Saint-Exupéry exprime ce qui fait la valeur de toute communauté de travailleurs : « La grandeur d'un métier est, peut-être, avant tout, d'unir les hommes. » Cette remarque est d'autant plus intéressante que le métier envisagé par l'auteur ne peut permettre à des...

2 pages - 1,80 €

"Toute langue étrangère est occassion d'enrichissement. Savoir deux langues, disait Goethe, c'est être homme deux fois." ?

|| L'usage international de la langue anglaise impose aujourd'hui à quiconque, non anglophone, de connaître au moins deux langues, si ce n'est trois ou plus. Goethe affirmait d'ailleurs que « toute langue étrangère est l'occasion d'enrichissement », et ajoutait que « savoir deux langues, c'est être homme deux fois ». Nous verrons donc quelles sortes d'enrichissement la...

2 pages - 1,80 €

Un contemporain présente les livres comme de : « curieux parallélépipèdes de papier imprimé qui, pourtant, sont capables de nous donner les plus grandes joies, les émotions les plus fortes, ou aussi bien, de susciter notre colère ou notre mépris, notre h

||Plan adopté dans le devoir I. Le rapport à l'objet a) La bibliophilie b) Le beau livre c) L'objet sacralisé II. Le message a) Émotion dans la narration b) L'émotion vient de l'investissement affectif c) Réaction par rapport au contenu III. Le style a) Émotion esthétique b) Le matériau-mot c) Nouveau rapport...

4 pages - 1,80 €

« En toute société, l'artiste, l'écrivain demeure un étranger », affirme Simone de Beauvoir dans La Force de l'âge. Partagez-vous cette opinion sur la place et la fonction de l'artiste dans la société ?

|| Plan adopté dans le devoir I. Étrangeté de l'artiste a) La figure du paria b) La figure du révolté c) Une évolution sociologique II. L'art est dangereux a) Situation des intellectuels b) Art et révolution c) Art et pouvoir III. Mythe et réalité a) L'art est nécessairement démocratique b) Le mythe du révolté c) Une étrangeté...

4 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure les premières pages d'un livre (roman, poésie, théâtre, essai, etc.) peuvent-elles orienter la lecture de l'oeuvre tout entière et susciter l'envie de la pousuivre ?

||Plan adopté dans le devoir I. L'exposition a) La situation narrative b) La définition du problème c) L'enjeu II. L'accroche a) Créer une attente b) L'attente et la déception c) Le plaisir III. Le codage a) Définition d'une norme b) Définition d'un contrat c) L'écart Devoir rédigé Sauf excessive curiosité, on commence toujours un livre par son titre,...

4 pages - 1,80 €

BERGSON : toute conscience est mémoire ?

||Selon Bergson la mémoire est « coextensive à la conscience », cette dernière ne pouvant à la limite qu'être conscience du passé. En effet toute perception, « si instantanée soit-elle, consiste en une incalculable multitude d'éléments remémorés, et à vrai dire, toute perception est déjà mémoire. Nous ne percevons pratiquement que le passé, le présent pur étant l'insaisissable...

1 page - 1,80 €

Cl. Bernard écrit : « Dans sa marche à travers les siècles, la médecine constamment forcée d'agir, a tenté d'innombrables essais dans le domaine de l'empirisme et en a tiré d'utiles enseignements. Si elle a été sillonnée et bouleversée par des systèmes d

||(Recherche des idées). — Il s'agit ici de dégager d'un texte assez long, mais dont les termes sont tous suggestifs, les idées essentielles qui permettront de construire la dissertation. On devra, à partir de ces idées, plutôt concrètes, arriver à une conclusion générale sur les rapports de la science et de l'empirisme. L'auteur prend...

2 pages - 1,80 €

Commenter et apprécier ces réflexions de Descartes : « Si l'exercice d'un art nous empêche d'en apprendre un autre, il n'en est pas ainsi dans les sciences; la connaissance d'une vérité nous aide à en découvrir une autre, bien loin de lui faire obstacle.

||  L'idée profonde de Descartes apparaîtra, si l'on montre l'impossibilité d'une interprétation littérale qui donnerait à l'expression : « Toutes les sciences », le sens d'une somme de connaissances portant sur tous les objets possibles. Par contraste on songera en effet à l'idée d'une solidarité de notions, donnée par la première phrase, et plus encore...

2 pages - 1,80 €

« Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien; tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants comme sa pauvre et infirme nature », écrivait Th. Gautier. Que pensez-v

||Les musées sont pleins d'objets que nous trouvons beaux mais que jadis on trouvait simplement utiles : des vases, des coupes, des bougeoirs, des portraits, des statues. Les portraits servaient à fixer les traitsdes visages; quand un roi de France voulait se marier, on lui apportait les portraits de vingt princesses lointaines; il fallait...

3 pages - 1,80 €

A l'aide d'exemples tirés de votre expérience de lecteur, de spectateur, d'auditeur, commentez cette opinion d'Alexandre Soljenitsyne : « Les artistes peuvent surmonter la faiblesse caractéristique de l'homme qui n'apprend que de sa propre expérience tan

Alexandre Soljenitsyne Ecrivain russe (né en 1918). En 1945, il fut déporté dans un camp de concentration russe pour avoir critiqué Staline. Par la suite, sa dénonciation du système stalinien et de l'idéologie matérialiste qui le sous-tend lui valut l'exil et il se réfugia aux Etats-Unis. Il est revenu en Russie en 1994. Oeuvres: une Journée d'Ivan Denissovitch, l'Archipel du...

1 page - 1,80 €

Examinez cette définition de SCHOPENHAUER: « Par métaphysique j'entends tout ce qui a la prétention d'être une connaissance dépassant l'expérience, c'est-à-dire les phénomènes donnés, et qui tend à expliquer par quoi la nature est conditionnée dans un se

||Nouvelle page 1 Le terme de métaphysique est apparu très tôt dans l’histoire pour désigner notamment les livres d’Aristote. Schopenhauer insiste d’ailleurs de manière classique sur ce fait : on a nommé en effet métaphysique les quatorze livres qui suivent la physique d’Aristote. L’étymologie de ce mot peut alors nous donner deux significations différentes...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com