Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : biologie

<< 1 2 3 >>

61 dissertations trouvées

FREUD: les besoins sexuels de l'homme

Pour expliquer les besoins sexuels de l'homme et de l'animal on se sert, en biologie, de l'hypothèse qu'il existe une pulsion' sexuelle; de même que pour expliquer la faim, on suppose la pulsion de nutrition. Toutefois, le langage populaire ne connaît pas de terme qui, pour le besoin sexuel, corresponde au mot faim; le langage scientifique se sert...

2 pages - 1,80 €

COMTE: Le pathologique et le vivant

Au fond, une expérience proprement dite sur un corps vivant est-elle réellement autre chose qu'une maladie plus ou moins violente, brusquement produite par une intervention artificielle? Or, ces circonstances, qui seules distinguent ces altérations factices des dérangements naturels qu'éprouve spontanément l'organisme par une suite inévitable du système si complexe et de l'harmonie si étroite de ses diverses conditions...

2 pages - 1,80 €

ALAIN: La nécessité biologique....

La nécessité biologique nous ramène toujours à elle, surtout dès que nous essayons de la braver; c'est ainsi qu'en chacun de nous l'intelligence et même les sentiments dépendent d'abord de la santé; et l'humble condition du sommeil et de la nourriture est imposée au plus grand génie, qui se trouve en péril dès qu'il tente de l'oublier. Cette...

2 pages - 1,80 €

Comte et l'expérimentation en biologie

Au fond, une expérience proprement dite sur un corps vivant est-elle réellement autre chose qu'une maladie plus ou moins violente, brusquement produite par une intervention artificielle? Or, ces circonstances, qui seules distinguent ces altérations factices des dérangements naturels qu'éprouve spontanément l'organisme par une suite inévitable du système si complexe et de l'harmonie si étroite de ses diverses conditions...

2 pages - 1,80 €

Bergson: imagination et connaissance

« ... Laissons de côté l'imagination qui n'est qu'un mot et considérons une faculté bien définie de l'esprit, celle de créer des personnages dont nous nous racontons à nous-mêmes l'histoire. Elle prend une singulière intensité de vie chez les romanciers et les dramaturges... Ils nous font toucher du doigt l'existence... d'une faculté spéciale d'hallucination volontaire... La même faculté...

4 pages - 1,80 €

ANTHROPOLOGIE ET POLITIQUE CHEZ COMTE

ANTHROPOLOGIE ET POLITIQUE "Quoique les biologistes proprement dits aspirent toujours à connaître l'homme pour le modifier, cette double prétention ne se réalise jamais que par exception." Comte, Système de politique positive, 1853. ...

1 page - 1,80 €

COMTE ET LA VIE

L'idée de vie suppose constamment la corrélation nécessaire de deux éléments indispensables, un organisme approprié et un milieu convenable. C'est de l'action réciproque de ces deux éléments que résultent inévitablement tous les divers phénomènes vitaux, non seulement animaux, comme on le pense d'ordinaire, mais aussi organiques. Il s'ensuit aussitôt que le grand problème permanent de la biologie positive...

2 pages - 1,80 €

TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales

TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales S'il fallait définir la vie d'un seul mot, qui, en exprimant bien ma pensée, mît en relief le seul caractère qui, suivant moi, distingue nettement la science biologique, je dirais: la vie, c'est la création. En effet, l'organisme créé est une machine qui fonctionne nécessairement en vertu des...

4 pages - 1,80 €

Vous paraît-il nécessaire d'imposer des limites à la recherche en biologie humaine ?

||La recherche, en biologie, progresse très vite. Elle dispose depuis peu de moyens qui posent des problèmes au plan éthique. Par exemple, certaines expériences visent à produire des chimères (croisement homme-animal). De même, des techniques de clonage (reproduction, à partir d'une cellule, de jumeaux ou de doubles) sont déjà pratiquées sur des animaux. Il n'y a aucune raison...

4 pages - 1,80 €

La biologie est-elle une physique du vivant ?

-          Bergson, L?évolution créatrice, ch. 1 & 2. 3-      Terme générique recouvrant l?ensemble des êtres vivants ainsi que les phénomènes et les propriétés qui constituent l?existence organique. C?est en ce sens qu?on parle de sciences du vivant. -          Canguilhem, La connaissance de la vie, Intro., 3e partie. -          Jacob, La logique du vivant, Intro., ch. 2.   ·         Angles d?analyse  La connaissance scientifique repose sur des critères de vérification....

4 pages - 1,80 €

Peut-on parler des enseignements de l'histoire dans le même sens où l'on parle des enseignements de la physique ou de la biologie ?

||L'histoire est une discipline bien différente des sciences expérimentales et l'on a souvent discuté pour savoir si elle méritait vraiment le nom de science. II est donc légitime de se demander si l'on peut parler des enseignements de l'histoire dans le même sens où l'on parle des enseignements de la physique ou de la...

2 pages - 1,80 €

QUELS SONT LES PROBLÈMES MÉTHODOLOGIQUES POSES PAR LA BIOLOGIE ?

• Application des méthodes expérimentales    1) Raisonnement expérimental de Claude Bernard (cf. la découverte du foie).    2) Méthode de concordances et de différences  Utilisée par Pasteur pour démontrer l'efficacité d'un vaccin anticharbonneux, effectué sur 25 moutons sur 50 inoculés ; les 25 témoins infestés meurent, les autres résistent.    3) Méthode des variations...

1 page - 1,80 €

La mémoire est-elle une fonction purement biologique ?

|| Introduction. — Définition de la mémoire1. Rappel sommaire de la position du problème et des théories. 1e partie. — Théorie soutenant que la mémoire est unie fonction purement biologique. On peut emprunter cette théorie à Ribot.  A. — Exposé :  a) mémoire cas particulier de l'habitude ;  b) modifications fonctionnelles des cellules cérébrales  c) associations dynamiques...

1 page - 1,80 €

L'observation et les expériences en biologie ?

||Application d'une question traitée habituellement sous sa forme générale, et du point de vue des conditions d'ensemble de la recherche expérimentale. Le défaut essentiel à éviter sera donc de ne pas se contenter de reproduire les généralités sur l'observation et l'expérience. De plus, comme il faut caractériser les procédés en biologie, on devra se...

3 pages - 1,80 €

En quoi les faits psychiques se rapprochent-ils des faits biologiques et en quoi s'en distinguent-ils ?

||Pour bien connaître l'homme, il faut expliquer toutes les fonctions qu'on observe en lui. Or, l'homme est complexe. Il pense, calcule et raisonne, aime, désire et veut, mais en même temps il respire, il mange et assimile; il naît, grandit et meurt. C'est pour expliquer des fonctions si différentes que le sens commun et la philosophie classique lui...

5 pages - 1,80 €

Les sciences biologiques sont-elles réductibles aux sciences physico-chimiques ? Dans la négative comment s'en distinguent-elles ?

||INTRODUCTION. - Les philosophes disputent toujours entre eux la question de savoir si les phénomènes vitaux exigent l'intervention d'un principe distinct de la matière ou s'il faut voir en eux une propriété organique. Question importante, car de la réponse qui y sera faite dépendra celle qu'on fera ensuite au problème de la nature de...

5 pages - 1,80 €

Les « faits de population » posent-ils seulement des problèmes biologiques et économiques, ou posent-ils en outre un problème moral ?

||Introduction. — Depuis plus d'un demi-siècle, sous la menace d'une armée allemande de plus en plus forte, les Français déploraient la dénatalité de leur pays et la dépopulation des campagnes, plus prolifiques que les villes. Aujourd'hui, si cette préoccupation ne nous a pas complètement abandonnés, nous entendons d'autres échos : de grandes contrées du...

3 pages - 1,80 €

Le positivisme ramène la psychologie à la biologie et à la sociologie. Que pensez-vous de cette théorie ?

||Dans la classification positiviste des sciences, la psychologie n'a point de place ; à la biologie succède immédiatement la sociologie. Cette omission est volontaire ; elle résulte de ce que Comte n'admet pas la possibilité de la psychologie, si l'on entend par là « la science de l'âme obtenue par la méthode introspective »....

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com