Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : superstitions

<< 1 2 3 >>

57 dissertations trouvées

Epicure: L'amour du plaisir contre la crainte des Dieux

L'épicurisme se propose la recherche du bonheur individuel dans un monde privé de repères politiques. Le souverain bien est le plaisir, mais pas n'importe lequel... Le matérialisme atomiste va permettre à Epicure d'évacuer les plus grandes peurs qui agitent l'humanité: la crainte de dieux, l'angoisse de la mort, etc... ...

1 page - 1,80 €

Baruch Spinoza: La superstition est-elle déraisonnable ?

Si les hommes avaient le pouvoir d'organiser les circonstances de leur vie au gré de leurs intentions, ou si le hasard leur était toujours favorable, ils ne seraient pas en proie à la superstition. Mais on les voit souvent accules à une situation si difficile, qu'ils ne savent plus quelle résolution prendre; en outre, comme leur désir immodéré...

4 pages - 1,80 €

HOBBES: athéisme et superstition

Presque tous les hommes sont portés par le sentiment de leur propre faiblesse et par l'admiration, en laquelle ils se trouvent ravis des effets de la nature, à croire qu'il y a un Dieu, auteur invisible de toutes les choses que nous voyons et lequel aussi ils craignent, reconnaissant bien qu'ils n'ont pus en eux-mêmes assez de quoi...

3 pages - 1,80 €

SPINOZA et la superstition

Et ce n'est certes qu'une sauvage et triste superstition qui interdit de prendre du plaisir. Car, en quoi convient-il mieux d'apaiser la faim et la soif que de chasser la mélancolie ? Tels sont mon argument et ma conviction. Aucune divinité, ni personne d'autre que l'envieux ne prend plaisir à mon impuissance et à ma peine et ne...

3 pages - 1,80 €

Alain: l'idee deterministe

Cette confusion est cause que les hommes peu instruits acceptent volontiers l'idée déterministe; elle répond au fatalisme, superstition bien forte et bien naturelle comme on l'a vu. Ce sont pourtant des doctrines opposées; l'une chasserait l'autre si l'on regardait bien. L'idée fataliste c'est que ce qui est écrit ou prédit se réalisera quelles que soient les causes. Au...

1 page - 1,80 €

Nietzsche et les méthodes scientifiques

A tout prendre, les méthodes scientifiques sont un aboutissement de la recherche au moins aussi important que n'importe quel autre de ses résultats; car c'est sur l'intelligence de la méthode que repose l'esprit scientifique, et tous les résultats de la science ne pourraient empêcher, si lesdites méthodes venaient à se perdre, une recrudescence de la superstition et de...

3 pages - 1,80 €

Nietzsche: la superstition des logiciens

Si l'on parle de la superstition des logiciens, je ne me lasserai jamais de souligner un petit fait très bref que les gens atteints de cette superstition n'aiment guère avouer ; c'est à savoir qu'une pensée vient quand "elle" veut et non quand "je" veux, en telle sorte que c'est falsifier les faits que de dire que le...

2 pages - 1,80 €

Spinoza: Joie et usages de la vie

« Rien certes, hormis une superstition sauvage et triste, ne dépend de se réjouir. Car, en quoi fait-on mieux d'apaiser la soif et la faim que de chasser l'affliction? Tels sont mes arguments et ma conviction. e divinité et personne, hormis l'envieux, ne se réjouit de mon impuissance et de ma peine, ni n'attribue à notre vertu les...

1 page - 1,80 €

Alain: Ces temps de destruction mécanique

Ces temps de destruction mécanique ont offert des exemples tragiques de cette détermination par les causes sur lesquels des millions d'hommes ont réfléchi inévitablement. Un peu moins de poudre dans la charge, l'obus allait moins loin, j'étais mort. L'accident le plus ordinaire donne lieu à des remarques du même genre ; si ce passant avait trébuché, cette ardoise...

2 pages - 1,80 €

Nietzsche: Il y a des rêveurs politiques

Il y a des rêveurs politiques et sociaux qui dépensent du feu et de l'éloquence à réclamer un bouleversement de tous les ordres, avec l'illusion qu'aussitôt le plus superbe temple d'une belle humanité s'élèverait, pour ainsi dire, de lui-même. Dans ces rêves dangereux persiste un écho de la superstition de Rousseau, qui croit à une bonté de l'humaine...

2 pages - 1,80 €

De la nature de Lucrèce

Épopée philosophique, le De rerum natura de Lucrèce (traduction H. Clouard, Garnier-Flammarion, 1964) fait l'éloge de la pensée d'Épicure. À sa mort, en 55 avant Jésus-Christ, Lucrèce laisse un manuscrit presque achevé que Cicéron se serait chargé de mettre au net et de publier. La vigueur de la pensée et l' audace de l' auteur font de ce...

4 pages - 1,80 €

HUME: superstition et puissance religieuse

Ma première réflexion est que la superstition favorise la puissance des prêtres alors que l'enthousiasme s'y oppose autant et même plus que la saine raison ou la philosophie. La superstition, qui est fondée sur la crainte, la tristesse, l'abattement, conduit l'homme à se représenter sous des couleurs si méprisables, qu'il se trouve lui-même indigne d'approcher de la présence...

4 pages - 1,80 €

NIETZSCHE: Dans l'ensemble, les méthodes scientifiques sont une conquête...

Dans l'ensemble, les méthodes scientifiques sont une conquête de la recherche pour le moins aussi considérable que n'importe quel autre résultat : c'est en effet sur l'entente de la méthode que repose l'esprit scientifique, et tous les résultats des sciences ne pourraient, si ces méthodes venaient à se perdre, empêcher un nouveau triomphe de la superstition et de l'absurdité....

3 pages - 1,80 €

SPINOZA: L'illusion du finalisme

Partout où l'occasion m'en a été donnée, j'ai eu soin d'écarter les préjugés qui pouvaient empêcher de comprendre mes démonstrations ; mais comme il reste encore beaucoup de préjugés qui pouvaient et peuvent empêcher encore - et même au plus haut point - les hommes de saisir l'enchaînement des choses comme je l'ai expliqué, j'ai pensé qu'il valait la...

2 pages - 1,80 €

Alain et la philosophie

Le mot Philosophie, pris dans son sens le plus vulgaire, enferme l'essentiel de la notion. C'est, aux yeux de chacun, une évaluation exacte des biens et des maux ayant pour effet de régler les désirs, les ambitions, les craintes et les regrets. Cette évaluation enferme une connaissance des choses, par exemple s'il s'agit de vaincre une superstition ridicule...

3 pages - 1,80 €

Spinoza: Le rire et la joie

«Entre la moquerie (que, dans le corollaire 1, j'ai dite être mauvaise) et le rire, je fais une grande différence. Car le rire, tout comme la plaisanterie, est une pure joie ; et par suite, à condition qu'il ne soit pas excessif, il est bon par lui-même (selon la proposition 41). Et ce n'est certes qu'une sauvage et...

3 pages - 1,80 €

HUME: La doctrine d'une divinité suprême

« La doctrine d'une divinité suprême, auteur de la nature, est très ancienne et elle s'est répandue à travers de vastes nations très peuplées, où tous les rangs et toutes les conditions l'ont embrassée. Mais qui penserait qu'elle a dû son succès à la force déterminante des invincibles raisons, sur lesquelles elle est indubitablement fondée, se montrerait peu...

5 pages - 1,80 €

La science est-elle un remède à la superstition ?

  .../... Déjà, les philosophes des Lumières luttaient contre la superstition en considérant que la science était une arme efficace, l'Encyclopédie à ce titre, était censée permettre " d'écraser l'infâme " selon les propos de Voltaire. Vous pouvez également vous reporter aux analyses d’Epicure qui montre en quoi la connaissance, le savoir peuvent permettre de ...

4 pages - 1,80 €

Quels sont les causes et les effets de la superstition ?

  III. C?est la raison qui nous libère de la superstition en nous permettant d?accéder à une croyance rationnelle               La raison peut être envisagée de deux manières. Sur le plan théorique (c'est-à-dire dans le domaine de la connaissance) elle permet de bien juger de ce qui est vrai et de ce qui est faux. Mais sur le plan pratique...

2 pages - 1,80 €

Les croyances religieuses sont-elles de la simple superstition ?

||La superstition, c’est une croyance irrationnelle, qui  nous fait penser quelque chose qui n’est pas fondé dans la raison, ne résulte pas d’une démonstration ni de l’expérience. La superstition est amie de l’erreur et du faux, et pourtant, les hommes s’y abandonnent facilement. L’histoire des hommes s’accompagne de superstitions, qui diffèrent selon les époques et les régions du...

2 pages - 1,80 €

La superstition a-t-elle un sens ?

De toute manière, l'essentiel est de comprendre leurs raisons d'être. II. Antithèse : les superstitions ont leurs raisons que la raison connaît L'irrationnel qui ne se comprend pas lui-même peut être compris par la raison. Il y a en effet une logique de l'irrationnel que les sciences de l'homme (histoire, psychanalyse, anthropologie) nous permettent de comprendre. 1) L'émancipation du signifiantA) C'est...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com