Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : theatre

<< 1 2 3 >>

70 dissertations trouvées

TOCQUEVILLE: «Le hasard [...] entre pour beaucoup dans tout ce que nous voyons sur le théâtre du monde; mais je crois fermement que le hasard n'y fait rien qui ne soit préparé à l'avance.»

TOCQUEVILLE: «Le hasard [...] entre pour beaucoup dans tout ce que nous voyons sur le théâtre du monde; mais je crois fermement que le hasard n'y fait rien qui ne soit préparé à l'avance.» ...

1 page - 1,80 €

Diderot: La vérité existe-t-elle ou faut-il l'inventer ?

Réfléchissez un moment sur ce qu'on appelle au théâtre être vrai. Est-ce y montrer les choses comme elles sont en nature ? Aucunement. Le vrai en ce sens ne serait que le commun. Qu'est-ce donc que le vrai de la scène ? C'est la conformité des actions, des discours, de la figure, de la voix, du mouvement, du...

3 pages - 1,80 €

DESCARTES et la fortune

Je sais bien que ce serait être imprudent que de vouloir persuader la joie à une personne, à qui la fortune envoie tous les jours de nouveaux sujets de déplaisir, et je ne suis point de ces philosophes cruels, qui veulent que leur sage soit insensible. Mais il me semble que la différence qui est entre les plus...

4 pages - 1,80 €

Bergson: imagination et connaissance

« ... Laissons de côté l'imagination qui n'est qu'un mot et considérons une faculté bien définie de l'esprit, celle de créer des personnages dont nous nous racontons à nous-mêmes l'histoire. Elle prend une singulière intensité de vie chez les romanciers et les dramaturges... Ils nous font toucher du doigt l'existence... d'une faculté spéciale d'hallucination volontaire... La même faculté...

4 pages - 1,80 €

Freud: Surmoi et civilisation

« Il est curieux que les hommes qui savent si mal vivre dans l'isolement, se sentent cependant lourdement opprimés par les sacrifices que la civilisation attend d'eux afin de leur rendre possible la vie en commun. La civilisation doit ainsi être défendue contre l'individu, et son organisation, ses institutions et ses lois se mettent au service de cette...

3 pages - 1,80 €

Le théâtre exprime-t-il le réel ?

.. ∆) tout y est fait d'artifices et de conventions.               B- Les réalités scéniques Auteur écrit mais tout sera représenté. Même si, comme Hugo, ne veut pas être assujetti aux règles classiques, il doit tenir compte de nombreux problèmes :             *Unité de lieu au moins entre les actes.             * Unité de temps             * Unité d'action               C- Le jeu et l'artificialité...

2 pages - 1,80 €

Qu'apporte la représentation au texte théâtral ?

||Lorsque nous nous demandons dans quelle mesure quelque chose « apporte » a une autre, nous cherchons à savoir dans quelle mesure elle ajoute une signification ou supplée à ce qui lui manque (on dira alors qu’elle apporte quelque chose a une autre en ceci qu’elle la complète).    La représentation théâtrale est la...

6 pages - 1,80 €

Maintenant que le théâtre nous est accessible sous la forme du film (cinéma, télévision), les théâtres vous paraissent-ils inutiles ?

||Faut-il fermer les salles de théâtre, frappées d'inutilité, « maintenant que le théâtre nous est accessible sous la forme du film (cinéma ou télévision) » ? Telle est, restituée sous une forme brutale, la question posée.  Dans l'énoncé même du sujet, la notion de théâtre est double puisqu'elle désigne aussi bien un texte écrit,...

3 pages - 1,80 €

Quelles différences faites-vous entre un personnage de théâtre et un personnage de roman ?

||• Ce type de sujet est fréquent : opposition de genres littéraires, problème de l'adaptation filmique du théâtre ou du roman, mérites comparés du théâtre et du cinéma... La confrontation entre roman et théâtre est cependant plus originale.  • Se pose dans ces cas le problème du plan. Évitez absolument de consacrer des parties...

3 pages - 1,80 €

Jean-Claude Grumbach, scénariste et dramaturge contemporain, confie à un journaliste qu'il observe le monde « avec un oeil sur le sordide, un oeil sur le sublime ». En vous appuyant sur les oeuvres que vous connaissez, sans vous limiter nécessairement au

|| • La phrase porte sur l'observation du monde, mais bien entendu elle concerne les œuvres puisque J.-C. Grumbach est un créateur. Vous pouvez analyser la présence du sublime et du sordide dans les arts, séparés ou mélangés, et vous interroger sur le sens de cette présence. • Soyez sensibles à l'opposition extrême entre les termes de...

3 pages - 1,80 €

« Le classicisme est une victoire sur le romantisme intérieur », a dit un critique contemporain. En prenant vos exemples dans le théâtre de Racine, montrez : 1° Comment sa tragédie peint fortement les passions et reste cependant « raisonnable », c'est-à-

|||| Début. — On peut appeler romantisme intérieur la disposition naturelle à s'abandonner aux excès de l'imagination et de la sensibilité. Les classiques y ont échappé par une victoire de la raison. 1. Rôle de la raison dans l'école de 1660 : critique de Boileau, comédie de Molière, tragédie de Racine, fables de La Fontaine. C'est...

3 pages - 1,80 €

On a souvent redit que l'héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l'effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et mora

||On a souvent redit que l'héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l'effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et moral.|| I. L'héroïsme cornélien n'est pas le triomphe constant et assuré du devoir sur la passion,...

1 page - 1,80 €

Vous tenterez de répondre à la question posée par La Bruyère : « D'où vient que l'on rit si librement au théâtre et que l'on a honte d'y pleurer ? » (La Bruyère, Caractères, Des Ouvrages de L'Esprit, 50). ?

|| On pourra dans l'introduction délimiter le problème en rejetant quelques explications faciles. On ne peut pas se contenter en effet de répondre à La Bruyère que ses contemporains hésitaient à pleurer au théâtre parce que les convenances mondaines le leur interdisaient ; c'est vrai, certes, mais cela n'explique pas grand chose. On pourrait dire...

2 pages - 1,80 €

En prenant des exemples précis, vous commenterez et discuterez cette remarque d'un auteur dramatique : « Les créatures du théâtre, comme celles de la vie, doivent garder une part d'ambiguïté et d'indétermination. Elles doivent rester pour nous des sujets

|| Les vrais dramaturges n'ont jamais précisé les jeux de scène ou le décor de leurs pièces. Il y a dans Shakespeare, dans Molière, dans Musset, des formules aussi surprenantes que celle-ci : « La scène est n'importe où. » Les personnages sont « as you like it, comme il vous plaira ». Une saynète...

3 pages - 1,80 €

Que ce soit dans le domaine du roman, de l'autobiographie, du théâtre ou de la poésie, la littérature fait souvent de larges emprunts à l'Histoire : Corneille fait revivre dans ses pièces des héros romains, Mme de La Fayette nous dépeint dans La Princess

||Une oeuvre littéraire exige parfois un solide support historique. Le romancier comme l'auteur de théâtre créent ou animent des personnages divers. Ils doivent alors s'efforcer de les replacer dans leur époque. Ainsi Flaubert ne s'est-il pas transformé en archéologue pour faire revivre Salammbô ? Le poète, lui, veut parfois exalter un événement ou un...

2 pages - 1,80 €

Racine, dans sa Préface de Phèdre, écrit que le caractère de son héroïne est peut-être ce qu'il a "mis de plus raisonnable sur le théâtre". Commentez d'après ce que vous savez de Phèdre, de Racine et de l'idéal classique. ?

||Poser tout de suite le paradoxe de la formule : le jour où Racine crée l'héroïne la plus« osée » de son théâtre, la plus moderne et la plus troublante (on Ta souvent rapprochée des héroïnes de Mauriac), ce jour-là Racine se défend en disant que cette héroïne est peut-être ce qu'il a mis...

3 pages - 1,80 €

ROUSSEAU ET LE THÉÂTRE ?

||Dès 1750, Rousseau a trouvé l'unité de sa doctrine : loin de défendre la civilisation, il l'attaque dans ses manifestations les plus marquantes, en particulier le théâtre.  Genève faisant des difficultés à Voltaire pour ses représentations aux Délices, celui-ci suggère à d'Alembert de regretter l'absence d'un théâtre à Genève. Rousseau prend la défense de...

1 page - 1,80 €

Taine a dit du théâtre de Racine : « Dans ce théâtre, qui ne parle ni de son temps ni de sa vie, je trouve l'histoire de sa vie et de son temps. » Expliquer et discuter ce jugement. ?

   ||Deux parties évidemment dans cette opinion : l'histoire de la vie de Racine, l'histoire de son temps. Vous pouvez écarter rapidement la première, car nous ne savons presque rien de l'histoire de Racine à l'époque où il a écrit ses tragédies. Il est évident que s'il a si bien peint les passions de l'amour,...

1 page - 1,80 €

Un des ennemis de Molière, Boursault, s'affligeait de ce que le succès de ses comédies et particulièrement de ses farces portait le plus grand tort au théâtre digne de ce nom, au théâtre « noble ». Molière abaissait l'art au niveau de la « canaille ». Qu

||Vous fausseriez le sens de ce sujet si vous vous borniez à examiner les farces pures telles que le Médecin malgré lui ou le Mariage forcé. Boursault et beaucoup de ses contemporains critiquaient aussi bien les éléments de farce qui se trouvaient dans l'Ecole des femmes, Don Juan, le Bourgeois gentilhomme, etc., ou même...

2 pages - 1,80 €

Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?

|| Introduction Cela n’implique pas pour autant de ne pas réfléchir et de ne pas découvrir un sens plus profond des répliques. N’est-il pas normal d’aller voir une comédie pour se détendre, se divertir et oublier ses soucis? Un homme heureux est un homme qui rit, le théâtre est le lieu par excellence...

3 pages - 1,80 €

L'ÉVOLUTION DU THÉÂTRE et L'OEUVRE ARTISTIQUE FACE AU CRITIQUE ?

||Dans son opuscule intitulé De la poésie dramatique, Diderot tente de jeter les bases du drame moderne, étranger à la fois à la tragédie et à la comédie. Il fait oeuvre de novateur et, en tant que tel, il se heurte à la critique. Il en arrive à poser deux problèmes majeurs pour l'art...

2 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure les premières pages d'un livre (roman, poésie, théâtre, essai, etc.) peuvent-elles orienter la lecture de l'oeuvre tout entière et susciter l'envie de la pousuivre ?

||Plan adopté dans le devoir I. L'exposition a) La situation narrative b) La définition du problème c) L'enjeu II. L'accroche a) Créer une attente b) L'attente et la déception c) Le plaisir III. Le codage a) Définition d'une norme b) Définition d'un contrat c) L'écart Devoir rédigé Sauf excessive curiosité, on commence toujours un livre par son titre,...

4 pages - 1,80 €

Commentez cette réflexion de P.-A. Touchard dans L'Amateur de théâtre ou la Règle du jeu: « Il y a une fatalité dans le roman comme il y a une fatalité au théâtre, mais la fatalité du roman est dans le personnage, celle du théâtre dans la situation. Le r

||Ce qui peut appuyer l'affirmation de P.-A. TouchardEn premier lieu, le théâtre de Corneille. Les héros y sont déterminéspar l'événement extérieur qui vient les arracher à une existence heureuse. Les voilà contraints de jouer un rôle qu'ils n'ont pas choisi (le Cid, Horace).Inversement, dans beaucoup de romans, le destin du personnage semble être le...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com