Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : s enonce

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 >>

312 dissertations trouvées

Faut-il renoncer à avoir des opinions ?

  II.                L?omniprésence des opinions.   Wittgenstein nous montre qu?il est impossible de renoncer aux opinions, car nous baignons dedans depuis notre naissance. Est opinion tout ce qui n?est pas vérifié par le sujet et attesté comme vrai par lui. En effet l?opinion doit être testée subjectivement par chaque être humain pour ne plus être opinion. Lorsque nous venons au monde, nos...

2 pages - 1,80 €

Penser par soi-même est-ce renoncer à toutes influences ?

Mais le renoncement du sage grec, dans sa radicalité, confine à l?inconscience et à l?isolement. Le renoncement est un exercice méthodique, il est un moyen, et non une fin en lui-même. Descartes entreprend de tout révoquer en doute, afin de pouvoir penser par lui-même et s?assurer de la vérité des choses : « Il y a déjà quelque temps que je...

2 pages - 1,80 €

Faut-il renoncer à demander pourquoi ?

Il se peut en effet qu?autrui nous invite à renoncer à chercher la cause de tel effet lorsqu?il juge que cette découverte pourrait causer notre malheur. Pensons à ?dipe dans la pièce éponyme de Sophocle qui aurait mieux fait de renoncer à demander pourquoi. Il existe bien une « aurea mediocritas » de la raison qui commence avec...

2 pages - 1,80 €

Désirer est-ce renoncer à la raison ?

Car le vulgaire est incapable de voir en quoi consiste le vrai mal de la passion et du plaisir. Celui-ci n'est pas un effet de la passion, qui serait à son tour une passion, comme la souffrance ou la tristesse accompagnant les conséquences de l'excès d'un plaisir, mais tient à la nature ontologique de la passion et du...

5 pages - 1,80 €

L'ascétisme est-il un renoncement de la vie ?

Nietzsche a caractérisé son époque avec la mort de Dieu. Il y a moins une volonté irréfléchie de subversion qu?un sérieux existentiel de la part de Nietzsche dans cette déclaration. Il ne s?agit pas là d?un banal athéisme. S?échapper de la judéo-christianisme institué, c?est nier les valeurs communes qui aliènent l?individu. Selon, Nietzsche, la prise de conscience de...

2 pages - 1,80 €

Les hommes peuvent-ils s'associer sans renoncer à leur liberté ?

L'individu atteste d'une certaine résistance aux contraintes collectives, et préfère parfois faire prévaloir ses intérêts propres. A partir de là on est tenté d'affirmer que la société amène toujours avec elle un certain nombre de contraintes et d'obligations. Devons-nous conclure à partir de là que la vie en société est perte de la liberté qui serait demeurer intacte...

2 pages - 1,80 €

Tout énoncé admet-il une interprétation ?

||  Introduction : Un énoncé est une expression linguistique ( un phonème, un mot, une phrase) que l'on prononce. Le sens des énoncés est arbitraire : il suffit de redéfinir les mots pour qu'un énoncé ait un sens différent ou bien simplement de changer le contexte dans lequel l'énoncé est proféré. En outre, chacun ne met...

2 pages - 1,80 €

La politique implique-t-elle de renoncer à la morale ?

||  De tout temps a été stigmatisé un décalage entre le politique et la morale, à croire que le pouvoir corrompt l’esprit au point que l’intérêt général finisse fatalement par être sacrifié à l’intérêt particulier. Pourtant, une telle explication n’apparaît pas franchement satisfaisante, et plutôt que d’éviter la difficulté en arguant de la faiblesse...

2 pages - 1,80 €

Respecter le vivant est-ce renoncer à le transformer ?

Alors que la morale traditionnelle est centrée sur le respect dû à la personne humaine, de plus en plus souvent de nos jours des voix s'élèvent pour réclamer une extension de cette notion à l'ensemble du vivant, afin d'imposer une stricte limitation des interventions humaines aussi bien sur les animaux que sur la vie humaine à son commencement....

4 pages - 1,80 €

Faudrait-il renoncer à ses opinions ?

L'opinion, en tant qu'assertion ou conviction personnelle plus ou moins fondée, ne représente pas pour un esprit rigoureux un jugement valable. L'opinion, est de l'ordre du préjugé, de l'idée personnelle, voire du sentiment. On la relègue souvent à la masse sous la dénomination « d'opinion publique », pour désigner les lieux communs, idées courantes qui se forment...

5 pages - 1,80 €

Devrait-on renoncer à ses opinions ?

Un échange d’opinions est nécessaire pour pouvoir débattre de la qualité d’opinions de chacun. Cet échange aura pour but d’enrichir la connaissance de chaque individu, pour ne pas s’obstiner sur des idées peut être fausses. Mais même si ce débat permet un échange et une ouverture sur des cultures et de modes de...

5 pages - 1,80 €

Satisfaire ses besoins est-ce renoncer à ses désirs ?

L'homme est un être de besoin. Parce qu'il se définit par le manque, l'homme a constamment besoin de combler ses lacunes, qu'elles soient vitales ou accessoires. Besoin de se nourrir, de se protéger des agressions extérieures, et d'assurer son avenir, le comportement de l'homme est d'abord tourné vers la satisfaction des besoins primaires qui lui permettent d'assurer sa...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com